L’éolienne et la RTE

Dans Éolienne par le 25 mai 2009Commentaires fermés

Malgré l’intermittence de sa production due aux aléas climatiques, l’énergie éolienne participe à l’équilibre de l’offre et de la demande d’énergie sur le réseau électrique géré par la RTE.
On estime aujourd’hui, que 20 000 MW d’éoliennes prévues en 2020 est équivalent à 4 000 MW de moyens de production thermique. Une source non négligeable de réduction de gaz à effet de serre (GES) comme le CO2. Le Grand éolien contribue donc à la réduction du carbone émit pour la production d’électricité.

Niveau de production des parcs éoliens en France

Niveau de production des parcs éoliens en France

Les outils

Face au développement des énergies renouvelables et tout particulièrement de l’éolien, il est nécessaire pour la RTE de disposer d’outils adaptés pour intégrer leurs particularités dans l’exploitation du système électrique.
Ceci est dû principalement à l’accroissement rapide des puissances installées, mais aussi par une production raccordée essentiellement sur les réseaux de distribution. La forte variabilité de la production et le comportement des machines, différant en fonction des technologies, ne simplifient pas la tâche des gestionnaires.

Moyens mis en œuvre

RTE a donc engagé plusieurs travaux pour mieux intégrer ces nouvelles énergies propres dans le système électrique en s’efforçant de disposer d’une mesure de la production en temps réel des éoliennes, appelée « Observabilité ». De mettre en place des plates-formes afin de visualiser la production d’énergie des éoliennes.
Enfin, la RTE a développé un modèle de prévisions de production éolienne. Ce modèle simple et robuste est alimenté par l’historique de la production, réalisée par chaque parc éolien, et par les prévisions de vent fournies par météo-France. Les premiers résultats du modèle sont d’ores et déjà satisfaisants.

Consommation d’électricité en France

De façon générale la consommation d’électricité dépend :

  • Des données climatiques : les variations de température ont une conséquence directe sur l’utilisation du chauffage électrique en hiver ou de la climatisation en été. Le taux de couverture nuageuse (la nébulosité) a également un effet sur l’utilisation de l’éclairage.
  • De l’activité économique : ainsi les week ends, les jours fériés, ou durant les périodes de congés, la consommation est différente de celle observée les jours travaillés.
  • Des acteurs du marché qui transmettent à la RTE, du jour pour le lendemain, les informations relatives aux programmes de production prévus, aux possibilités de modulation de la production ou de la consommation, et aux échanges avec l’étranger.
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Les commentaires ne sont pas autorisés.