Devenez acteur de la sauvegarde de la biodiversité française

Dans A LA UNE, Animaux, Environnement, Plantes, Sports & loisirs, Végétaux par le 2 octobre 2017Commentaires fermés sur Devenez acteur de la sauvegarde de la biodiversité française
observatoire-biodiversite

Aujourd’hui, on estime que les forêts françaises abritent plus de 30% de la biodiversité nationale ! Comment  participer à la sauvegarde de cette biodiversité, tout en sensibilisant les plus jeunes ? Facile, chaque année, du printemps au printemps suivant, vous êtes invités à inventorier la forêt et à compléter ainsi le puzzle de notre patrimoine naturel et végétal… alors c’est parti !

Lire la suite

ajoutez cet article a votre liste de favoris

« L’intelligence des Arbres » un doc scotchant !

Dans A LA UNE, Environnement, Plantes par le 18 septembre 2017Commentaires fermés sur « L’intelligence des Arbres » un doc scotchant !

L’intelligence des Arbres
Réalisation : Julia Dordel, Guido Tölke
Acteurs : Peter Wohlleben, Suzanne Simard, Dr. Teresa Ryan Sm’hayetsk
Sortie nationale le 27 septembre 2017

jupiter-films

Peter Wohlleben, forestier allemand et auteur du bestseller « La Vie Secrète des Arbres » vendu à plus d’1 million d’exemplaires, vient de terminer un documentaire qui pourrait bien changer votre regard sur le vivant, les arbres et les forêts. Il a mit en lumière un nouveau phénomène qu’il appelle le Wood Wide Web. Selon lui les arbres communiquent entre eux ! Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’Université du « British Columbia » au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

La bande annonce du documentaire

premier extrait

Deuxième extrait

Troisième extrait

Ce documentaire montre l’étonnant système de communication souterrain entre les racines des arbres d’une forêt.
Les arbres des forêts échangent des molécules par le réseau fongique associé à leurs racines. Cela leur permet de se transmettre de la nourriture et de l’information.
L’observation et l’expérience ont aussi montré que ces échanges sont majoritairement dirigés vers les individus les plus jeunes.
L’information transmise semble être liée à une agression et au déclenchement d’une réaction chez un individu ; la réaction est déclenchée chez les voisins avant qu’ils ne soient eux-mêmes agressés.
Un documentaire, qui sortira ce mois-ci au cinéma, explique ces découvertes, démontrant qu’une forêt est une entité en soi.

Peter Wohlleben

TREES_EXP_HD_01

Peter Wohlleben est Allemand, ingénieur forestier et auteur du bestseller international “La Vie secrète des arbres” (Das geheime Leben der Bäume), dont la traduction française est sortie en 2017 aux Éditions les Arènes. Il a exercé plus de vingt ans comme forestier et dirige maintenant une forêt de hêtres, presque à l’état naturel, située dans une chaîne de moyennes montagnes dans l’ouest de l’Allemagne.

TREES_EXP_HD_05

Dans le film, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et nous apprend comment s’organise la société des arbres. Il utilise délibérément des analogies avec le comportement humain et animal pour mieux faire comprendre les concepts scientifiques. Les forêts ressemblent à des communautés. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal (le Wood Wide Web), leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans… Les forêts vierges sont assez uniques dans le monde, Peter Wohlleben sait que ce lieu est un trésor rare qui a besoin d’être protégé.

Des critiques emballées

 » Pour ceux qui aiment la nature, un film à voir absolument  »
Yann Arthus-Bertrand
 » Animé par un propos scientifique, le documentaire appelle à l’humilité et à l’émerveillement  »
Mr Mondialisation
 » Un documentaire comme on les aime  »
Futura Sciences (Jean-Luc Goudet)
 » Fascinant !  »
Le Point
 » Un modèle de société solidaire dont l’humain pourrait s’inspirer ! »
Association A.R.B.R.E.S (Georges Feterman)
 » Un regard neuf sur la forêt  »
UP Magazine (Fabienne Marie)

1 place achetée = 1 arbre planté

En partenariat avec Ecosia.org, pour les 5000 premières places de cinéma achetées, 5000 arbres seront plantés.
Ces 5000 arbres contribueront à la reforestation des monts Usambara, en Tanzanie, l’une des 36 zones critiques de biodiversité
de la planète.
Ecosia.org est un moteur de recherche internet qui investit 80% de ses bénéfices dans la plantation d’arbres à travers le monde.

Ou voir le film ?

Chaque semaine, le film sera projeté dans de nouvelles villes.
Consultez cette page pour découvrir la liste des événements à Paris et en province – la liste sera mise à jour tous les mardis –

Le film ne passe pas encore près de chez vous ?
Contactez Jupiter film pour savoir comment organiser une projection
– Vous pouvez aussi solliciter le cinéma près de chez vous pour lui parler du film et faites-nous part de leur retour.


Voici ce qui est déjà prévu :
  • 75 – PARIS

Club de l’Etoile (Paris 17)
– Dimanche 24 septembre à 17h : Avant-Première dans le cadre des Dimanches de la Connaissance, suivie d’un débat avec François BOUTEAU, maître de conférences à l’Université Paris-Diderot, spécialiste en neurobiologie végétale et Julie MARSAUD, coordinatrice du Réseau Forêt à France Nature Environnement.
NB : Réservations conseillées sur ce lien

UGC Ciné Cité Les Halles (Paris 1er)
– Lundi 25 septembre à 20h15 : Avant-Première suivie d’un débat avec François BOUTEAU, maître de conférences à l’Université Paris-Diderot, spécialiste en neurobiologie végétale et Hervé LE BOULER Responsable Forêts de France Nature Environnement. NB : Ouverture des pré-ventes le lundi 18 septembre sur UGC.fr
– Mercredi 27 septembre (sortie nationale)

Le Lucernaire (Paris 6e)
– Mercredi 27 septembre (sortie nationale)
– Mardi 10 octobre à 20h : ciné-débat

UGC Ciné Cité Paris 19
– Mercredi 27 septembre (sortie nationale)
– Vendredi 29 septembre à 19h30 : cine-débat avec Georges Feterman, Président de l’association A.R.B.R.E.S et Professeur agrégé de Sciences de la Vie et de la Terre.
NB : Ouverture des pré-ventes le lundi 18 septembre sur UGC.fr

  • 72 – LE MANS

Les Cinéastes
– Mercredi 13 septembre à 20h : Avant-Première ** SEANCE COMPLETE ** organisée par l’association INFOVIE-BIO, avec Guylaine ARCHEVÊQUE, directrice de l’agence ONF – Pays de la Loire (Office National des Forêts), et Christine SALLÉ, spécialiste du débardage à cheval, et Yves-Louis BOULIER, spécialiste de l’agroforesterie.
– Dimanche 17 septembre à 13h30 : réservations conseillées auprès du cinéma
– Reprise du film en Novembre, tous les mardis à 20h30 = le 07, le 14, le 21 et le 28 Novembre

  • 43 – CINEVASION, cinéma itinérant

– Mercredi 20 septembre à 20h30 à BEAUZAC
– Mercredi 20 septembre à 20h30 à VORE
– Vendredi 22 septembre à 20h30 à ALLEGRE
– Vendredi 22 septembre à 20h30 à CHASPINHAC
– Vendredi 22 septembre à 20h30 à LANGEAC
– Mardi 26 septembre à 20h30 à ROSIERES
– Mardi 26 septembre à 20h30 à SAINT PAULIEN

  • 78 – VERSAILLES

UGC Cyrano
– Dimanche 24 septembre à 18h : Avant-Première suivie d’un ciné-débat animé par Jean-Baptiste Veyrieras, journaliste à Sciences & Vie, avec Félix LALLEMAND, biologiste au Muséum national d’Histoire naturelle.
NB : Ouverture des pré-ventes le lundi 18 septembre sur UGC.fr
– Mercredi 27 septembre (sortie nationale)

  • 69 – LYON

UGC Ciné Cité Internationale
à partir du 27 septembre (sortie nationale)

  • 67 – STRASBOURG

UGC Ciné Cité Strasbourg Etoile
à partir du 27 septembre (sortie nationale)

  • 33 – BORDEAUX

UGC Ciné Cité
à partir du 27 septembre (sortie nationale)

  • 06 – NICE

Cinéma le Mercury
à partir du 27 septembre (sortie nationale)

  • 47 – AGEN

Cap’Cinéma
à partir du 27 septembre (sortie nationale)

  • 40 – MONT-DE-MARSAN

Grand Club
– Jeudi 28 septembre à 19h30 : ciné-débat

  • 42 – PELUSSIN

CinéPilat
– Jeudi 28 septembre a 20h en présence de Lionel STAUB – Expert Forestier, correspondant de l’association A.R.B.R.E.S, partenaire du film, & Michel JEAN – Responsable du Centre d’Enseignement Professionnel sur les Arbres et Leur Environnement (CEPALE)
– Lundi 02 octobre à 18h

  • 15 – MAURIAC

Cinéma Pré Bourges
– mercredi 4 octobre à 20h30
– jeudi 5 octobre à 14h
– dimanche 8 octobre à 14h

  • 63 – RIOMS

Ciné Lux
– jeudi 5 octobre à 20h30

  • 92 – CHAVILLE

Atrium
– Séance débat le 06 octobre

  • 46 – SOUILLAC

Cinéma le Paris
– Vendredi 06 octobre ciné-débat
– Samedi 07 octobre

  • 79 – PARTHENAY

Le Foyer
– Vendredi 06 octobre à 20h30
– Dimanche 08 octobre à 17h30
– Lundi 09 octobre à 18h

  • 97480 – LA REUNION – Saint Joseph

Salle Paroissiale de Petite Ile
– Samedi 7 octobre à 20h.

  • 92 – CLICHY

Cinéma Rutebeuf
Semaine du 11 octobre

  • 11- CARCASSONNE

Cap Cinéma
– Jeudi 12 octobre : ciné-débat

  • 92 – COURBEVOIE

Cinéma Abel Gance
Jeudi 12 octobre à 18h : ciné-débat dans le cadre du Festival Atmosphères

  • 04 – FORTCALQUIER

Cinéma le Bouguet
JeuSamedi 21 octobre : ciné-débat dans avec Pascal Menon

  • 60 – BEAUVAIS

Cinéma l’entracte
– Mercredi 18 octobre

  • 72 – SABLE SUR SARTHE

Cinéspace
à partir du 18 octobre (2 semaines)

  • 64 – ANGLET

La Ruche Moderne
Dimanche 21 Octobre à 19h30 à La Ruche Moderne à 50 mètres d’Olatu Leku, 100 avenue de l’Adour, 64600 Anglet Réservations ICI

  • 61 – L’AIGLE

Cinma l’Aiglon
Mardi 24 octobre à 10h ciné-débat

  • 41 – BLOIS

Cap cinéma les Lobis
– Vendredi 27 octobre ciné-débat
& à partir du 1er novembre.

  • 72 – LE MANS

Les Cinéastes
Tous les mardis à 20h30 = le 07, le 14, le 21 et le 28 Novembre

  • 24 – MONTPON-MENESTROL

Cinéma le Lascaux
– lundi 13 novembre à 16H
– mardi 14 novembre à 20H30
– mercredi 15 novembre à 20H30

  • 76 – ROUEN

Omnia République
Lundi 4 décembre à 18h : ciné-débat avec le service MAISONS DES FORÊTS de la Métropole de Rouen


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Comment jardiner plus nature ?

Dans Jardinage, Plantes par le 28 août 2017Commentaires fermés sur Comment jardiner plus nature ?

Au lieu de combattre les ravageurs, les maladies et les plantes indésirables une fois qu’ils menacent les cultures, veillez à créer, à toutes les étapes, des conditions qui freinent leur développement.

guide-jardiner-naturel

Ne pas utiliser de pesticides

Au potager, alternez les plantes cultivées (rotation des cultures) pour favoriser la rupture du cycle de développement des ravageurs et limiter leur extension. L’idéal est d’attendre 3 à 5 ans avant de cultiver à nouveau la même plante au même emplacement. En ornemental, veillez à ne pas remettre des plantes sensibles (zinnia, reine-marguerite) au même endroit d’une année sur l’autre.

Bien choisir les variétés de plantes cultivées

Une plante bien adaptée à son emplacement (sol, climat, exposition, etc.) sera moins sensible aux maladies et aux ravageurs. Consultez les catalogues varié qui vous aideront à faire votre choix.

Le saviez-vous ? Plus un jardin accueille de biodiversité, plus il ressemble à un écosystème naturel et plus il a la capacité de se défendre contre les ravageurs et de s’adapter aux aléas climatiques.

Apprendre à bien gérer l’eau

Récupérez l’eau de pluie. Arrosez au pied des plantes le matin de bonne heure ou tard le soir pour limiter l’évaporation en pleine journée. Préférez un système goutte-à-goutte plus économe et moins favorable au développement des maladies.


Mettre en place une nouvelle esthétique du jardin

Adoptez la tonte haute (6 à 8 cm) qui favorise le développement, la bonne santé et le bon aspect de la pelouse. Laissez les plantes spontanées (rose trémière, coquelicots et bourrache, par exemple) se développer dans les allées gravillonnées, la terre battue et entre les pavés. Vous pouvez aussi utiliser des plantes couvre-sol. Elles prendront la place des végétaux indésirables.

screenshot-www.ecologique-solidaire.gouv.fr-2017-08-28-15-33-40

Prévenir les maladies

Pour éviter les maladies, veillez à ne pas blesser les végétaux avec la débroussailleuse, la binette ou les colliers pour attacher les tuteurs. Après avoir utilisé des outils, pensez à les nettoyer en retirant la terre et à les sécher pour éviter qu’ils rouillent. Vous pouvez aussi les désinfecter avec du vinaigre blanc.

En savoir plus

Télécharger le guide complet ici >>

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Je plante un arbre !

Dans Climat & Météto, Communication, Entreprise, Environnement, Plantes, Pollution, Végétaux par le 28 novembre 20131 Commentaire

Depuis quelques mois apparaissent des initiatives intéressantes pour préserver les forêts. Nous vous avons parlé récemment de l’action du WWF en faveur de la biodiversité, voici 2 nouvelles actions qui méritent le coup d’œil.

Les initiatives

  • Présentation de  Reforestaction.com :  Les arbres plantés sur Reforest’Action le sont sur le terrain par l’intermédiaire de partenaires locaux qui apporte des garanties sur la qualité des projets financés. La vocation de Reforest’Action est d’apporter un moyen simple et sûr d’agir à grande échelle pour l’Homme et l’Environnement. Ainsi, les projets de reforestation proposés apportent des bénéfices concrets et durables.
    Chaque arbre est replanté sur le terrain par les populations locales directement. Ils en sont les seuls bénéficiaires et voient leurs conditions de vie améliorées dans la durée grâce aux produits issus de l’exploitation des arbres (fruits, gommes, miel…). Les arbres agissent sur le climat et dégagent de l’humidité dans l’air. Plantés en grand nombre, ils assainissent l’air et en améliorent la pluviométrie dans des régions où les périodes de sécheresse sont longues et difficiles. Les forêts favorisent la biodiversité en créant des espaces de vie pour des espèces végétales et animales menacées.

Nous vous reparlerons très prochainement de ce site avec lequel nous sommes en train de tisser un partenariat durable !

  • Mon arbre-Ma tribu est orienté plus communautaire. Ce site vous permet de planter votre arbre de manière solidaire et de créer votre propre tribu de planteurs éco-citoyens ! Toute votre famille, votre entreprise ou votre communauté se rassemble alors autour d’un même nom. A noté que cet initiative est en faveur des forêts d’Indonésie, de Madagascar et du Mali. Si vous cherchez une action pour les forêts françaises consultez cet article sur le sauvetage de la biodiversité en France


Les contributions d’Acteur Durable avec Reforest’Action

Mise à jour du 28/11/2013 :

Comme évoqué précédemment dans l’article, nous nous sommes engagés encore plus en faveur de la reforestation avec la société 5continents, éditrice du site Reforesta’Action.
Ainsi ActeurDurable.org au travers de son éditeur A2websociété spécialisée dans le référencement naturel, vient de planter sa première forêt en Inde.
500 arbres ont déjà été plantés et 500 autres sont en préparation.
Vous pouvez voir notre parcelle ici >>

Forêt A2web sur laquelle ActeurDurable.org vient régulièrement planter des arbres

Si comme nous vous souhaitez rejoindre ce mouvement d’ampleur mondial et qui consiste a planter durablement des arbres dans les pays qui en ont vraiment besoin, rejoignez le projet, toute contribution est utile même les plus petite.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le paillage décoratif, une alternative écologique…

Dans Jardinage, Matériaux, Matériaux & Construction, Plantes, Végétaux par le 27 février 2013Commentaires fermés sur Le paillage décoratif, une alternative écologique…
le paillage écologique
paillage, est c e une pratique écologique ?

Vous commencerez par donner un bon coup de bêche sur vos sols afin de casser la croûte dure qui s’est formée par accumulation de pluie ou de gel. Ensuite nettoyez et taillez vos massifs d’ornement comme vous le faites habituellement. Lorsque votre jardin aura repris un aspect printanier, nous vous conseillons cette année de pailler vos sols.

Lire la suite

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Architecture végétal et développement durable

Dans A LA UNE, CleanTech, Plantes, Végétaux par le 9 janvier 2012Commentaires fermés sur Architecture végétal et développement durable

Un subtil mariage durable !

architecture végétale - Jean-François Daures - Edition : Eyrolles

architecture végétale – Jean-François Daures – Edition : Eyrolles

Le livre « Architecture Végétal » explique en détails le fonctionnement du végétal et ses caractéristiques techniques lorsqu’on l’adapte ou le couple à l’architecture qu’il s’agisse de végétalisation vertical, oblique ou plane.

Illustré d’exemples, de réalisations concrètes et d’entretiens exclusifs avec les professionnels, cet ouvrage offre une nouvelle perspective d’intégration du végétal dans l’architecture des villes. Ce subtil mariage de végétal et d’architecture est une réponse à deux types de pollution : visuelle et de l’aire.

La végétalisation des bâtiments est bénéfique en tout point de vue : outre ses avantages indéniables en milieu urbain, elle a un impact positif sur la durabilité du bâtiment, améliore le bilan technique des constructions, atténue la réverbération acoustique et engendre une optimisation non négligeable de la gestion des eaux pluviales.

Un ouvrage à consommer sans modération au tarif de 32 €. Pour ce prix vous retrouverez 250 pages bien illustrées, bourrées de conseils assez techniques et un petit lexique d’architecture végétale pour se lancer dans la végétalisation.

  • Editeur(s) : Eyrolles
  • Auteur(s) : Jean-François Daures
  • Format : 20 x 28

D’autres ouvrages

Nous en profitons pour vous signaler d’autres ouvrages : « produire ses graines bio » et « Mon potager bio en ville » aux éditions Terre vivante. Des ouvrages de 100 pages à moins de 15€ et qui permettent de changer nos habitudes alimentaires dans nos jardins et nos maisons.

Un petit geste en faveur du développement durable qui permet comme souvent de faire des économies.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos meilleures lectures en matière de développement durable.


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le figuier pleureur

Dans Plantes par le 20 novembre 2009Commentaires fermés sur Le figuier pleureur

Le ficus benjamina est une plante dépolluante

Le ficus benjamina est une plante dépolluante

Nom latin : Ficus Benjamina

Le ficus benjamina est une plante appartenant à la famille des Moracées. Originaire d’Inde, cet arbuste touffu peut atteindre des hauteurs phénoménales (jusqu’à plus de 25 mètres en extérieur) et se limite à environ 2 mètres en intérieur. Ses branches ou rameaux sont souples et ses feuilles, allant du vert clair au vert foncé, sont bien brillantes.

Ayant un besoin de lumière modéré (> 1000lux), le figuier pleureur n’apprécie pas la lumière en provenance directe du soleil et des températures excédant 25°C. Un arrosage hebdomadaire lui suffit aussi.
Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Chambre

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La plante araignée

Dans Plantes par le 20 août 20091 Commentaire

Nom latin : Chlorophytum comosum ‘Vittatum’

La plante araignée comme plante dépolluante

La plante araignée comme plante dépolluante

La plante araignée (aussi appelée chlorophytum) est originaire d’Afrique du Sud, elle appartient à la famille des liliacées.

Le chlorophytum est caractérisé par ses feuilles vertes sur les bords et blanches en leur centre. Ses feuilles sont souples, lancéolées et arquées. La plante araignée est peu haute (en général pas plus de 40cm) mais ses feuilles peuvent atteindre 60cm de longueur, d’où son nom.

N’ayant pas un besoin important en lumière et en humidité, cette plante est facilement cultivable. Elle s’épanouie entre 12°C et 22°C.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Cuisine
  • Salle de bain

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le dragonnier

Dans Plantes par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Le dragonnier

Le Dragonnier comme plante dépolluante

Le Dragonnier comme plante dépolluante

Nom latin : Dracaena marginata

Le dragonnier est une plante faisant partie de la famille des Agavacées. Cette plante apprécie particulièrement les zones chaudes, humides et bien ombragées, d’origine de l’Océanie et d’Afrique centrale.

C’est donc une plante qui prospère dans des températures comprises entre 16°C et 24°C, pour une luminosité faible (500lux) et un arrosage modéré. Les plus grands spécimens peuvent atteindre 2 mètres de hauteur.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Chambre

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le cyclamen de Perse

Dans Plantes par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Le cyclamen de Perse

Le cyclamen est une plante depolluante

Le cyclamen est une plante dépolluante

Nom latin : Cyclamen persicum

Le cyclamen de perse est originaire du bassin méditerranéen et du moyen orient, il appartient à la famille des Primulacées.

Différentes formes et couleurs de fleurs existent vous permettant de varier les plaisirs !

En ce qui concerne sa taille, elle n’excède que rarement les 40cm.
Du fait de ses origines, le cyclamen aime un sol relativement sec mais ne nécessite que peu de lumière (1000lux). Sa température d’épanouissement se trouve entre 0°C et 18°C.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Cuisine
  • Séjour
  • Chambre

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le croton

Dans Plantes par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Le croton

Le croton est une plante dépolluante

Le croton est une plante dépolluante

Nom Latin : Codiaeum variegatum

Le croton est une plante d’origine asiatique et des îles du pacifique, poussant dans des forêts équatoriales. Elle appartient à la famille des Euphorbiacées et peut atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur.

Malgré sa crainte des rayons du soleil directs, cette plante nécessite une luminosité importante (près de 1500lux). Il en va de même pour son humidité qui doit être importante sans pour autant l’inonder lors de l’arrosage. Le substrat doit être humide mais l’eau ne doit pas stagner.

La température idéale pour la croissance du croton est comprise entre 15°C et 27°C.
Acteur Durable vous la conseille pour :

  • N’importe quelle pièce

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La Crassula

Dans Plantes par le 20 août 20095 Commentaires

La crassula comme plante dépolluante

La crassula comme plante dépolluante

Nom latin : Crassula Ovata

Aussi appelée plante de Jade, la crassula appartient à la famille des Crassulacées, d’origine d’Afrique du Sud.

C’est une plante grasse nécessitant de la lumière (1500lux) et un climat tempéré (entre 5°C et 25°C). Ses besoins en eau sont limités, un arrosage mensuel suffisant largement.

A l’état naturel, l’arbre de Jade peut atteindre plus de 2.50 mètre de hauteur et il est fréquemment taillé en bonsaï.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Séjour
  • Cuisine

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris