Airbone Wind Turbine, éolienne aéroportée

Dans Energies, Éolienne par le 21 mars 2013Commentaires fermés

Elle ressemble à un petit dirigeable de reconnaissance. D’ailleurs « Airbone Wind Turbine » (AWT) emprunte à Goodyear cette technologie. Mais c’est une éolienne aéroportée qui a réalisé, début avril, son premier vol test à Limestone, dans l’Etat du Maine, aux Etats-Unis. Pour le moment, AWT est encore un prototype d’une douzaine de mètres, gonflé à l’hélium, et relié à un tracteur par l’intermédiaire d’un câble. Elle est le fruit de l’imagination des fondateurs d’Altaeros Energies, tous des anciens de l’université de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology qui ont reçu en octobre 2011 pour cette innovation, le prix ConocoPhillips, du nom du géant énergétique américain.

Airborne Wind Turbine : éolienne aéroportée

Quel objectif pour cette nouvelle technologie ?

Développer des énergies renouvelables compétitives. En étant positionnée dans les airs, là où les vents soufflent plus fort, AWT aurait un meilleur rendement que les éoliennes terrestres. Sa mobilité et son positionnement en hauteur – Altaeros énergies prévoit ainsi d’en construire une plus grosse susceptible de monter jusqu’à 300 mètres d’altitude – évitent aussi de défigurer les paysages.

Et la technique, comme l’expliquent ses promoteurs, est beaucoup plus simple que celle des hydroliennes, ces turbines sous-marines.


ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis l'administrateur du site www.acteurdurable.org et vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender le développement durable. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-moi.

Les commentaires ne sont pas autorisés.