(Dossier) Pourquoi se chauffer avec une pompe à chaleur ?

Dans Dossiers, Pompes à chaleur par le 29 mars 20104 Commentaires

Article mis à jour le 28 Février 2020 initialement publié le 29 mars 2010

les pompes à chaleur - dossier
Pompe à chaleur, aérothermie, géothermie, comment faire le bon choix ?

L’énergie approvisionnant le monde est principalement d’origine fossile, (charbon ou pétrole). Elle produit à elle seule les deux tiers (66,15%) de l’énergie consommée et est responsable de 37 milliards de tonnes de CO2 en 2019. A l’heure des économies d’énergie, il faut trouver des solutions durables pour répondre à nos besoins sans cesse grandissants. Les pompes à chaleur n’émettent pas, ou très peu, de CO2 lors de leur fonctionnement et permettent de chauffer l’air ambiant à partir de l’énergie qui nous entoure (air, terre, eau). Il existe deux principaux types de pompes à chaleur “géothermique” et “aérothermique”, chacune répondant à des applications et conditions particulières de mise en place, si l’on veut une utilisation optimale il est nécessaire de bien étudier le sujet ! Tout de même une difficulté réside dans l’appréhension du rendement réellement obtenu et celui théoriquement escompté. Explications dans ce dossier…

Chauffage centrale avec pompe à chaleur

Le marché de la PAC (pompe à chaleur)

Ce marché a connu une très forte croissance entre les années 2000 et 2010, largement encouragée par l’état qui subventionnait ces installations. Ces dernières années on observe néanmoins des tendances bien différentes selon la technologie employée (aéro ou géothermique).

Entre 2012 et 2014, les PAC géothermiques ont très fortement chuté; depuis le nombre d’unités vendues reste stable.
Depuis 2013, les ventes du segment des PAC aérothermiques et des CET ont progressé de 120%.

Les différents types de pompes à chaleur

Il existe deux grands types de pompes à chaleur, celles dites « géothermiques » et celles dites « aérothermiques ». Chacune d’entre elle propose différentes variantes.

  1. Les pompes à chaleur géothermiques nécessitent la pose de capteurs souterrains. Il existe deux types de réseaux géothermiques : le système horizontal et le système vertical. Les procédés mis en œuvre sont maintenant au point, robustes et fiables mais s’adaptent mieux à la construction qu’à la rénovation.
  2. Une PAC aérothermique capte les calories de l’air extérieur pour restituer de la chaleur en hiver et du frais en été. Elle est donc réversible, comme par exemple les pompes air/air qui pulsent l’air chauffé à l’intérieur en hiver et l’air refroidi en été. Il existe aussi des pompes air/eau, qui captent les calories de l’air extérieur transmettant leur chaleur à un circuit hydraulique. On peut ainsi l’utiliser pour un plancher chauffant, ou pour un réseau de radiateurs à eau classique.

Certaines PAC proposent la réversibilité, c’est-à-dire qu’elles fournissent du chauffage en hiver mais peuvent aussi délivrer du froid en été. Consultez cet article pour savoir plus sur le fonctionnement de chaque type de PAC et ainsi faire le choix de la technologie qui s’adaptera le mieux à votre logement.

Quelles aides pour mon projet de pompe à chaleur ?

La mise en place d’une installation géothermique est plutôt à envisager lors d’une construction neuve car les travaux engendrés lors d’une restauration peuvent atteindre des prix très élevés et être décourageants.
Le coût de l’installation d’une pompe à chaleur est variable en fonction du système employé (forage horizontal ou vertical) du type de matériel installé (constructeur, technologie, …) et indéniablement, de la taille de la surface à chauffer.
Néanmoins, une installation coûtera aux alentours de 100 à 150€ / m² à chauffer.

  1. Maintenir la TVA à 5,5% pour les équipements de chaleur renouvelable éligibles au CITE, et les travaux liés (exemple : conduit d’évacuation des fumées, silo à granulés)
  2. Les pompes à chaleur bénéficient du crédit d’impôt transition énergétique dont le taux est de 30 % depuis 2015 . Vous pouvez tester votre éligibilité dans le dossier “rubrique nos conseils”.

Deux autres mesures importantes concernes les PAC Géo et Aéothermiques, pour tout savoir des aides fiscales, consultez notre dossier sur les aides fiscales aux particuliers PPE 2019.

les aides fiscales pour les énergie renouvelables

Quel rendement pour ma pompe ?

En théorie, les pompes à chaleur ont des rendements calculés par le COefficient de Performance qui varient aujourd’hui principalement entre 3 et 4,5. Il faut néanmoins bien comprendre qu’il s’agit de résultats obtenus en laboratoire dans des conditions idéales souvent différentes d’une installation réelle.
Pour déterminer les COP en chambre d’essai, les PAC sont testées pendant 2 heures, sans interruption, sans vent contraire, sans pluie et autre intempérie. La machine est alors testée avec de l’air à 7°C, de l’eau qui arrive à 30°C et qui repart à 35°C.
Des tests surprenants qui ne reflètent pas la réalité du terrain. Une étude indépendante a été menée, les résultats sont surprenants et bien différents de ce qu’affichent les fabricants de PAC…

L’opération de test in situe indépendant a été mené sur 40 maisons neuves RT 2005 équipées d’aérothermie et de géothermie sont testées pendant un an. Les résultats sont surprenants, voyez les résultats…

https://www.acteurdurable.org/realite-des-pompes-a-chaleur/
  • Les consommations annexes.
    Elles ne sont pas prises en compte lors des mesures des COP en chambre d’essai, notamment en géothermie. Les circulateurs, qui travaillent sans interruption, peuvent plomber les bilans annuels. Pour les PAC géothermiques, attention donc aux consommations des pompes qui font circuler l’eau jusqu’à la nappe phréatique ou dans le terrain. Ces consommations ne sont pas prises en compte dans les mesures de COP théoriques. Pourtant l’effort à fournir pour remonter plusieurs M3 d’eau par heure, d’une nappe phréatique, représente une quantité d’énergie importante !

Quel label pour le matériel & les installateurs de PAC ?

L’AFPAC a créé un label qualité pour les installations de pompes à chaleur, qui sera ensuite repris dès début 2010 par l’Ademe. Cette démarche Qualité PAC comporte deux volets : la marque NF PAC pour le matériel et sa charte Qualité PAC pour l’installation. Renseignez vous avant de contacter un installateur

Grâce à l’utilisation de l’énergie nous environnant et à un peu d’électricité, les pompes à chaleur permettent de réduire considérablement les rejets de CO2 dans l’atmosphère par rapport à une chaudière classique (environ 4 fois moins). Néanmoins, elles rejettent tout de même, en plus petites quantité, du CO2 et du NOx.
Seules certaines d’entre elles, plus coûteuses, ne rejettent aucun gaz à effet de serre.
La finalité première des pompes à chaleur est le chauffage. Même si certaines d’entre elles permettent la climatisation ce n’est pas leur fonction essentielle.
L'étude technique de l’installation doit être réalisée par un professionnel, compte tenu des différents paramètres, souvent sophistiqués, à prendre en compte.
Au fil des années d’utilisation, les pompes à chaleur doivent être entretenues régulièrement. Arrivée en fin de vie, la pompe à chaleur doit être démontée par un professionnel, chargé de récupérer le fluide frigorigène contenu dans la pompe (recyclage ou destruction).
Avec un parc estimé à environ 155 000 installations en 2008, c’est l’équivalent d’environ 620 000 tonnes de CO2 qui n’a pas été rejeté dans notre atmosphère. Si cette progression se poursuit les rejets de gaz à effet de serre vont encore diminuer. Elles permettent aussi de limiter l'utilisation d'énergies fossiles et donc d’appauvrir le sol.
Les pompes à chaleur ne constituent donc pas une énergie 100% propre, puisqu’elles consomment de l’électricité, mais permettent tout de même de réduire le coût pour la planète, de nos besoins en énergie.
  
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Répondre à “(Dossier) Pourquoi se chauffer avec une pompe à chaleur ?”

Trackbacks / Rétroliens

  1. Tweets that mention Pourquoi une pompe à chaleur ? -- Topsy.com
  2. Pompe à chaleur ou comment faire des économies d’énergie ?