S.T.O.P à la boucherie sur les baleines bleues

Dans Animaux, Environnement par le 26 septembre 2018Pas de commentaire

Kristjan Loftsson, ce multimillionnaire islandais a massacré des centaines de rorquals communs, dont beaucoup étaient enceintes. Ce baleinier sans scrupule est le propriétaire de la compagnie Hvalur hf qui massacre des baleines et notamment des rorquals bleus depuis des dizaines d’années. L’espèce menacée d’extinction, est traquée sans relâche à travers les mers du monde pour être dépecée et vendue sur les marchés japonais. Sous couvert d’une chasse motivée pour de fausses raisons en matière de recherche scientifique, cet homme s’enrichie honteusement en vidant les océans des derniers plus beaux spécimens de baleines bleues. Si comme nous, en tant que citoyens du monde, vous êtes horrifiés par la poursuite de la chasse à la baleine en Islande, nous vous exhortons à saisir cette opportunité de mettre un terme à la chasse aux baleines et défendre une meilleure protection des baleines dans le monde, en signant cette pétition.

Signez la pétition contre le massacre des baleines

ARRÊTONS LA BOUCHERIE DE BALEINE

L’image est insoutenable et particulièrement écoeurante ; cette pêche se pratique à l’aide de harpons à explosifs, qui sont tirés sur des femelles ou des mâles sans aucun discernement. L’affaire qui fait scandale est due au fait que cette femelle était enceinte et qu’elle a été abattue sauvagement, son fœtus détruit et rejeté à la mer. Elle était l’une des 125 rorquals communs mis en danger par le milliardaire islandais. Et malgré la constatation qui gronde, le richissime tueur en série envisage d’en tuer encore plus ! Mais finalement on peut l’arrêter…

En ce moment, le gouvernement islandais examine son permis de pêche à la baleine et si nous suscitons un tollé mondial très rapidement, nous pouvons le pousser à interdire cette chasse macabre ! Pour cela il suffit signer la pétition, cela ne prend que quelques secondes et c’est très efficace. L’objectif de cette pétition est de recueillir 1.500.000 signatures. Cela vous semble beaucoup ? Et bien pas tant que cela car nous en sommes déjà à plus 1.400.000. Continuez vos efforts et faites circuler la pétition, l’objectif devrait être atteint avant la fin de cette semaine.

Le rorqual bleu et commun, deux espèces intelligentes en danger d’extinction !

le rorqual commun

Le rorqual est impressionnant, capable de communiquer par le chant, de ressentir de l’amour et de souffrir profondément, ces doux géants sont massacrés à des fins lucratives – souvent pendant leur grossesse. La baleine bleue (Balaenoptera musculus), appelée aussi rorqual bleu, est une espèce de cétacés de la famille des Balaenopteridae. Pouvant dépasser 30 mètres de longueur et 170 tonnes, c’est le plus gros animal vivant à notre époque et, dans l’état actuel de nos connaissances, le plus gros ayant jamais vécu sur Terre.

Pendant près de quarante ans, elles furent chassées par les baleiniers qui ont amené l’espèce au bord de l’extinction avant qu’elle ne soit protégée par la communauté internationale en 1966. Un rapport de 2002 estimait qu’il y avait entre 5 000 et 12 000 baleines bleues à travers le monde, localisées dans au moins cinq groupes. Avant la chasse industrielle à la baleine, la plus forte population se trouvait dans l’Atlantique, qui en comptait approximativement 240 000 (entre 202 000 et 311 000). L’espèce est classée en danger d’extinction par l’UICN.

En ce moment, le nouveau gouvernement islandais envisage de mettre fin à la chasse à la baleine, mais ils pourraient faire face à une montagne de représailles de la part du magnat et de son lobby de la chasse à la baleine. À nous de leur montrer que le monde entier soutient cette interdiction !

Signez maintenant avant que la décision ne soit prise et contribuer à la protection des baleines dans le monde

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis l'administrateur du site www.acteurdurable.org et vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender le développement durable. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-moi.

Pas de commentaire

Répondre