Le point sur le plastique : tout ce que vous devez savoir

Dans A LA UNE, Emballages, Tri sélectif par le 12 avril 2022Pas de commentaire
Le point sur le plastique : tout ce que vous devez savoir

Le plastique fait désormais partie intégrante de notre vie. Il est utilisé pour tout, des emballages au stockage des aliments, et il est souvent difficile de l’éviter. Si le plastique est incroyablement polyvalent et utile, il génère également beaucoup de déchets. Dans cet article, nous allons aborder les différents types de plastique et la façon de les recycler. Nous allons également dissiper quelques mythes courants sur le recyclage du plastique !

Le plastique, une problématique à résoudre impérativement

En Europe, seule une faible proportion des plastiques est recyclée. Une quantité de 10 millions de tonnes ont été mises en décharge en 2005, tandis que 9 millions de tonnes ont été récupérées (dont environ 1/4 ont été réutilisées et 3/4 énergétiquement par incinération). Cela indique que seulement 1/5 du plastique a été recyclé en France ! Le reste du plastique fabriqué est retrouvé dans la nature, ce qui fait une quantité extraordinaire de déchets non biodégradable qui déséquilibre la chaines trophiques. Il existe de grandes disparités en matière de valorisation des déchets plastiques : en Suisse, plus de 95% des déchets plastiques sont valorisés (au sens large : incinération), alors qu’en Irlande et au Royaume-Uni, seuls 20% sont recyclés. Cette situation est problématique car elle entraîne la mise en décharge d’un grand nombre de déchets plastiques, contribue à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

La réalité sur le plastique : ce qui est recyclable et ce qui ne l’est pas

Il existe de nombreux types de plastiques différents, qui peuvent être identifiés par le symbole du triangle. Le numéro ou l’abréviation figurant sur le symbole indique le type de plastique. Les trois plastiques les plus couramment recyclés sont le PET, le PEHD et le PP. Le PVC et le polystyrène sont à éviter.

Pour mieux comprendre : le recyclage des emballages plastique

Consulter le guide de l’ADEME

Lors que vous faites vos courses, il est important de garder en tête quels types peuvent être recyclés de manière cohérente pour éviter de créer des déchets qui seront brûlés et respirés.

Recyclable :

  • Le PET et le PEHD sont tous deux largement recyclés,
  • le PP l’est moins.

Non recyclable :

  • Le PVC
  • Le polystyrène ne sont généralement pas recyclés, il est donc préférable d’éviter ces matériaux si possibles.

Quelques exemples de plastique non recyclable à éviter

Bien que le plastique soit très durable et ait une longue durée de vie, il est également une source importante de pollution. Les plastiques non recyclables, en particulier, posent problème car ils finissent souvent dans des décharges où ils peuvent mettre des centaines d’années à se décomposer. De plus, lorsque les plastiques non recyclables sont brûlés, ils libèrent des produits chimiques toxiques dans l’air. Il est donc important d’éviter autant que possible les produits fabriqués avec des plastiques non recyclables. Deux des types les plus courants de plastiques non recyclables sont le polychlorure de vinyle et le polystyrène. Le polychlorure de vinyle est présent dans les emballages de viande, les tétines de biberons, les chaises de jardin et les tuyaux. Le polystyrène est utilisé pour fabriquer des tasses et des ustensiles, les emballages en mousse et la mousse de polystyrène.

Comme vous pouvez le constater, il existe une grande variété de plastiques recyclables et non recyclables. En sachant quels matériaux peuvent être recyclés et lesquels doivent être évités, vous pouvez contribuer à réduire les déchets et à protéger l’environnement.

Des objectifs inatteignables

Citeo est un organisme, soutenu par les pouvoirs publics, qui gère et coordonne la collecte et le recyclage des ordures ménagères en France, en lien avec les collectivités locales et les entreprises privées.
L’organisme admet que le taux de recyclage effectif des emballages plastiques ne s’élève encore qu’à 29% de ceux qui sont collectés. Soit tout juste six points de plus en six ans (23% en 2015).

Si vous cherchez à réduire votre consommation de plastique, vous pouvez commencer par éviter les plastiques à usage unique. Les plastiques à usage unique sont des articles qui ne sont utilisés qu’une seule fois avant d’être jetés. Parmi les exemples de plastiques à usage unique, citons les pailles, les touillettes à café, les couverts et les assiettes jetables, ainsi que les produits de consommation courante.

Les sociétés de tri retrient nos poubelles triées !

plastique recyclage
Certains plastiques sont recyclabes

Malgré tous nos efforts, il semble que les déchets fassent partie intégrante de la vie. Chaque jour, nous produisons d’innombrables déchets qui s’accumulent rapidement. Même si nous ne pouvons pas éliminer complètement les déchets, nous pouvons faire notre part pour réduire la quantité d’ordures qui finissent dans les décharges. L’une des façons d’y parvenir est de trier nos déchets de manière appropriée.

La plupart des entreprises de tri proposent une forme de collecte en porte-à-porte, ce qui nous permet de faire notre part. Il suffit de séparer vos déchets recyclables de vos déchets ordinaires et de les placer dans les bacs appropriés. Dans certains cas, vous pourrez même recycler des articles qui, autrement, finiraient à la décharge.

Bien sûr, le tri de nos ordures est ne sont qu’une partie de la solution. Nous devons également nous assurer que nous recyclons correctement. Malheureusement, de nombreuses entreprises de tri trient à nouveau nos poubelles triées ! Cela signifie que nos produits recyclables sont souvent contaminés par des matériaux non recyclables, comme l’a démontré Cash investigation dans son émission : “Plastique : la grande intox (Intégrale)”

Pour éviter ce problème, nous devons faire plus attention à ce que nous mettons dans nos poubelles de recyclage. Veillez à ne mettre que des produits recyclables propres et secs, et évitez de mettre des articles non recyclables dans votre bac. En faisant notre part, nous pouvons contribuer à réduire les déchets et à protéger l’environnement.

Loi anti gaspillage

Une économie circulaire est le moyen idéal pour éliminer les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat. L’objectif de cette législation est de réduire les déchets tout en préservant les ressources naturelles, la diversité des espèces et le climat.

Le projet de loi interdit la vente de nombreux articles à usage unique, notamment les pailles, les gobelets et les assiettes en plastique, ainsi que les récipients en polystyrène. Il impose également des limites à l’utilisation de divers matériaux, notamment les sacs en plastique jetables. La loi encourage également les entreprises à utiliser des emballages recyclables ou compostables en proposant des incitations financières. Enfin, la loi crée un fonds destiné à promouvoir les efforts de réduction des déchets et de valorisation de déchets. D’autres initiatives sont intéressantes et démontrrent que des solutions alternatives au plastique sont viables.

Conclusion

Nous devons réduire notre dépendance à l’égard du plastique et des autres produits jetables. Nous pouvons y parvenir en évitant les plastiques à usage unique, en recyclant correctement et en soutenant l’économie. En travaillant ensemble, nous pouvons faire la différence et protéger notre environnement.

Une équipe de chercheurs a mis au point une nouvelle enzyme capable de "manger" le plastique polyéthylène téréphtalate (PET) et de le recycler en nouvelles bouteilles. L'enzyme, appelée PETase, est dérivée d'une bactérie naturelle qui a évolué pour se nourrir de plastique PET. L'équipe s'efforce maintenant d'améliorer l'enzyme afin qu'elle soit encore plus efficace pour dépolymériser le plastique PET et qu'elle puisse être utilisée à l'échelle industrielle. Cette recherche pourrait avoir un impact majeur sur le recyclage du plastique PET, qui est utilisé pour fabriquer des bouteilles d'eau, des bouteilles de soda et d'autres plastiques à usage unique.
ajoutez cet article a votre liste de favoris
A propos de cet auteur...
Passionnée des arts graphiques, de la mode et des dernières tendances, j'ai longtemps travaillé pour des groupes de presse dans la Santé. Mes longues années passées au sein d'un hebdomadaire ou d'une régie pub, m'ont donné l'envie de poursuivre l'écriture à titre personnel pour le blog ActeurDurable.org qui fait un excellent travail de sensibilisation pour un monde plus éco responsable !
Pas de commentaire
Répondre