Alimentation durable, les fruits et légumes de printemps

Dans A LA UNE, Alimentation, Durable par le 21 mars 20166 Commentaires

Les fruits et légumes hors saison nous coupent du rythme de la nature. A force de voir des fraises en hiver et des kiwis en été sur nos étals, on se sait plus à quelle saison appartient tel fruit.

Cette consommation contre nature, nous coupe aussi du plaisir de la redécouverte lorsque les premiers fruits et légumes de saison arrivent. En consommant tout au long de l’année les mêmes variétés, le plaisir n’est plus le même lorsque la saison naturelle est arrivée.
Ré-apprenez à consommer selon les cycles de la nature et variez vos repas en fonction des saisons. Vous retrouverez les plaisirs liés à chacune des périodes de l’année en consommant durablement !

Fruits et legumes de printemps - Avril

Fruits et légumes de printemps – Avril

Fruits et legumes de printemps - Mai

Fruits et légumes de printemps – Mai


Fruits et legumes de printemps - Juin

Fruits et légumes de printemps – Juin

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Alimentation durable, les fruits et légumes d’automne

Dans Alimentation, Climat & Météto, Durable, Environnement, Jardinage, Plantes, Végétaux par le 27 septembre 20153 Commentaires

Les fruits et légumes hors saison nous coupent du rythme de la nature. A force de voir des fraises en hiver et des kiwis en été sur nos étals, on se sait plus à quelle saison appartient tel fruit.

Cette consommation contre nature, nous coupe aussi du plaisir de la redécouverte lorsque les premiers fruits et légumes de saison arrivent. En consommant tout au long de l’année les mêmes variétés, le plaisir n’est plus le même lorsque la saison naturelle est arrivée.
Ré-apprenez à consommer selon les cycles de la nature et variez vos repas en fonction des saisons. Vous retrouverez les plaisirs liés à chacune des périodes de l’année en consommant durablement !

 

Fruits et legumes d'automne - Octobre

Fruits et légumes d’automne – Octobre


Les fruits et légumes d’automne - Novembre

Les fruits et légumes d’automne – Novembre

Les fruits et légumes d’automne - Décembre

Les fruits et légumes d’automne – Décembre

Il existe désormais une petite appli pas mal faite du tout que vous pouvez charger sur votre smartphone et qui vous permet d’avoir avec vous en permanence cette fameuse liste de fruits et légumes de saison. C’est plus simple pour faire les courses ! Actuellement elle dispo sur Apple mais devrait, on l’espère sortir pour Android…

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Alimentation durable, les fruits et légumes d’été

Dans Durable par le 1 juillet 20153 Commentaires

Les fruits et légumes consommés hors saison proviennent, dans la majorité des cas, d’exploitations agricoles où les conditions de travail des ouvriers sont catastrophiques. Cette main d’œuvre, exploitée, vient en grande partie de pays défavorisés.
Manger des fruits et légumes de saison, permet de réduire l’exploitation humaine nécessaire à ces nouveaux modes de consommation !
Alors maintenant que les beaux jours sont là, pensez à manger des fruits & légumes d’été !

Fruits et legumes d'été - Juillet

Fruits et légumes d’été – Juillet

Fruits et legumes d'été - Aout

Fruits et légumes d’été – Aout


Fruits et legumes d'été - Septembre

Fruits et légumes d’été – Septembre

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Alimentation durable, les fruits et légumes d’hiver

Dans Durable par le 1 décembre 2014Pas de commentaire

Un fruit importé hors saison par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison.
Par exemple, lorsque vous achetez 1kg de fraises en hiver, il faut l’équivalent de 5 l de pétrole pour le retrouver dans nos assiettes !

Faire pousser fruits et légumes en dehors de la saison de production naturelle, nécessite l’utilisation d’installations spécifiques, d’engrais, de pesticides … contribuant eux aussi au réchauffement climatique.

En hiver, veillez à consommer fruits et légumes qui sont récoltés en hiver, afin de ne pas plus bouleverser le climat !

Les fruits et légumes d'hiver - Janvier

Les fruits et légumes d’hiver – Janvier

Les fruits et légumes d'hiver - Février

Les fruits et légumes d’hiver – Février


Les fruits et légumes d'hiver - Mars

Les fruits et légumes d’hiver – Mars

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Infographie montrant l’importance des technologies durables et le niveau décroissant des terres rares

Dans A LA UNE, Clean tech, Communication par le 29 mai 20131 Commentaire

Comme la demande mondiale en smartphones, ordinateurs portables et téléviseurs ne cesse de croître, le niveau des terres rares est soumis à un rapide déclin, et étant donné que les possibilités de recycler ces ressources sont limitées, cette tendance ne fait que perdurer.

infographie détaillée montrant l’importance des technologies durables et le niveau décroissant des terres rares (REE)

Technologies Durables – Une infographie de l’équipe vouchercloud

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La dure réalité des pompes à chaleur !!

Dans Pompes à chaleur par le 24 mars 20105 Commentaires

En théorie, les pompes à chaleur ont des rendements calculés par le COefficient de Performance appelés «COP» qui varient aujourd’hui principalement entre 3 et 4,5.
Il faut néanmoins bien comprendre qu’il s’agit de résultats obtenus en laboratoire dans des conditions «idéales» souvent différentes d’une installation réelle.

Pour déterminer les COP en chambre d’essai, les PAC sont testées pendant 2 heures, sans interruption, sans vent contraire, sans pluie et autre intempérie. La machine est alors testée avec de l’air à 7° C, de l’eau qui arrive à 30° C et qui repart à 35° C.
Ainsi, le COP donné est noté sur les documentations : COP 7°C 30/35°C.

Si ce COP est de 4, cela signifie donc que dans une chambre d’essai, avec de l’air à 7° C et de l’eau chauffée à 35° C, la machine restitue 4 KW de chauffage en ayant consommé 1 KW d’électricité.


Opération In situ :

40 maisons neuves RT 2005 équipées d’aérothermie et de géothermie sont testées pendant un an.

  • Les résultats sont alors surprenants car les COP annuels des géothermies testées ne dépassent jamais les 3,3 avec des moyennes à 2,5.
  • Les aérothermies ont des résultats similaires sauf pour 2 machines ayant des COP annuels atteignant les 4.

md3e-ademe

En 2004 – 2005, l’état accorde des crédits d’impôt pour les pompes à chaleur ayant des COP théoriques à 7° C 30/35 ° C supérieurs à 3,3 en chambre d’essai.
Néanmoins, l’état demande à Edf et à l’Ademe de mandater alors un bureau d‘études (le bureau MD3E) pour mesurer le rendement des PAC sur site et non plus en chambre d’essai pour vérifier que la théorie colle à la réalité.

Ces 2 machines Air Eau, leader de l’étude nationale, ont des caractéristiques théoriques similaires aux autres machines mais sont installées différemment :
Les 2 PAC air-eau sont protégés des intempéries et récupèrent l’air des combles. Le plancher chauffant alimenté est sur dimensionné avec des tuyaux espacés de 5 à 10 cm ce qui permet à la PAC de travailler à très basse température (25°C).

Mise en garde.

Dans la pratique, les pompes à chaleur une fois installées ont des rendements qui peuvent être complètement différents, et cela en fonction de plusieurs paramètres :

La température de l’air (pour une aérothermie) : plus la PAC récupère de l’air froid, plus le COP diminue.

La température de l’eau chauffée : plus la PAC chauffe l’eau à haute température, plus le COP diminue. Attention donc aux machines qui font de la haute température. Il faut absolument regarder les COP non pas à 35°C, mais à 65°C.

Les cycles courts : une machine trop puissante qui s’arrête et se remet en route trop souvent aura des COP et une durée de vie amoindris. Ce n’est pas le cas en chambre d’essai car les PAC sont testées sur un cycle sans interruption pendant 2 heures.

Les débits d’eau : si les liaisons hydrauliques n’assurent pas les débits d’eau nécessaires, la PAC voit ses rendements diminuer. Il faut donc privilégier des grosses sections de tuyaux, avec le moins de coude possible. En rénovation, veillez aussi à exiger un nettoyage des circuits de vos radiateurs, car toutes les boues accumulées dans les radiateurs ralentissent l’eau et n’assurent pas les débits d’eau suffisants pour avoir les COP théoriques.

Les consommations annexes. Elles ne sont pas prises en compte lors des mesures des COP en chambre d’essai, notamment en géothermie. Les circulateurs, qui travaillent sans interruption, peuvent plomber les bilans annuels.
Pour les PAC géothermiques, attention donc aux consommations des pompes qui font circuler l’eau jusqu’à la nappe phréatique ou dans le terrain. Ces consommations ne sont pas prises en compte dans les mesures de COP théoriques. Pourtant l’effort à fournir pour remonter plusieurs M3 d’eau par heure, d’une nappe phréatique, représente une quantité d’énergie importante. En conséquence, plus la nappe phréatique est profonde, plus les COP annuels diminuent.

Merci à :
Par Xavier Mounier, chargé d’étude chez Innovert Europe
http://www.innovert.eu/

Voici quelques uns de nos conseils pour les Pompes à Chaleur

N’hésitez pas à réagir à nos conseils

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La Crassula

Dans Plantes par le 20 août 20095 Commentaires
La crassula comme plante dépolluante

La crassula comme plante dépolluante

Nom latin : Crassula Ovata

Aussi appelée plante de Jade, la crassula appartient à la famille des Crassulacées, d’origine d’Afrique du Sud.

C’est une plante grasse nécessitant de la lumière (1500lux) et un climat tempéré (entre 5°C et 25°C). Ses besoins en eau sont limités, un arrosage mensuel suffisant largement.

A l’état naturel, l’arbre de Jade peut atteindre plus de 2.50 mètre de hauteur et il est fréquemment taillé en bonsaï.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Séjour
  • Cuisine

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le Chrysanthème

Dans Plantes par le 20 août 2009Pas de commentaire
Le chrysanthème est une plante dépolluante

Le chrysanthème est une plante dépolluante

Nom latin : Chrysanthemum morifolium
Le chrysanthème, habituellement utilisé pour fleurir les tombes, est une plante qui fleurit aux alentours de début Novembre. Appartenant à la famille des Astéracées, cette plante existe en différentes couleurs et formes vous permettant de varier son implantation dans votre domicile.

Originaire du Japon, Chine ou encore Russie, les chrysanthèmes aiment les climats tempérés.
Ces plantes ont besoin d’une luminosité importante (environ 1800lux) et ne supportent pas les températures inférieures à 0°C et au-delà de 23°C. Le chrysanthème nécessite un arrosage abondant.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Séjour

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Cactus du Pérou

Dans Plantes par le 20 août 2009Pas de commentaire
Le cactus du perou, une plante-depolluante

Le cactus du Pérou, une plante dépolluante

Nom latin : Cereus peruvianus
Aussi connu sous le nom de cactus colonnaire, cette plante fait partie de la famille des cactacés. Certains spécimens peuvent atteindre jusqu’à 20cm de hauteur mais ce sont en général des végétaux de petite taille.
Le cactus du Pérou aime la lumière du soleil directe et en grande quantité, un arrosage mensuel lui suffit lors des périodes chaudes il faut s’assurer que la terre qui l’entoure l’hiver soit légèrement humide.
Seuls les vieux cactus du Pérou fleurissent, ne comptez donc pas avoir de belles fleurs les quelques années suivant son achat.
Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Bureau
  • Cuisine
  • Séjour

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Azalée

Dans Plantes par le 20 août 2009Pas de commentaire
L'azalée comme plante dépolluante

L'azalée comme plante dépolluante

Nom Latin : Rhododendron indicum

L’azalée est un petit arbuste ou buisson pouvant atteindre 50cm de hauteur. Il appartient à la famille des Éricacées. On peut le voir en fleur du début de l’hiver à la fin du printemps, donnant de belles fleurs roses.

L’azalée a besoin d’un ensoleillement important (plus de 2000lux) durant sa floraison mais ne doit pas être placé dans le flux lumineux directement. En dehors de la floraison, un lieu peu ensoleillé lui suffit.

Originaire des hauts plateaux d’Asie (Himalaya, Inde et Chine) cette plante nécessite un fort taux d’humidité ainsi qu’une température peu élevée (< 18°C) et un arrosage régulier et en quantité.

Acteur Durable vous la conseille pour :

  • Cuisine
  • Salle de bain
  • Toilettes

Ses capacités dépolluantes sont remarquables concernant :

ajoutez cet article a votre liste de favoris