Google et Youtube s’attaquent aux climatoseptiques (brève)

Dans Communication par le 13 octobre 2021Pas de commentaire
Google et Youtube s’attaquent aux climatoseptiques

La semaine dernière un nouveau pas a été franchi dans la lutte contre la désinformation liée au changement climatique. Désormais Google et Youtube (qui sont en fait une seule et même entreprise) interdisent les publicités et la monétisation des contenus qui vont à l’encontre du consensus scientifique autour des causes du changement climatique.

Les adeptes de « fake news » sur ce sujet qui écrivent et publient des articles bidons pour faire du buzz se verront interdit de publicité. Alors Google (avec ses milliers de serveurs qui génèrent une quantité importante de CO2) serait-il devenu écolo ? Et bien non pas du tout ! Le géant de mountain view fait face à de multiples plaintes de ses annonceurs qui ne souhaitent plus que leurs publicités apparaissent sur des sites qui remettent en cause le changement climatique. C’est donc parce que ses revenus publicitaires risquent de baisser qu’il a fini par prendre cette décision.

Avant le réchauffement climatique, le groupe californien s’était déjà attaqué à la problématique des « fake news sanitaires », notamment au niveau des contenus anti-vaccins contre le Covid-19 ; et confirme avoir supprimé plus de 130 000 vidéos. Fin septembre 2021, le leader de la vidéo en ligne est allé plus loin en supprimant tous les contenus signalant indiquant que les vaccins (approuvés par les autorités sanitaires) sont dangereux ou causent un préjudice important aux personnes vaccinées.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Pas de commentaire

Répondre