Le label MSC est-il une garantie pour une pêche plus durable ?

Dans Consommation par le 10 décembre 2019Pas de commentaire

19KG, c’est chiffre moyen de consommation de poisson par personne et par an au niveau mondial. Parmi ces dix neuf kilogrammes, combien sont sauvages et combien sont issus de l’élevage ? Difficile à dire précisément mais heureusement le Label MSC a développé le meilleur certificat pour les poissons sauvages vendus sur le marché. Il permet aux consommateurs de s’y retrouver sur ce marché opaque mais n’apporte pas la garantie absolue de la qualité. Explications dans cet article.

Poissons rejettes mort à la mer

Labels et consommation font-ils bon ménage ?

Selon le rapport de l’organisation « New Economics Foundation », le 4 juillet dernier l’Europe a atteint son « jour de dépendance du poisson » ; ce qui signifie que le vieux continent a théoriquement consommé toutes ses ressources en poisson pour l’année 2019. Avec une consommation moyenne en Europe d’environ 23KG, nous sommes plusieurs kilogrammes au-dessus de la consommation mondiale. Les européens vont donc devoir se serrer la ceinture ou tout du moins consommer de manière plus responsable.

Les ressources sont en danger, certaines espèces sont menacées de disparition et d’autres subissent des pressions énormes, telle que la Sole qui est pêchée au moyen de filet électrique (par les pêcheurs hollandais). Une pratique scandaleuse qui devrait être totalement interdite aux navires de pêche de l’Union européenne à compter du 30 juin 2021. Une victoire obtenue à l’arraché par l’association Bloom. Pourtant le combat continue, car le 4 octobre dernier, les négociateurs des institutions européennes ont failli adopter un compromis honteux qui aurait permis de continuer à pêcher à l’électricité. La catastrophe a été évitée de justesse, mais pour combien de temps ?

Apprenez à lire les étiquettes et respectez les saisons, même pour le poisson

Selon une enquête de l’excellente association de consommateurs UFC Que Choisir, 86 % des poissons vendus en grandes surfaces sont pêchés selon des méthodes « non durables » ou dans des « stocks surexploités ». Au regard des risques environnementaux liés à la surpêche il est urgent de rendre l’étiquetage sur la durabilité de la pêche enfin explicite.
Les questions soulevées dans l’enquête sont primordiales, mais pour le MSC, il faut y répondre avec davantage de précisions. En étudiant uniquement trois espèces (qui ne totalisent qu’1/4 des ventes de poissons sauvages en France), cette enquête ne reflète pas la complète réalité de la situation.

Peu de gens le savent, mais les poissons ne doivent pas être consommés en période de reproduction. Grâce à l’appli mobile « Planète Océan », vous découvrirez quelles sont les saisonnalités pour consommer chaque espèce de poisson ! Elle répertorie plus de 100 espèces de poissons, coquillages et crustacés selon leur provenance, l’état de leur stock et leurs techniques de pêche. Avec Yuka c’est donc une application mobile a emmener avec vous lorsque vous irez faire vos courses

Comme vous pouvez le constater, le label MSC n’est pas parfait mais il a eu le mérite d’exister en premier et de tracer un chemin que d’autres doivent suivre et développer. Cliquez sur le lien suivant pour obtenir plus d’informations sur le label MSC.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Rédacteur Web et passionné de l'univers du Digital, j'ai ces dernières années décidé de participer activement à la démocratisation de la philosophie du Développement Durable en France. Engagé dans plusieurs ONG (reforestation, humanitaire) j'offre du temps et je prête ma modeste plume pour la rédiger des articles d'actualité sur l'écologie, l'environnement et les green technologies. Être un des auteurs de la rédaction du blog ActeurDurable.org est pour moi une fierté. Je profite de ces quelques lignes pour remercier chaleureusement tous les spécialistes que je sollicite très régulièrement dans le cadre de mes recherches et lors de la préparation des dossiers spéciaux !

Pas de commentaire

Répondre