Les ondes électromagnétiques

Dans Polluants par le 20 août 20091 Commentaire

Les ondes électromagnétiques sont de plus en plus présentes dans notre quotidien, qu’on le veuille ou non. La télévision, l’ordinateur, le four à micro-ondes ou encore le téléphone portable sont des sources d’ondes électromagnétiques parmi tant d’autres.

Les ondes électromagnétiques dues au téléphone portable

Les ondes électromagnétiques dues au téléphone portable

Une exposition prolongée à ces ondes électromagnétiques peut causer des maux de têtes ou des migraines chez certaines personnes. Des scientifiques leur attribuent des effets plus graves, comme des dysfonctionnements cérébraux, des tumeurs … mais nous sommes la génération « test » car tout ceci est trop récent pour avoir un recul assez important et en connaître les réels effets.

Mieux vaut donc prévenir que guérir. Tenez vous au maximum à distance des ondes : Éteignez votre réseau wifi la nuit, ne dormez pas avec votre téléphone portable près de la tête etc. Et prenez des plantes capables d’atténuer ces ondes dans votre intérieur.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le Monoxyde de Carbone

Dans Polluants par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Le Monoxyde de Carbone

Le monoxyde de carbone est un oxyde de carbone, très dangereux pour la santé.

A température ambiante, le monoxyde de carbone est sous forme gazeuse, incolore, insipide et inodore. A haute concentration dans l’air, il peut entraîner la mort. Sa formule chimique est notée CO.

Son émanation provient fréquemment d’un chauffage déréglé provoquant ainsi une combustion incomplète de matières carbonées comme le charbon, le papier, l’essence, le gasoil, le gaz, le bois, etc. On le retrouve aussi, en bien moindre quantité, dans la fumée de cigarette en moyenne 50mg de CO par cigarette).

Le monoxyde de carbone est toxique et très inflammable. Voir notre dossier concernant les picto de sécurité

T-Toxique

T-Toxique

F - Facilement Inflammable

F+ – Extrême- ment Inflam- mable

Le monoxyde de carbone peut être absorbé par certaines plantes dépolluantes ayant des propriétes capables d’en diminuer la concentration dans l’air.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le formaldéhyde

Dans Polluants par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Le formaldéhyde

Le formaldéhyde (appelé aussi méthanal ou formol) est un composé organique des aldéhydes. Le terme formol est réservé à des solutions aqueuses.
A température ambiante (20°C) il se présente sous forme gazeuse, hautement inflammable.
Les principales sources d’émissions de formaldéhyde sont la fumée des feux de forêt, les rejets des automobiles, la fumée de cigarette. Mais on en retrouve aussi dans des mousses d’isolation, colles à moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, etc.
Le formaldéhyde est un gaz toxique et corrosif. Voir notre dossier concernant les pictogrammes dangereux

T-Toxique

T-Toxique

C-Corrosif

C-Corrosif

Certaines plantes possèdent des propriétés dépolluantes capable de diminuer la concentration de formaldéhyde dans l’air.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Le Benzène

Dans Polluants par le 20 août 20091 Commentaire

Le benzène est un hydrocarbure aromatique (d’origine pétrolière) qui se présente sous forme liquide très cancérigène. Il se rapproche du toluène et du xylène.

C’est un composé organique incolore utilisé comme solvant dans l’industrie chimique pour obtenir du plastique, du caoutchouc synthétique ou encore des colorants.
Dans la fumée de cigarette on retrouve des traces de benzène, mais aussi dans les peintures, les adhésifs, etc.
Le benzène est toxique et il est facilement inflammable. Voir notre dossier concernant les pictogrammes de sécurité.

T-Toxique

T-Toxique

F - Facilement Inflammable

F – Facilement Inflam- mable

Certaines plantes possèdent des propriétes dépolluantes capable de diminuer la concentration de benzène dans l’air.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Ammoniac

Dans Polluants par le 20 août 20093 Commentaires

L’ammoniac est un composé chimique. Sa formule est NH3.

C’est un gaz incolore mais qui produit une très désagréable odeur de putréfaction.
Il provient généralement des produits de nettoyage des sols, de nettoyage de la cuisine ou encore dans des dégraissants et dans l’eau de Javel.
L’ammoniac est toxique pour la santé et dangereux pour l’environnement. Voir notre dossier concernant les pictogrammes de sécurité.

T-Toxique

T-Toxique

N - Substance dangereuse pour l'environnement

N – Substance dangereuse pour l’environnement

Néanmoins, certaines plantes permettent d’absorber une partie de l’ammoniac contenu dans l’air ambiant de nos habitations.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Les aérosols

Dans Polluants par le 20 août 2009Commentaires fermés sur Les aérosols

Les aérosols ne contiennent désormais plus de CFC (chlorofluorocarbones) depuis 1980.
Les CFC étaient utilisés comme gaz propulseurs à cause de leurs caractéristiques intéressantes (dans les mousses à raser et les déodorants on utilisait du fréon par exemple). En effet, ils sont inodores, stables ainsi qu’ininflammables. Mais leur principal défaut est qu’ils détruisent la couche d’ozone, c’est pourquoi ils sont interdits en Europe ainsi qu’en Amérique du nord. Certains pays continuent, hélas, à les utiliser.

L'aérosol, source de pollution

L'aérosol, source de pollution

Ce CFC fut donc remplacé par d’autres gaz dont le propane, le butane et l’isobutane. Ces gaz sont des hydrocarbures inflammables et explosifs, rendant donc leur utilisation plus dangereuse. On peut utiliser du diméthyl éther qui est un liquide propulseur inflammable mais soluble à l’eau. Ceci permet donc de réduire la dangerosité de l’aérosol si celui-ci prend feu.

On retrouve aussi du dioxyde de carbone (CO2) comme gaz compresseur (donc nocif pour la couche d’ozone). D’autres gaz moins toxiques existent, tels que l’azote (N) ou le protoxyde d’azote (N2O).

On peut aussi citer le HFC 134a, un tétrafluoroéthane, qui est un gaz ininflammable. Il n’a pas d’effet sur la couche d’ozone mais c’est un gaz à effet de serre très nocif. Il est encore autorisé aujourd’hui, mais des discussions sont en cours afin de le voir interdire dans le commerce.

Afin de prévenir ces risques d’inflammabilité, il ne faut jamais utiliser un aérosol proche d’une source de chaleur et donc encore moins le propulser en direction de cette source.

ajoutez cet article a votre liste de favoris