MaPrimeRénov 2021, comment bénéficier des nouvelles aides de l’état ?

Dans A LA UNE, Finances & Economie, Généralités par le 11 septembre 20202 Commentaires
MaPrimeRénov 2021

Dans le cadre du plan de relance de 100 milliards, le gouvernement a confirmé une enveloppe supplémentaire de 2 milliards d’euros pour le dispositif d’aides à la rénovation énergétique des logements MaPrimeRénov. A partir du 1er janvier 2021, tous les ménages seront éligibles à cette prime, y compris les propriétaires bailleurs, avec une incitation pour les plus aisés à effectuer des rénovations globales de leur logement. Comment en bénéficiez ? Explication dans cet article


Disparition du CITE au profit de la Prim Renov

Alors que crédit d’impôt transition énergétique (CITE) doit disparaître au 31 décembre prochain, l’Etat français axera ses nouveaux efforts sur MaPrimeRénov’. Le paiement est plus rapide qu’avec le CITE, puisque le ministère, via l’Anah (Agence nationale de l’habitat), s’est donné pour cible un délai de deux semaines après réception de la facture des travaux. Un délai ambitieux qui sera dur à tenir si on en juge par la lourdeur administrative en France. A suivre…

MaPrimeRénov : comment ça marche ?

Ce n’est ni plus ni moins qu’une somme d’argent versée par l’Etat au propriétaire occupant qui réalise des travaux de rénovation énergétique (qu’il vive en maison ou en appartement). Pour l’instant, le gouvernement souhaite que Ma Prime Rénov’ soit cumulable aux autres aides de rénovation énergétique, telles que la prime énergie, la TVA à taux réduit et l’éco PTZ.

  1. Faites une demande en ligne de Ma Prime Rénov’
    Avant l’engagement des travaux (signature du devis) demandez votre Prime Rénov sur le site MaPrimeRenov.fr
  2. Signez votre devis et faites réaliser vos travaux
    Confiez la réalisation de vos travaux d’économies d’énergie à l’Artisan RGE de votre choix.
  3. Renvoyez votre facture et recevez votre Prime Rénov
    Versée par l’Anah, Ma Prime Rénov est cumulable aux Primes Énergie et rembourse vos travaux de rénovation.

Il existe effectivement un barème forfaitaire qui permettra à l’Anah de définir le montant de la prime accessible à chaque demandeur selon le geste effectué. A titre d’exemple, la pose de pompes à chaleur air/eau donnera droit à une prime de 4000 euros, tandis que la pose de poêles à granulés ouvre droit à une aide de 3000 euros pour les ménages très modestes. En revanche, ces travaux seront financés à hauteur 2500 euros pour les foyers modestes. L’objectif avec le lancement de cette nouvelle aide est de réduire le reste à charge de chaque ménage.

Les travaux éligibles à Ma Prime Rénov

Plusieurs travaux sont éligibles à la nouvelle prime forfaitaire qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2020. Il faut citer en premier lieu l’isolation thermique des parois vitrées et des murs en façade ou pignon. La pose d’un système de chauffage économe en énergie et écologique figure aussi sur la liste. Parmi les équipements éligibles, il y a la chaudière biomasse individuelle, le poêle à granulés ou à bûches et la pompe à chaleur air/eau ou géothermique.

En outre, la prime est à profiter en cas de raccordement à un réseau de chaleur, de pose d’un système de charge pour véhicule électrique, de dépose d’une cuve à fioul ou de réalisation d’un audit énergétique. Notons que les travaux de rénovation énergétique accomplis dans les parties communes des immeubles en copropriété sont également éligibles à la nouvelle prime.

Ce qui va changer en 2021

Actuellement les primes sont « forfaitisées » et dépendent des revenus du demandeur. Pour une pompe à chaleur air-eau, la prime s’élève à 3.000 € pour un foyer de la classe moyenne et à 4.000 € pour les ménages aux ressources très modestes (moins de 21.760 € pour un couple, par exemple).

En 2021, tous ces plafonds et seuils de revenus disparaissent (sauf pour déterminer le montant accordé). « La prime sera accessible à tous les Français, quels que soient leurs revenus » a annoncé le 31 août la ministre déléguée du Logement, Emmanuelle Wargon. Son montant dépendra du niveau de revenus et sera plus élevé pour les foyers modestes que pour les plus aisés. Elle sera également étendue aux propriétaires bailleurs, aujourd’hui exclus du dispositif. Le gouvernement espère ainsi relancer durablement le secteur du bâtiment, éprouvé par le confinement et par la crise.

L’efficacité des travaux sera déterminant dans l’attribution de la prime

Le montant de Ma Prime Rénov dépendra également du type de travaux réalisés ou d’équipements installés ainsi que l’économie d’énergie que les opérations pourront garantir. Selon le PLF pour 2020, il peut aller jusqu’à 2400 euros pour les personnes seules et à 4800 euros pour les couples. Il faut aussi mentionner que les ménages modestes et très modestes qui accomplissent des travaux efficaces pourront décrocher une prime importante.

Consultez également quelles seront les conditions et aides de l'état concernant les panneaux solaires, les pompes à chaleur, les chaudières, l'isolation… dans le cadre de MaprimeRénov'
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Répondre à “MaPrimeRénov 2021, comment bénéficier des nouvelles aides de l’état ?”