Métiers verts : quels sont ces nouveaux jobs en plein expansion ?

Dans Communication par le 14 décembre 2021Commentaires fermés sur Métiers verts : quels sont ces nouveaux jobs en plein expansion ?
quels sont ces nouveaux jobs en plein expansion ?

Les problématiques liées à l’environnement et au développement durable sont au centre de toutes les attentions. Alors que la tendance au vert ne cesse de se développer, certaines entreprises sont à la recherche de jeunes diplômés ayant des compétences dans des métiers verts. Mais quels sont ces nouveaux jobs ?

Un métier vert, en quoi ça consiste ?

Un métier vert a des finalités et des compétences visant à mesurer, prévenir, maîtriser ou encore corriger les impacts négatifs et dommages sur l’environnement. Cela regroupe les métiers traditionnels de l’assainissement et du traitement des déchets, mais aussi de la production et la distribution d’énergie.

On trouve également des emplois dits « verdissants ». La finalité de ces professions n’est pas environnementale, mais elles intègrent de nouvelles compétences. L’objectif est alors de prendre en compte cette dimension. Les métiers verdissants regroupent ceux liés à l’agriculture et la sylviculture, le tourisme ou encore la rechercher et les achats. Mais alors, quels sont les métiers verts en pleine expansion ?

Ouvrier qualifié des industries

Ces ouvriers sont des agents d’exploitation du service des eaux, des conducteurs de ligne de fabrication ou encore des opérateurs de salle de commandes. Cela représente environ 10 000 personnes, dont 96 % d’hommes, qui travaillent dans des conditions qui ne sont pas toujours faciles. Afin de garantir leur sécurité et bien-être, ils doivent être équipés en conséquence. Par exemple, les employés exerçant dans les centres de tri de déchets portent des bouchons d’oreilles et une tenue spéciale. Pour accéder à ce type de métier vert, il faut avoir en poche un CAP ou un BEP.

Conseiller en transition neutralité carbone

Il s’agit de l’un des métiers les plus en vogue et les profils sont particulièrement recherchés par les recruteurs. Ceci est en grande partie dû au fait que la France s’est dotée d’une stratégie nationale visant à la neutralité carbone d’ici à 2050. Un conseiller en transition neutralité carbone a pour rôle d’accompagner les entreprises ou clients vers une transition écologique afin de limiter le réchauffement climatique. La rémunération annuelle peut être comprise entre 45 000 et 60 000 euros brut en fonction de l’expérience. Les personnes recherchées pour ce type d’emploi sont les suivantes :

  • Elles doivent avoir une excellente connaissance du bilan carbone et des mécanismes de réduction et de compensation carbone.
  • Il faut être à la fois précis, avoir un goût pour l’innovation et une capacité à convaincre et à amener au changement.
  • Diplôme Bac+5 avec une spécialité environnement ou développement durable.

Chargé de contenu pour une marque responsable

Un chargé de contenu est au service d’une marque développant des produits et services qui sont ici responsables. Il doit donc à la fois définir le ton et assurer les campagnes de lobbying afin de sensibiliser fournisseurs, consommateurs et pouvoirs publics. En fonction de son expérience, un chargé de contenus peut envisager un salaire annuel de 35 000 à 45 000 euros brut. Pour ce métier vert, le profil recherché est le suivant :

  • Le candidat doit être issu d’une formation littéraire ou de sciences politiques. La spécialisation en RSE ou développement durable peut être un plus.
  • D’excellentes capacités rédactionnelles sont attendues pour ce type d’emploi.
  • Il faut être capable de sensibiliser et convaincre sa cible.

Chef de projet éco-conception

Un chef de projet éco-conception conçoit des produits et services de façon à réduire leurs effets négatifs sur l’environnement. Pour cela, les matières recyclées sont utilisées autant que possible. Un chef de projet doit pouvoir innover et identifier de nouvelles manières de produire. En fonction de l’expérience, la rémunération annuelle brute peut atteindre les 55 000 euros. Pour candidater à ce type de métier vert, il faut :

  • Un BAC+5 d’ingénieur ou design, avec une spécialisation en environnement.
  • Maîtriser les sujets liés au développement durable.
ajoutez cet article a votre liste de favoris
A propos de cet auteur...
Rédacteur Web et passionné de l'univers du Digital, j'ai ces dernières années décidé de participer activement à la démocratisation de la philosophie du Développement Durable en France. Engagé dans plusieurs ONG (reforestation, humanitaire) j'offre du temps et je prête ma modeste plume pour rédiger des articles d'actualité sur l'écologie, l'environnement et les green technologies. Être un des auteurs de la rédaction du blog ActeurDurable.org est pour moi une fierté. Je profite de ces quelques lignes pour remercier chaleureusement tous les spécialistes que je sollicite très régulièrement dans le cadre de mes recherches et lors de la préparation des dossiers thématiques !

Les commentaires ne sont pas autorisés.