Futurs énergétiques 2050 : le rapport RTE fait déjà débat dans la classe politique

Dans A LA UNE, Fossiles par le 27 octobre 20211 Commentaire
Rapport RTE : futurs énergétiques en france 2050

Après deux ans de travail, le gestionnaire national du Réseau de transport d’électricité (RTE) publiait, lundi 25 octobre, six scénarios censés permettre d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Sans nul doute très attendu par toute la classe politique, le sujet des énergies risque fort de s’inviter dans la campagne présidentielle 2022. Plusieurs acteurs et personnalités politiques regrettent la faveur donnée au nucléaire ainsi qu’un manque de détails sur la trajectoire de sobriété. Explications…

Le rapport de quelque 600 pages nommé « Futurs énergétiques 2050 » est le fruit d’une collaboration entre le gouvernement français, un conseil scientifique indépendant et d’autres institutions comme Météo-France, le CEA, l’Ademe, Enedis, l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) et l’AIE (Agence internationale de l’énergie).

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, la France au travers de sa Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) prévoit de favoriser une production d’énergie décarbonée indépendante des énergies fossiles. L’objectif de réduction de la consommation énergétique finale de la France de 40 % passe par le développement de l’hydrogène vert et d’un mix électrique qui reste encore à définir.

Le parc nucléaire français étant vieillissant, la France est confrontée à un choix d’importance : remplacer certains réacteurs en fin de vie par de nouveaux, ou bien tout miser sur le développement des énergies renouvelables. Emmanuel Macron devrait confirmer sa position dans les prochaines semaines, mais lors de son allocution plan France 2030, il a déclaré que le pays avait « encore besoin de cette technologie », argumentant sur le fait que le nucléaire est très peu émetteur de dioxyde de carbone, si l’on fait abstraction des déchets radioactifs qu’il engendre et dont on ne sait quoi faire.

Le président Macron n’a sans doute pas pris connaissance du rapport WNISR2021 nottamment sur le sujet des petits réacteurs modulaires (SMR) qui bénéficient d’une grande couverture médiatique, mais qui ne seront pas disponnibles pas avant 10 à 15 ans, voire jamais. Les projets pilotes en Argentine, en Chine et en Russie étant très décevants.

Il y a urgence à se mobiliser et à choisir une orientation, souligne . Nous sommes dans une course contre la montre pour répondre à la crise climatique. Tous les scénarios nécessitent des investissements considérables sur lesquels il est temps de prendre une option.

Xavier Piechaczyk, le président du directoire RTE

La phase de concertation sera longue et douloureuse

6 scénarios de production d'energie d'ici 2050

Les six scénarios présentés répondent à deux conditions préalables.

  1. Assurer la sécurité d’approvisionnement du système électrique français. Le modèle utilisé par RTE simule l’équilibre entre consommation et production à chaque heure de chaque jour et de chaque année pendant trente ans, tout en prenant en compte les critères météorologiques.
  2. Atteindre la neutralité carbone en 2050 et pour parvenir à cet objectif cela nécessitera des gains en matière d’efficacité énergétique notamment dans la rénovation des bâtiments.
hausse consommation électricité 2050

Les six scénarios présentés lundi sont calculés à partir d’une trajectoire de consommation « de référence » inspirée de la SNBC. Selon celle-ci, la consommation d’électricité s’élèverait à 645 TWh en 2050 – contre près de 475 en moyenne au cours de la décennie écoulée. Elle prend en compte des gains importants en matière d’efficacité énergétique mais n’implique pas de changements de mode de vie des Français.

Le rapport complet du 25 octobre 2021 porte sur les principaux enseignements de la phase II. Il sera complété par des analyses approfondies sur certaines variantes et scénarios au premier trimestre 2022. RTE recommande que l’étude approfondie sur les avenirs possibles pour le secteur électrique soit mise à jour dans un délai de 5 ans, une fois les orientations sur la stratégie énergie-climat françaises adoptées dans le cadre de la future loi de programme.


Téléchargez le rapport complet – 60 pages

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Rédacteur Web et passionné de l'univers du Digital, j'ai ces dernières années décidé de participer activement à la démocratisation de la philosophie du Développement Durable en France. Engagé dans plusieurs ONG (reforestation, humanitaire) j'offre du temps et je prête ma modeste plume pour rédiger des articles d'actualité sur l'écologie, l'environnement et les green technologies. Être un des auteurs de la rédaction du blog ActeurDurable.org est pour moi une fierté. Je profite de ces quelques lignes pour remercier chaleureusement tous les spécialistes que je sollicite très régulièrement dans le cadre de mes recherches et lors de la préparation des dossiers thématiques !

Répondre à “Futurs énergétiques 2050 : le rapport RTE fait déjà débat dans la classe politique”

Répondre