Réalisation d’une enceinte de confinement sur Tchernobyl

Dans Energies, Energies, Environnement, Ondes, Pollution par le 2 septembre 2015Commentaires fermés

Tout le monde à en mémoire la catastrophe de Tchernobyl du samedi 26 avril 1986 à 1h24, le nuage radio-actif qui s’arrête aux frontières françaises puis une gestion d’après crise catastrophique. Désormais Bouygues et Novarka participent à la réalisation d’une enceinte de confinement au-dessus du réacteur accidenté de Tchernobyl. Il devrait permettre la sécurisation du site et le démantèlement ultérieur du réacteur. Une nouvelle étape marquante de ce chantier vient d’être franchie cet été avec l’assemblage de deux parties de l’arche constituant l’enceinte de confinement…

arche-de-tchernobyl

Voici la réalisation d’une enceinte de confinement sur Tchernobyl qui devrait protéger le site des radiations et permettre le démantèlement du réacteur endommagé

 Regardez le vidéo qui présente le projet

Les images de l’intervention de Green Peace sur les lieux avant tous les nouveaux travaux



En raison de ses dimensions titanesques, l’arche métallique en acier a été construite en deux parties, désormais réunies, et sera ensuite poussée sur le sarcophage du réacteur accidenté. Les prochaines étapes consisteront notamment à installer un système de ventilation innovant en vue de prévenir la corrosion de l’enceinte pendant sa durée de vie (100 ans), finir la construction d’un bâtiment technologique, futur centre de commande, ainsi qu’à équiper l’arche de grues entièrement automatisées, d’outils de démantèlement et de systèmes auxiliaires supplémentaires.

tchernobyl-info

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis l'administrateur du site www.acteurdurable.org et vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender le développement durable. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-moi.

Les commentaires ne sont pas autorisés.