Commerce illégal du bois – Belgique, la plaque tournante en Europe !

Dans Matériaux par le 8 octobre 2021Pas de commentaire
Le trafic illégal de bois serait aujourd’hui le deuxième plus grand secteur criminel au monde après le secteur de la drogue.

Alors que la demande internationale en bois de sciage explose en même temps que les prix, le WWF plaide pour la création d’un centre d’expertise en Belgique afin de mieux lutter contre le commerce de bois illégal. A ce jour, la Belgique constitue une plaque tournante des importations de bois en Europe, principalement via son port d’Anvers. Qui sont les principaux exportateurs illégaux de bois précieux ? Qui sont les principaux importateurs en Europe ? Comment lutter contre ? Explications dans cet article….

Des enjeux financiers qui dépassent l’environnement

Le trafic illégal de bois serait aujourd’hui le deuxième plus grand secteur criminel au monde après le secteur de la drogue. De nombreux pays sont considérés comme à risque. On peut notamment citer la Russie, le Brésil, le Myanmar (ex-Birmanie), le Cambodge, l’Indonésie, la Chine, la Malaisie, le Gabon, le Cameroun ou encore la République Démocratique du Congo.

Cette même année, le bureau d’étude 3KEEL écrivait dans un rapport pour le WWF que 16% de l’importation de bois, pulpe et papier venait de pays à haut risque de corruption. La moitié des importations venant de pays avec un risque moyen.

D’après l’étude menée conjointement en 2018 par le Forum mondial du bois (GTF) et la fondation néerlandaise de promotion pour la gestion de forêts durables Probos. la Belgique était le plus gros importateur en Europe de bois tropical avec 339.000 tonnes sur les 1.258.000 qui ont franchi les frontières de l’Union européenne cette année-là, devant la France (215.000) et les Pays-Bas (189.000),

La Belgique possède deux laboratoires pour identifier les essences de bois : l’un au sein des douanes, l’autre au Musée royal d’Afrique centrale. Ce dernier “n’a été sollicité que seize fois en 2020, malgré les grandes quantités de bois importées en Belgique“, signale le WWF.

À l’heure actuelle, il n’est pas possible d’analyser l’origine du bois ni la composition de produits transformés comme les panneaux OSB. Les échantillons doivent être envoyés à l’étranger. Pourtant, et malgré le Règlement Bois européen (RBUE) qui régit son importation et ses dérivés au sein de l’Union, certaines enseignes vendent des produits dont elles ne connaissent ni la composition, ni l’origine, et ne peuvent donc pas savoir si elles ont écarté le bois illégal du marché européen.

Quel bois peut être considéré comme illégal ?

Il s’agit soit d’essences tropicales protégées qui sont abattues, soit de bois coupé en trop grande quantité sans respect des quotas, ou encore de bois qui est coupé dans des zones protégées.
Le trafic illégal de bois, c’est évidemment un crime environnemental” explique Juliette Boulet, porte-parole de Greenpeace. “Mais là derrière, il ne faut pas oublier que c’est aussi un secteur économique et des êtres humains qui sont aussi potentiellement exploités dans des conditions irrespectueuses de la dignité humaine“.

130 tonnes de teck abattus en birmanie
130 tonnes de teck abattus illégalement interceptées le 18 mai

Et le trafic passe même parfois par la mer. Le 18 mai, les autorités ont intercepté deux bateaux près de la ville de Maungdaw, dans le nord de l’État de l’Arakan, l’une des zones où l’armée régulière s’affronte avec les rebelles de l’Armée de l’Arakan. Entre les deux navires, ce sont pas moins de 130 tonnes de bois que les trafiquants essayaient de passer en contrebande vers le Bangladesh voisin !

La liste des pays qui exercent le plus gros trafic illégal de bois précieux

  • Russie,
  • Brésil,
  • Myanmar,
  • Cambodge,
  • Indonésie,
  • Chine,
  • Malaisie,
  • Gabon, Cameroun
  • RDC
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Rédacteur Web et passionné de l'univers du Digital, j'ai ces dernières années décidé de participer activement à la démocratisation de la philosophie du Développement Durable en France. Engagé dans plusieurs ONG (reforestation, humanitaire) j'offre du temps et je prête ma modeste plume pour rédiger des articles d'actualité sur l'écologie, l'environnement et les green technologies. Être un des auteurs de la rédaction du blog ActeurDurable.org est pour moi une fierté. Je profite de ces quelques lignes pour remercier chaleureusement tous les spécialistes que je sollicite très régulièrement dans le cadre de mes recherches et lors de la préparation des dossiers thématiques !

Pas de commentaire

Répondre