Une nouvelle enzyme capable de recycler les déchets plastiques ! (Brève)

Dans Emballages, Recyclage par le 24 avril 2020Commentaires fermés sur Une nouvelle enzyme capable de recycler les déchets plastiques ! (Brève)

CARBIOS, une société française de chimie verte pionnière dans le monde de la bioplasturgie, a annoncé dans la revue prestigieuse Nature avoir découvert une nouvelle enzyme capable de dépolymériser par voie biologique tous les déchets plastiques en polyéthylène téréphtalate, suivi d’un recyclage en nouvelles bouteilles d’une grande efficacité.

Les estimations actuelles suggèrent que sur les 359 millions de tonnes de plastiques produites annuellement dans le monde, 150 à 200 millions de tonnes s’accumulent dans les décharges ou dans le milieu naturel. Avec près de 70 millions de tonnes fabriquées chaque année le PET (Polytéréphtalate d’éthylène) est un des polymères thermoplastiques les plus courants du marché. Il est utilisé pour fabriquer des bouteilles, des fibres textiles polyesters, des emballages alimentaires ainsi que divers composants thermoformés.

Le développement de cette nouvelle enzyme qui constitue une première mondiale, place la technologie de Carbios comme étant une solution de premier plan pour engager une véritable transition vers l’économie circulaire et ainsi mieux préserver nos océans et la planète de la pollution plastique. Elle ouvre également la voie au recyclage des fibres en PET, prochain défi pour garantir aux générations futures un monde plus respectueux de l’environnement.

D’ici 2023, la startup clermontoise souhaite construire une usine capable de traiter 100 000 tonnes de plastique par an. Une ambition plus que louable : pour l’instant seul 10% du PET mis sur le marché sont effectivement recyclés. L’innovation intéresse évidemment d’ores et déjà plusieurs industriels.

La publication dans Nature a fait bondir l’action !

Des grands groupes comme Pepsi, Nestlé ou L’Oréal apportent leur soutien à Carbios et l’autorisent même à tester sa technologie sur leurs produits. L’État français n’est pas loin non plus puisqu’il a investi dans la technologie via BPI France et l’Ademe.

Vidéo de présentation de son innovation


ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Passionnée des arts graphiques, de la mode et des dernières tendances, j'ai longtemps travaillé pour des groupes de presse dans la Santé. Mes longues années passées au sein d'un hebdomadaire ou d'une régie pub, m'ont donné l'envie de poursuivre l'écriture à titre personnel pour le blog ActeurDurable.org qui fait un excellent travail de sensibilisation pour un monde plus éco responsable !

Les commentaires ne sont pas autorisés.