Recyclage des capsules Nespresso, greenwashing ou réelle avancée ?

Dans A LA UNE, Alimentation, Autres Recyclages, Communication, Déchets Naturels, Durable, Emballages, Entreprise, Pollution, Recyclage, Tri sélectif par le 2 mai 20176 Commentaires

Un membre de notre organisation est récemment passé dans un centre commercial devant un container de recyclage des capsules Nespresso. Sur le comptoir du magasin dépositaire, on y trouve des prospectus expliquant le processus de recyclage engagé par cette société. Nous avons décortiqué la méthode et vous livrons ici notre sentiment sur les 3 points clés du programme :

  1. 5000 points dédiés à la collecte en France.
  2. Un centre de traitement spécialisé pour les capsules
  3. La seconde vie des capsules

Comment sont recyclées les capsules Nespresso ?

recyclage-capsule-nespresso-aluminium-marc-de-cafe

Les capsules sont acheminées par camion en France et arrivent sur une chaine ou le marc de café et l’aluminium sont séparés.

Les capsules sont acheminées par camion en France et arrivent sur une chaine ou elles sont ouvertes. Le marc de café et l’aluminium sont séparés.
L’aluminium qui est un métal recyclable à l’infini est envoyé par camion vers une usine de recyclage, et le marc de café est envoyé dans des déchèteries pour faire du composte.
Sur le principe, vous le savez, nous sommes tout à fait favorables aux programmes de recyclage (voir notre article sur le tri sélectif et le guide du recyclage).

Cependant, il faut quand même se poser un certain nombre de questions. Qu’est ce qui m’empêche aujourd’hui de recycler moi-même ces fameuses capsules ?
La réponse est RIEN ! L’aluminium se recycle dans la poubelle jaune. Le marc de café va dans le bac à composte. What else ? Nothing Mr Restrito…

Conseils pour recycler vos capsules vous-même

  • Vous n’avez pas de bac à composte, placer le marc dans une boite et une fois de temps en temps, faite un saut à votre déchèterie la plus proche pour la vider.
  • Vous avez un bac de compostage, pensez à laisser sécher le marc de café au préalable avant de le mélanger au reste de votre composte.
  • Vous l’ignorez peut être mais le marc de café a de très bonnes vertus pour vos plantations et peut être ajouté directement dans la terre, sans passer par la phase compostage (respectez la période de séchage et n’en mettez pas trop quand même !).

Notre ressenti sur l’opération des dosettes Nespresso ?

C’est au niveau du bilan carbone que ce programme n’est pas satisfaisant. Trop de transports sont utilisés pour acheminer les capsules vers les centres de tri alors que vous pouvez le faire vous-même à la maison.
On peut se demander si ce programme n’est pas un immense coup de pub ? Une forme de greenwashing car 5000 points dédiés à la collecte munis de prospectus sont autant de publicités déguisées pour la marque.

Soulignons tout de même un point positif, dans le cadre d’ AluCycle™, Nespresso et l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature) travaillent ensemble pour promouvoir la création d’un « Aluminium Responsable ». Ce programme vise à  améliorer les normes et les pratiques écologiques dans l’industrie de l’aluminium. Les usines d’aluminium et autres industries lourdes ont un retard considérable en matière d’écologie et continuent de polluer fortement l’environnement. Le programme concerne tous les acteurs de la chaine de l’aluminium : sociétés minières de bauxite, entreprises de recyclage, organismes de protection de l’environnement, des droits de l’homme et du travail, organismes académiques, gouvernementaux et internationaux.

On pourra surtout regretter le manque singulier d’engagement de Nestlé dans un réel programme de développement durable pour sa filière café. Le modèle proposé est principalement le commerce équitable. Ce qui est certes une avancée pour les producteurs, mais pas sur le long terme.

Quelles alternatives à Nespresso ?

Bonne nouvelle pour les bio-addicts consommateurs de café qui ont succombé aux dosettes, vous pourrez vous servir un café bio à votre machine Nespresso ! Mais pas avec les capsules du géant de Nestlé. C’est une petite entreprise allemande, Gourmesso, qui a pris cette initiative de produire des capsules de café compatibles Nespresso contenant du café issu de l’agriculture biologique.


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Soins naturels pour chiens et chats

Dans Alimentation, Animaux par le 1 mai 2016Commentaires fermés

Hygiène, alimentation, santé de l’animal

Soins naturels pour chiens et chats

En librairie à partir du le 27 janvier 2016 – 144 pages – 17 € – Collection Conseils d’experts – Éditions Terre vivante

Comment soigner son compagnon à quatre pattes sans avoir recours à l’arsenal chimique traditionnel ? Sylvie Hampikian passe en revue tous les soins naturels à prodiguer aux chats et aux chiens, ainsi que les conseils d’hygiène pour prévenir les maladies (choix de la litière, observation et examen de l’animal, antiparasites, etc.). Ce livre propose également des soins à faire soi-même à partir d’ingrédients naturels, des recettes pour des gamelles saines et quelques remèdes en complément des prescriptions vétérinaires. Les cas particuliers (jeunes animaux, femelles gestantes et animaux vieillissants) ne sont pas oubliés.

Un vrai guide pratique pour des animaux en bonne santé !

Sylvie Hampikian est docteur vétérinaire et expert pharmaco-toxicologue. Spécialisée dans les plantes médicinales et leurs actifs, elle marie savoir scientifique et pratiques traditionnelles. En librairie le 27 janvier 2016 – 144 pages – 17 € – Collection Conseils d’experts – Éditions Terre vivante Voici le sommaire >> et quelques exemples de pages ou vous retrouverez des dizaines de conseils, notamment des recettes comme la vinaigrette anti-puce à réaliser vous-même !

Recette de Vinaigrette anti-puces

Ce soin associe trois actifs connus pour leur action anti-puces : lavande, neem, vinaigre. Ne contenant pas d’huile essentielle, il convient à la gent féline. > Espèces : chien, chat Fréquence d’emploi : 2 semaines de suite en cas d’infestation, puis 1 fois par mois Durée de préparation : 10 minutes Durée moyenne de conservation : 2-3 mois à température ambiante Ingrédients : 400 à 500 ml de vinaigre blanc (cristal) • environ 1 tasse de fl eurs de lavande séchées • 20 ml d’huile de neem • base neutre pour le bain ou dispersant pour huiles essentielles Matériel : Grand bocal, fl acon muni d’une pompe Vinaigrette anti-puces

  1. Commencez par préparer le vinaigre de lavande. Faites chauffer le vinaigre jusqu’à frémissement. Ajoutez les fl eurs de lavande, couvrez et laissez chauffer pendant 5 minutes à feu doux. Au bout de ce temps, retirez du feu et versez, sans filtrer, dans un grand bocal. Laissez macérer pendant 10 à 15 jours à température ambiante. Veillez à ce que les plantes soient bien immergées dans le vinaigre.
  2. Filtrez à travers un fi ltre à café ou une passoire très fi ne, mettez en bouteille, étiquetez et réservez.
  3. Dans un fl acon muni d’une pompe, versez 20 ml de vinaigre de lavande, puis le même volume d’huile de neem. Ajoutez 1 ml (ou ¼ de cuiller à café) de base neutre pour bain ou de dispersant pour huiles essentielles. Agitez énergiquement.
  4. Appliquez sur le pelage de l’animal, en vaporisant ou en versant dans le creux de la main, en massant pour bien faire pénétrer. Insistez bien sur les zones où les puces aiment se réfugier. Renouvelez une semaine après, puis tous les mois pendant la saison des puces (du printemps à l’automne).

Vinaigrette anti-puces2


ajoutez cet article a votre liste de favoris

9ème édition du festival du film sur le développement durable

Dans A LA UNE, Communication, Durable, Environnement, Les eaux grises, Sports & loisirs par le 13 janvier 2014Commentaires fermés

Pour la 9ème édition du festival international du film sur le développement durable et afin de donner un nouveau souffle à son festival Écofilm, la municipalité a décidé cette année de s’adresser en priorité aux enfants. Un des temps forts du festival sera sans doute la journée consacrée au gaspillage alimentaire : une animation cuisine mobile ouverte à tous sera organisée par Dreux-Agglomération et la banque alimentaire. Le festival international du film de développement durable se déroulera du 21 au 25 janvier à l’espace multifonctions de Vernouillet. Entrée gratuite. Renseignement au 02.37.62.80.79.

Présentation du festival international : ECOFILM

9ème édition du festival du film sur le développement durable

9ème édition du festival du film sur le développement durable

Parmi les 1 700 films que compte le festival Écofilm l’un d’entre eux est tourné dans l’Himalaya. Dans un village reculé du Népal, à plusieurs heures de marche de la route la plus proche. Ce reportage suit le travail d’une ONG qui vient pour combattre la déforestation. Très vite cette association s’aperçoit que, pour gagner la confiance de la population, elle doit d’abord amener l’eau potable, évacuer les eaux usées, construire des latrines pour améliorer l’état de santé de la population. Ils distribuent des moyens de contraception et des kits pour que les femmes accouchent dans de bonne condition… Ensuite l’ONG construit des écoles, maternelles, élémentaires, organisent des cours du soir pour les adultes. Un potager offre de nouveaux plants pour renforcer un spectre alimentaire plus large que celui de l’alimentation traditionnelle plutôt fruste. Des micro-crédits sont proposés… Chaque nouvelle action est discutée avec les villageois.

Thierry Maous, le directeur du festival écofilm explique :  » Quand je projette ce film dans un collège, je demande aux élèves de classer en trois colonnes chacune des interventions de cette ONG : environnement, économie et social. Pour cette dernière, je précise qu’elle contient le droit à la santé, à l’éducation, à la démocratie… Les élèves sont étonnés de voir que c’est dans cette colonne que s’inscrivent la plupart des actions nécessaires au bien-être de la population. C’est ainsi que le reboisement et la protection de la nature s’imposent naturellement aux villageois. Lors de l’échange qui suit la projection, les collégiens sont encore plus surpris de découvrir que ces besoins fondamentaux d’accès à l’eau, à la santé, à l’éducation, au crédit et à la démocratie soient partagés par tous sur notre planète… »

ajoutez cet article a votre liste de favoris

BELVAS, fabricant de chocolats certifiés bio et équitables

Dans A LA UNE, Agriculture, Alimentation, Entreprise par le 12 août 2013Commentaires fermés

La chocolaterie Belge BELVAS travaille de façon artisanale du cacao de grandes origines (Pérou, Équateur, Saint Domingue) pour proposer des chocolats vrais offrant un retour aux goûts authentiques. Depuis la création de Belvas en 2005, tous ses chocolats bénéficient du label Commerce Equitable de Max Havelaar et en 2011, Belvas a été sacrée micro-entreprise la plus écologique d’Europe » par la Commission Européenne !
Depuis novembre 2005, les pralines Belvas arborent  fièrement le label « commerce équitable » de Max Havelaar. Le « commerce équitable » permet, de manière organisée et contrôlée, d’améliorer le niveau de vie des petits producteurs en offrant un juste prix pour leur production. Ce prix prend en compte les besoins des producteurs afin qu’ils puissent tirer des bénéfices de leur vente.

La gamme des chocolats équitables

La gamme des chocolats équitables

BELVAS collabore ainsi avec des coopératives du Pérou, d’Équateur, de Saint Domingue,… Même certains emballages sont produits de manière équitable à Madagascar. Le label Max Havelaar garantit aux consommateurs que les produits mis en vente sont bien issus du commerce équitable.
Le logo BELVAS , stylisé par 2 mains serrées, est représentatif de cette coopération entre le Nord et le Sud. Il représente en même temps la fève de cacao et un travail artisanal « fait main » qui résume ainsi la mission de BELVAS : Le cacao pur pour des chocolats vrais.

En 2012 BELVAS s’est associé avec l’ONG Grainedevie dans une opération de reforestation a Madagascar pour compenser son empreinte écologique. Pour chaque produit BELVAS vendu en Belgique et au Luxembourg l’ONG a planté un arbre à Madagascar. Le bilan de cette ONG à fin 2012 : 1 million d’arbre planté sur les 5 dernières années, ce qui généré 20 emplois à plein temps pour la reforestation et plus de 200 pépiniéristes en formation à Madagascar.

http://www.grainedevie.org/

http://www.grainedevie.org/

Atelier écologique BELVAS

BELVAS est « La première chocolaterie écologique du nord de l’Europe ». Elle a obtenu en 2011 la certification EMAS édictée par la Commission Européenne. Parmi de multiples mesures et changements de comportements, Belvas est aujourd’hui autonome en énergie pour 50% de ses besoins grâce à l’installation de 396 panneaux photovoltaïques ainsi qu’à un système unique de récupération de la chaleur rejetée par l’air conditionné. L’énergie de l’air chaud est transformée en eau chaude, qui est ensuite utilisée pour faire fondre le chocolat lors de la production des pralines et truffes.
La Commission Européenne leur a décerné la même année le prix EMAS award européen, faisant d’eux la « Micro Entreprise la plus écologique d’Europe ». La certification EMAS comprend une multitude de critères et une discipline permanente qui sont certifiés par un audit externe. Parmi celles-ci, l’élaboration et la publication d’une Déclaration Environnementale présentant les évaluations et objectifs annuels.

Lire la déclaration environnementale de BELVAS en PDF

En savoir plus sur BELVAS

ajoutez cet article a votre liste de favoris

L’huile de palme fléau de l’alimentation pour la santé

Dans A LA UNE, Agriculture, Alimentation, Communication, Consommation, Durable, Environnement, Innovations, Végétaux par le 13 novembre 2012Commentaires fermés

noisette_400gAprès deux ans de recherche, Casino vient de lancer la première pâte à tartiner sans huile de palme. Moins riche en acides gras saturés que la plupart des autres pâtes à tartiner, cette pâte est aussi moins cher (1,49 € le pot de 400g contre 2,48 € chez Nutella avec huile de palme). Le groupe Casino est engagé depuis 2010 dans un processus de suppression progressif de cet additif alimentaire dans ses MDD et cette pâte à tartiner vient rejoindre les 340 autres produits MDD sans huile de palme de la marque.

L’huile de palme a été remplacée dans ce produit par un mélange de d’huile de tournesol, de coco et de beurre de cacao.

À cause de son très faible coût, l’huile de palme est de plus en plus utilisée dans une grande variété de produits : céréales, margarine, crème glacée, biscuiteries, pains industriels, barres chocolatées… mais aussi dans la cosmétique, les détergents…

L'huile de palme est présente partout dans les produits de consommation courant

L’huile de palme est présente partout dans les produits de consommation courant

Rajouter du gras (huile de palme), dans une alimentation déjà trop riche en corps gras saturés, n’est pas bon pour la santé. De plus, les plantations de palmiers à huile causent la destruction de la forêt tropicale (extinction des orangs-outans en Indonésie…)  et causent le rejet très important de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

A cause des feux de forêt, l’Indonésie est devenu le troisième producteur de CO2 de la planète.

La palme durable existe depuis 2005, cependant les règles ont été établies par les industriels eux-mêmes et n’offrent donc pas de réelles avancées sur le terrain.

Comment substituer l’huile de palme dans votre alimentation ?

On peut remplacer l’huile de palme par des huiles de colza ou d’olive à condition de ne pas les cuire à haute température. On peut également utiliser l’huile de tournesol, et pour les pâtisseries mettre du beurre !
Il faut privilégier les corps gras polyinsaturés, comme les oméga 3 que l’on retrouve dans les poissons gras comme le saumon, la truite, le hareng et les sardines.
L’huile de lin et l’huile de chanvre sont également d’excellentes sources. Vous l’aurez compris certaines huiles sont meilleures que d’autres, pensez donc à  jouer la carte de la diversification et de la modération.

Apprenez à lire les étiquettes

de l'huile de palme dans les herbes de provence !

de l’huile de palme dans les Herbes de Provence !

Des consom’acteurs créent des sites pour répertorier les aliments fabriqués avec de l’huile de palme parce que les industriels ne l’écrive pas sur leurs emballages. Vous voyez parfois la mention huile végétale, dont l’huile de palme fait partie. N’hésitez donc pas à partager vos meilleurs liens sur le sujet en postant un commentaire ci-dessous.
Nous n’allons pas dresser une liste exhaustive de tous ces produits avec huile de palme,  mais plutôt vous aider à lire les étiquettes et reconnaitre ou se cache l’huile de palme, y compris dans les produits les plus anodins comme les Herbes de Provence (voir image).

L’huile de palme peut prendre plusieurs terminologies, il vous faut chercher toutes les combinaisons terminologiques suivantes sur les étiquettes :

  • Acide laur-ique, -ol, -oate, -ic
  • Acide myrist-ique, -ol, -oate, -ic
  • Acide palmit-ique, -ol, -oate, -ic
  • Acide stéar-ique, -ol, -oate, -ic

Allez plus loin et changez votre alimentation ?

Pendant un an, un jeune géochimiste de 26 ans, a scruté les étiquettes à la recherche d’huile de palme, ce corps gras bon marché utilisé par les industriels soit « pour pallier la médiocrité du produit de base » (enrichir une préparation au chocolat, une pâte feuilletée…), soit comme composant dans un émulsifiant (qui stabilise une émulsion), soit sous forme d’autres dérivés (dans les shampoings, crèmes ou dentifrices par exemple).

Après cette année d’efforts, le jeune scientifique dresse un bilan de cette expérience, qui a changé son mode de consommation en profondeur.
Sur son blog Vivre sans huile de palme, le jeune chimiste a tenu à jour une liste de produits contenant de l’huile de palme. Pour la compléter mois après mois, il a contacté une centaine d’entreprises agroalimentaires, cosmétiques, etc. Certaines ont joué la transparence, d’autres non.


Voici quelques uns de nos conseils pour une alimentation plus durable

N’hésitez pas à réagir à nos conseils, votre avis nous intéresse !

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La biscuiterie nantaise BN reçoit le label « Origine France Garantie »

Dans A LA UNE, Alimentation, Communication, Consommation, Entreprise, Innovations par le 29 août 2012Commentaires fermés
la Biscuiterie Nantaise (BN) reçoit le label « Origine France Garantie»

la Biscuiterie Nantaise (BN) reçoit le label « Origine France Garantie»

Depuis une quinzaine d’années, les comportements des consommateurs évoluent et de nombreuses études mettent en évidence l’émergence de «consommateurs-citoyens» ou «consom’acteurs» pour qui l’origine et les conditions de fabrication des produits apparaissent comme des critères de plus en plus importants.  Selon une étude TNS d’Avril 2010 , 67% des Français estiment qu’il est important que les produits qu’ils achètent soient produits en France. L’étude indique aussi que 95% des Français estiment qu’il est important de connaître l’origine des produits de grande consommation.

Anticipant les demandes des consommateurs, BN s’efforce depuis de nombreuses années de communiquer de façon transparente sur la fabrication de ses produits. Présente et impliquée sur le territoire nantais depuis plus d’un siècle, elle s’est vue remettre le label Origine France Garantie le 27 mars 2012, pour ses gammes Goûters Fourrés, Mini BN, Mini BN Tartelettes et Casse-Croûte.
Vous pouvez découvrir ici les différentes vidéos plutôt amusantes et qui vante les mérites de leurs nouveaux emballages et de la qualité des céréales françaises au blé complet qui sont désormais intégrées dans les nouvelles recettes.

Le label « Origine France Garantie »

Créé en mai 2011 à l’initiative de l’association Pro France, le label Origine France Garantie permet au consommateur-citoyen de contribuer, par son achat, à la bonne santé de l’économie nationale et qu’il favorise le maintien des activités productives en France.
Attribué à l’issue d’une procédure de certification stricte (assurée par le bureau Veritas), ce label unique en France, répond à deux préoccupations majeures :

  • Permettre aux consommateurs de connaître l’origine d’un produit
  • Permettre aux entreprises de valoriser le maintien, le développement, ou le retour d’activités productives en France

67% des Français estiment qu’il est important que les produits qu’ils achètent…
… soient produits en France.
95% des Français estiment qu’il est important de …
… connaître l’origine des produits de grande consommation.

Pour l’obtenir, le respect de deux critères est indispensable :

  • Le produit doit prendre ses caractéristiques essentielles en France (c’est-à-dire que les ingrédients principaux apparaissant dans la dénomination de vente du produit doivent être d’origine française)
  • 50% au moins du prix de revient unitaire (soit le prix sortie d’usine) doit être acquis en France.


BN « fait des efforts » sur l’emballage de ses biscuits

crocpirate_bnChez BN on a fait un gros effort sur les emballages. Grâce à un système ingénieux, les paquets sont refermables et les biscuits restent croustillants plus longtemps ! Mais c’est en terme de développement durable qu’il faut souligner la petite révolution qui est en marche dans cette société française. Ils utilisent des Eco-emballage, pensés pour être plus compact et utiliser moins de ressources. Ainsi c’est 2850 arbres par an qui sont sauvés, l’économie de 97 trajets en camion et l’utilisation d’un carton ondulé marron brun (non blanchi) qui permet d’éviter les pollutions liées aux traitement chimiques du blanchiment.

Les nouveaux gâteaux de la marque BN sont au blé complet – en terme nutritif c’est meilleur pour la santé et ils sont garantis 100% français ! Les émissions de Co2 liés aux transports sont réduits ; il faut espérer que les céréaliers qui produisent le blé respectent les normes environnementales ! Et au vu du retard fraçais, ce n’est pas gagné.

Mais au-delà, nous tenons a féliciter cet industriel qui cherche à améliorer son cœur de métier : la qualité de ses biscuits avec du blé français et l’emballage de ses produits.

Chez acteur durable nous avons bien aimé celui du petit chaperon rouge et du loup réconciliés par les mini BN à la fraise et aux céréales au blé complet !!

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Unilever va t-elle sombrer dans le Green washing ?

Dans A LA UNE, Alimentation, Autres, Bureautique, Communication, Entreprise, Environnement, Greenwashing par le 19 mai 20122 Commentaires

Rainforest et Unilever s’associent en faveur du développement durable, Green washing ou véritable programme ?

L’objectif du programme Rainforest/Unilever.

magnum infinity

Rainforest et Unilever s’associent en faveur du développement durable, Green washing ou véritable programme ?

Initiée en 2011, la collaboration entre Rainforest Alliance et Magnum s’appuie sur un programme dans lequel ce dernier s’est engagé d’ici à fin 2015, au niveau mondial, à être la première marque de glaces à s’approvisionner à 100 % de fèves de cacao issues exclusivement de fermes vérifiées Rainforest Alliance.

Nous avons reçu chez Acteur Durable, une belle plaquette en papier recyclé, avec affranchissement  vert (transport n’utilisant pas l’avion) présentant le programme Unilever et leurs dernières glaces dites « responsables ». A l’heure d’internet, on aurait pu s’attendre à une communication plus électronique donc un peu plus écologique, mais au moins un effort a été fait sur ce point. Savez vous d’ailleurs qu’internet n’est pas aussi vert qu’on le pense, lisez notre article sur la pollution générée par les serveurs web et le cloud computing.

Pour atteindre cet objectif, la marque Magnum qui appartient à Unilever, prévoit d’utiliser d’ici à fin 2012, au niveau mondial, 80% de fèves de cacao issues de fermes vérifiées Rainforest Alliance. Dans ce programme Magnum va aider environ 40.000 planteurs de cacao et leurs familles d’ici à 2015. Oui mais comment ?

Magnum s’est engagé à acheter 35 000 tonnes de cacao d’ici à 2015 et environ 30 millions de consommateurs d’Europe de l’Ouest ont déjà goûtés les glaces « Magnum Ghana » et « Magnum Ecuador », premières références de la marque élaborées à partir de fèves de cacao de la plus haute qualité, provenant à 100 % de fermes vérifiées Rainforest Alliance au Ghana et en Équateur.
Si Magnum s’est engagée ce n’est pas sans contre partie. Les producteurs aussi se sont engagés et en particulier à respecter les délais et les quantités. A quel prix ?

Développement durable ou green washing ?

En lisant les documents, on se rend compte qu’Unilever mélange dans sa plaquette les notions de commerce équitable et développement durable. On les invite à relire la définition du développement durable qui comporte 3 points qui doivent s’équilibrer : écologie, économie et social.

Nous avons demandé des précisions sur le programme car nous savons bien que, en général, plus une entreprise est grosse et moins elle fait d’effort en faveur du développement durable. Nous ne manquerons pas de vous donner les précisons attendues dans les prochaines semaines ; laissons leur donc le bénéfice du doute…

Nous avions fait la même remarque concernant le label Fairtrade de commerce équitable créé par Max Havelaar. Un modèle qui atteint ses limites, notamment sur le long terme, car l’écologie n’est pas prise en compte dans le modèle économique mis en place. Dans la production agricole, il faut intégrer la notion de temps et de durabilité à tous les niveaux. Pourquoi subventionner une agriculture qui détruirait les sols ? Que deviendra l’agriculteur s’il perd ses plantes nourricières ? Uniliver aura beau représenter un potentiel d’achat important, lorsqu’il n’y a aura plus de plante cultivable, ils n’auront plus qu’à fermer leurs usines de glace.

Autre illustration de ce modèle qui flirte avec « le green-business », nous avons découvert un outil qui permet de dénicher des « green-boutiques«   et donc d’acheter des produits estampillés Rainforest. Nous avons fait le test pour la France et nous avons trouvé principalement des grandes marques, pas très connues pour être les plus engagées en faveur développement durable ! Jetez-y un œil et n’hésitez pas à réagir et nous donner votre avis sur ces pratiques des grandes maques.

L’ONG Rainforest Alliance

Rainforest alliance

Rainforest alliance

Rainforest Alliance utilise les forces du marché pour combattre les principales causes de déforestation et de destruction de l’environnement : extraction de bois, expansion de l’agriculture, élevage bovin et tourisme. Ils agissent pour garantir une gestion durable – selon des critères rigoureux – de l’exploitation forestière et agricole, de l’élevage et des activités touristiques.

En mettant en relation les entreprises et les consommateurs responsables, qui identifient les biens et les services grâce au sceau Rainforest Alliance démontre que les pratiques durables peuvent contribuer au succès des entreprises dans une économie moderne.

Saviez-vous que vous pouvez aider à éviter la déforestation, limiter les effets du changement climatique, protéger la vie sauvage, réduire la pauvreté et pousser les entreprises à bien faire pour les êtres humains et la planète juste en cherchant la marque de la grenouille verte Rainforest Alliance ?

Que vous voyagiez, travailliez sur un nouveau projet de construction ou que vous fassiez des courses (nourriture, boissons, papier et autres produits), la petite grenouille est votre guide pour une vie plus verte.

Les entreprises qui respectent scrupuleusement les normes de développement durable peuvent utiliser l’une des marques déposées de Rainforest Alliance pour que leurs produits et services se démarquent sur le marché.
Ces marques permettent aux consommateurs d’identifier plus facilement un produit ou un service légitimement durable et de soutenir ces entreprises qui agissent de façon responsable.

3 grands domaines sont concernés :

  • Les exploitations agricoles qui respectent l’ensemble des critères du Réseau pour une Agriculture Durable.
  • Les exploitations forestières qui respectent des normes rigoureuses.
  • Les entreprises touristiques qui démontrent leurs avancées pour réduire leur empreinte environnementale.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Favoriser l’allaitement maternel en France

Dans A LA UNE, Alimentation, Allaitement par le 20 janvier 2012Commentaires fermés

Projet de loi autour de l’allongement du congé maternité

L’association AUTOUR DE L’ENFANT milite en faveur de l’allongement du congé maternité post partum afin de favoriser l’attachement familial et l’allaitement en France. Animée par Patrick Mortemard De Boisse (co-auteur du livre “Allaitement maternel & développement durable”, cette association est coutumière de la promotion de l’allaitement maternel en France. Une quarantaine de sénatrices et sénateurs de gauche sont à l’origine de cette proposition de loi qui cherche à améliorer la «protection de la santé des femmes et de l’égalité salariale et sur les conditions d’exercice de la parentalité ». Une initiative que nous souhaitons soutenir en signant la pétition qui vise à faire appliquer la législation européenne plutôt que française (moins encourageante pour les femmes françaises).

Tendance-Allaitement.fr

Tendance-Allaitement.fr

Le texte de la pétition…

Nous partons d’un constat simple : trop souvent, l’échec de l’allaitement maternel en France est conditionné a une reprise du travail trop précoce pour les mères actives. De ce fait, elles se voient contraintes d’interrompre leur allaitement alors qu’il est à peine installé, et ce dans le meilleur des cas. D’autres mères, elles, ne tenteront pas du tout l’expérience sachant que la reprise et le sevrage n’en seront que plus brutaux.

L’objectif consiste donc a trouver des solutions permettant une prise en charge des mères des la naissance de leur enfant et pour les six mois suivants, afin de permettre un allaitement exclusif, suivant les préconisations de l’OMS et les recommandations médicales. Le parlement européen va dans le même sens et propose d’allonger le congé maternité à 20 semaines minimum, entièrement rémunérées, assorties d’un congé paternité de 2 semaines.

Le congé maternité en France, initialement de dix semaines à partir de la naissance de l’enfant, serait donc rallongé à six mois (vingt six semaines), soit 16 semaines supplémentaires qui seraient financées par anticipation sur la retraite des mères qui le souhaitent. Elles pourront donc opter pour un congé maternité plus long pour se consacrer à leurs enfants et décaler de ce fait leur départ à la retraite de quelques semaines supplémentaires.

Si l’objectif du rallongement de ce congé est de favoriser l’allaitement maternel en France, il n’exclut en rien les mamans qui ont fait le choix de donner le biberon et qui en bénéficieront également. Et peut-être même qu’il incitera certaines d’entre elles à tenter l’aventure de l’allaitement ;-)

Pour manifester votre soutien et défendre l’allaitement maternel en France, nous vous remercions de signer la pétition >>

association Autour de l’Enfant
345 avenue du prado
13008 Marseille
www.autourdelenfant.org

Patrick de Boisse
Pédiatre MARSEILLE Tel: 04 91 16 55 28


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Architecture végétal et développement durable

Dans A LA UNE, Alimentation, Environnement, Habitat, Jardinage, L'eau de pluie, Matériaux & Construction par le 9 janvier 2012Commentaires fermés

Un subtil mariage durable !

architecture végétale - Jean-François Daures - Edition : Eyrolles

architecture végétale - Jean-François Daures - Edition : Eyrolles

Ce livre « Architecture Végétal » explique en détails le fonctionnement du végétal et ses caractéristiques techniques lorsqu’on l’adapte ou le couple à l’architecture qu’il s’agisse de végétalisation vertical, oblique ou plane.

Illustré d’exemples, de réalisations concrètes et d’entretiens exclusifs avec les professionnels, cet ouvrage offre une nouvelle perspective d’intégration du végétal dans l’architecture des villes. Ce subtil mariage de végétal et d’architecture est une réponse à deux types de pollution : visuelle et de l’aire.

La végétalisation des bâtiments est bénéfique en tout point de vue : outre ses avantages indéniables en milieu urbain, elle a un impact positif sur la durabilité du bâtiment, améliore le bilan technique des constructions, atténue la réverbération acoustique et engendre une optimisation non négligeable de la gestion des eaux pluviales.

Un ouvrage à consommer sans modération au tarif de 32 €. Pour ce prix vous retrouverez 250 pages bien illustrées, bourrées de conseils assez techniques et un petit lexique d’architecture végétale pour se lancer dans la végétalisation.

  • Editeur(s) : Eyrolles
  • Auteur(s) : Jean-François Daures
  • Format : 20 x 28

D’autres ouvrages

Nous en profitons pour vous signaler d’autres ouvrages : « produire ses graines bio » et « Mon potager bio en ville » aux éditions Terre vivante. Des ouvrages de 100 pages à moins de 15€ et qui permettent de changer nos habitudes alimentaires dans nos jardins et nos maisons.

Un petit geste en faveur du développement durable qui permet comme souvent de faire des économies.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos meilleures lectures en matière de développement durable.


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Soirée humanitaire au profit de la Casamance

Dans A LA UNE, Alimentation, Allaitement par le 28 septembre 2010Commentaires fermés

Expo photo au profit de la Casamance et de l’asso Autour de l’Enfant

autour de l'enfant

autour de l'enfant

Le 15 octobre à partir de 19h30 l’association Autour de l’Enfant organise une soirée humanitaire pour LA CASAMANCE

à la brasserie le sud à Mourepiane

519, chemin du littoral 13016 Marseille.

L’intégralité des sommes récoltées sera reversée à l’association Autour de l’enfant.
L’association s’occupe de formation et d’information sur divers thèmes de l’enfance pour les parents et les professionnels. Elle a aussi pour mission de mettre en œuvre un développement durable sur la médecine de maternité et d’autres spécialités ainsi qu’un développement économique.

Contactez Paule Pueyo 06 09 67 86 48 – paule.pueyo@hotmail.fr

Au programme :

  • Concerts Cocktail dinatoire
  • Expo photo Afrique de Michel Eisenlohr
  • Prix : 30 €

L’INTÉGRALITÉ DES SOMMES RÉCOLTÉES SERA REVERSÉE A L’ASSOCIATION AUTOUR DE L’ENFANT

Télécharger le programme >>

Cette soirée sera précédée d’un apéritif dédicace du livre Allaitement maternel & développement durablele jeudi 14 octobre 2010 de 17h à 20h 8 rue saint saëns – 12 rue de la tour 13001 Marseille (face à l’opéra)



ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le guide du recyclage pour bien trier ses déchets

Dans A LA UNE, Alimentation, Allaitement, Autres Recyclages, Compléments Alimentaires, Déchets Naturels, Durable, Electronique, Emballages, Recyclage, Tri sélectif par le 5 août 20105 Commentaires

Ou en sommes nous avec le recyclage ?

Composition de la poubelle type du Français. Image © Rudy Salin / L'Internaute Magazine

Composition de la poubelle type du Français. Image © Rudy Salin / L’Internaute Magazine

Le recyclage commence a rentrer dans les mœurs des français. Et c’est tant mieux car la quantité de déchets a doublé entre 1980 et 2002. Le tri sélectif est vraiment disparate d’une ville à l’autre. Chaque citoyen peut donc se rendre compte par lui-même du niveau d’implication de sa mairie et donc d’adapter son prochain passage aux urnes si les maires ne respectent pas leurs engagements.

Malgré les efforts des collectivités, seulement 12 % des déchets sont actuellement recyclés.

Rendez-vous compte ! 51 % sont mis en décharge sans aucune valorisation, et 26 % sont incinérés avec récupération d’énergie (chiffre en progression mais encore loin des possibilités actuelles nées des dernières technologies).

Mais savez-vous vraiment trier vos déchets ?

Sur internet, nous avons vu apparaitre des outils pour vous aider à trier vos déchets. Malheureusement, on y retrouve des erreurs récurrentes ; c’est pourquoi ActeurDurable souhaite cette semaine faire un bilan du recyclage et du compostage.

logo de la société privée Eco-emballage qui ne signifie pas que l'emballage est recyclé ou sera recyclé !!

logo de la société privée Eco-emballage qui ne signifie pas que l’emballage est recyclé ou sera recyclé !!

Avant cela, nous aimerions signaler aux consommateurs que vous êtes, que le logo ci-contre, ne signifie EN AUCUN CAS que l’emballage est fait à partir de produits recyclés, NI que l’emballage est recyclable.
Autrement dit, pour le consommateur, ce signe est à OUBLIER !
Nous vous conseillons de lire notre dossier sur les labels >>

En fait, cela signifie que l’industriel à payé une taxe d’emballage, une soit disant « éco taxe »… en fait tout ceci ressemble à un embrouillage collectif, qui contribue à la confusion du consommateur dans son acte de recyclage. C’est vraiment dommageable, surtout lorsque l’on voit à qui profite cette taxe. La société Eco Emballage bénéficie de cette manne financière importante, mais pour en faire quoi ?

Nous avons visité leur site web. Ok c’est joli et pas trop mal fait, mais leur guide comporte des erreurs, notamment pour le compostage. Les pelures d’agrume ne se composte pas. Les os, arrêtes de poisson, viande et autres déchets de repas doivent être incinérés. En les mettant dans votre bac à composte, vous aurez de mauvaises surprises olfactives et vous perturbez le processus de décomposition. Vous conviendrez que pour une société qui est dans l’éco emballage, c’est inacceptable de se tromper sur le cœur de son métier.


Mais à notre sens, il y a encore plus grave : Ou sont les bilans des actions menées ? A quoi sert cette argent ? Quels sont les résultats attendus ? Pourquoi est-ce le seul organisme privé à collecter cette taxe ? A qui profite cet argent ? Et enfin pourquoi utiliser un logo qui se rapproche tant du sigle du recyclage ?

Plus de 30 % des matériaux jetés dans les bacs de tri ne peuvent pas être recyclés, à cause d’erreurs des usagers. Voici quelques pistes pour vous aider.

Il serait temps de faire table rase des erreurs du passé et d’investir dans des solutions durables. Les marchés publics sont aussi en cause. La ville de Marseille est le triste exemple national des problèmes de sous-traitance de la propreté à des sociétés privées (Veolia, etc.) dont seul le profit compte.

Le recyclage vu de façon ludique

Vous pouvez télécharger le guide Eco Junior N°34 de Septembre 2012 sur le recyclage des emballages.
Avant dernier numéro ici >> guide trimestriel Eco Junior N°33 d’Avril 2012 sur le recyclage des emballages.

Testez-vous (sur PC uniquement !)

A très bientôt et bon tri sélectif !!

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Signature du livre « Allaitement maternel & développement durable »

Dans Alimentation, Allaitement par le 19 mars 20101 Commentaire
Livre sur allaitement maternel

Livre sur allaitement maternel

L’association AUTOUR DE L’ENFANT et Patrick Mortemard De Boisse ont le plaisir de vous inviter à la présentation et signature du livre :

« Allaitement maternel & développement durable »

le jeudi 1er avril au restaurant LE CARIBOU à 18 h

Le Caribou 38 Place Thiars 13001 Marseille / T. 04 91 33 22 63 / www.lecaribou-corse.com
Confirmation souhaitée par email ou par téléphone auprès de ADE
Auteurs : PATRICK MORTEMARD DE BOISSE, ADINE COUSINARD, LAURENCE THOLOZAN
Photographes : MICHEL EISENLOHR ET LÉA TORRÉADRADO

Téléchargez l’invitation >>

ajoutez cet article a votre liste de favoris