Shampoing solide : attention au greenwashing

Dans Cosmétique par le 27 octobre 2020Pas de commentaire

Avec le retour à l’utilisation des ingrédients naturels et la promotion d’habitudes écoresponsables, le slow cosmétique a le vent en poupe actuellement. Mais malheureusement, ces mêmes valeurs partagées par des millions de personnes dans le monde entier peuvent être détournées par des marques qui veulent simplement élargir leur part de marché : c’est le greenwashing. De quoi s’agit-il ? Comment ne pas vous faire avoir et être sûr que vous achetez le bon produit? Découvrez les réponses dans cet article.

Shampoing solide

Qu’est-ce que le greenwashing cosmétique ?

Le greenwashing, ou écoblanchiment provient de la fusion de green qui signifie vert et de whitewashing qui est assimilable à un blanchiment ou à une dissimulation de la vérité.

Dans les faits, le greenwashing cosmétique est une stratégie marketing pratiquée par une marque qui veut se donner (seulement en apparence) une image écoresponsable auprès du public. Un fabricant peut par exemple proposer du shampoing solide et présenter le produit comme un cosmétique naturel et écologique, alors qu’il ne l’est pas.

le marketing durable, ou marketing vert, oscille entre mensonge et vérité.
le green washing ou marketing vert oscille souvent entre mensonge et vérité !

Les marques à l’éthique douteuse qui s’adonnent à cette pratique ne visent que l’accroissement de leur chiffre d’affaires et pour y arriver, tous les stratagèmes possibles sont envisageables :

  • Fausses promesses (shampoing efficace, sans danger pour l’homme, les animaux et l’environnement) ;
  • Emballage aux allures de produit naturel ;
  • Fausses affirmations(shampoing sans substances toxiques comme le paraben, et le silicone…).

L’écoblanchiment implique donc souvent des manipulations sournoises du public pour encourager le consommateur à passer à l’action. Ce dernier achète alors un produit potentiellement nuisible à sa santé. En effet, il est assez aisé pour ces fabricants de remplacer des ingrédients dangereux comme les parabens par d’autres (méthylisothiazolinone, libérateurs de formaldéhyde, phénoxyéthanol), tout aussi nocifs. Les conditions de production, l’exploitation des animaux et d’autres aspects de la chaîne de production peuvent aussi ne pas être en accord avec les valeurs du consommateur final.

Comment acheter le bon produit au bon artisan ?

Le greenwashing sans l’ombre d’un doute n’est bénéfique que pour les entreprises qui s’y adonnent. Vous devez donc redoubler de prudence pour éviter d’être piégé. Que faire alors pour séparer le bon grain de l’ivraie ?

Étudier la composition du shampoing

Examiner plus attentivement la liste des ingrédients peut vous fournir de précieux renseignements sur votre shampoing solide : s’il y en a trop (plus de dix par exemple), ce n’est généralement pas bon signe. Un bon shampoing solide se présentera sous la forme d’un galet fabriqué à partir de tensio-actifs doux qui sont dérivés de coco et d’huiles essentielles ou végétales naturelles. Ce shampoing zéro déchet sans emballage est exempt de silicones et polymères.

De plus, certaines applications comme INCI Beauty peuvent vous aider à vérifier si les ingrédients de votre produit représentent un quelconque danger pour votre santé.

Faire confiance à des labels fiables

L’ultime preuve que votre shampoing solide est fiable est la présence du sceau d’un label. Vous pouvez avoir l’esprit tranquille si votre achat porte une mention Ecocert, Cosmebio ou encore Slow Cosmétique. Cette dernière garantit l’utilisation de produits naturels dépourvus d’ingrédients nocifs.

Notez cependant qu’obtenir une certification peut être assez onéreux. Ainsi, beaucoup de marques locales font l’impasse sur les labels bien qu’elles fournissent d’excellentes prestations.

Vérifier la réputation de la marque

Si parvenir à trouver des informations essentielles sur une marque et ses produits relève de l’exploit, alors il est fort probable qu’elle ne soit pas transparente. Ne vous attardez alors pas sur ses produits !

Analyser le prix

Un produit cosmétique naturel de qualité qui n’est pas fabriqué à une échelle industrielle coûtera plus cher que ses alternatives conventionnelles. Soyez alors méfiant si un produit de beauté qui est supposé être naturel ou bio se vend au même prix que ses équivalents issus de la production industrielle.

En définitive, le succès grandissant des cosmétiques naturels comme le shampoing solide est une bonne chose pour le bien-être de tout le monde. Mais pour tirer profit de cette tendance, il faut être vigilant et éviter à tout prix les marques qui n'hésitent pas à se servir du greenwashing afin de piéger les consommateurs.
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Pas de commentaire

Répondre