Faire des économies en optant pour un véhicule hybride

Dans Déplacements par le 23 août 2022Pas de commentaire
Faire des économies en optant pour un véhicule hybride

Acheter une voiture hybride vous aidera à alléger vos dépenses mensuelles ! La législation française prévoit de nombreux avantages fiscaux liés à cette catégorie de véhicules. Toutefois, les gains réels dépendent de plusieurs critères.

Quels sont les différents modèles hybrides ?

En réalité, les exonérations pour l’immatriculation de voitures hybrides dépendent de sa classification. En ce sens, deux types de véhicules sont concernés. 

  1. Les versions hybrides rechargeables. Compte tenu des limites observées sur de nombreux prototypes électriques, mieux vaut utiliser une voiture hybride rechargeable. Dans la plupart des cas, leur autonomie est supérieure à 50 km. Certes, leur consommation est supérieure à celle d’un véhicule classique. Toutefois, leurs émissions de gaz à effet de serre (CO2 en particulier) ne dépassent pas 20 g/km. En complément, ce genre de modèles bénéficient du bonus écologique ! 
  2. Les versions hybrides non-rechargeables. Ceux qui n’ont pas accès à un système de charge électrique peuvent se tourner vers la voiture hybride non-rechargeable. Grâce à la présence de ses deux moteurs thermique et électrique, elles ne nécessitent aucune source d’approvisionnement externe. Côté chiffres, le gain énergétique oscille entre 10 et 40 %. 

Quelle est la démarche à suivre pour établir un certificat d’immatriculation d’une voiture hybride ?

Depuis 2017, la réglementation en vigueur a connu un changement important. Plutôt que de vous rendre dans une préfecture ou une sous-préfecture, votre demande se fait via l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS), plateforme digitale accessible à tous. Parmi la liste des pièces à fournir figurent : une copie du justificatif d’identité ; un justificatif de domicile datant de moins de 6 mois ; un formulaire Cerfa 13749 (véhicule hybride neuf) ou Cerfa 13750 (véhicule hybride d’occasion) ; une copie du permis de conduire ; une attestation d’assurance ; un procès-verbal de contrôle technique datant de moins de 6 mois (uniquement pour les voitures de plus de 4 ans) ; une déclaration de cession s’il s’agit d’un véhicule hybride d’occasion ; l’ancienne carte grise barrée, datée et signée par le vendeur (véhicule hybride d’occasion). 

Posséder un véhicule hybride en France : quels sont les coûts administratifs ? 

Le coût d’immatriculation d’une voiture hybride est assez avantageux. En effet, toutes les automobiles dites « propres » bénéficient d’une exonération de la taxe régionale. Selon la région concernée, vous aurez droit à une réduction de : – 0 % si vous vivez dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte) ; – 50 % en Bretagne et dans le Centre-Val de Loire ; – 100 % concernant les régions restantes.

Exemple 1 : vous résidez en Normandie. Compte tenu de l’exonération totale (- 100 %), votre certificat d’immatriculation coûtera 13,76 € soit 11 € de taxe fixe et 2,76 € de redevance d’acheminement.

Exemple 2 : multipliez le prix du cheval fiscal applicable dans votre région (- 50 %) par la puissance fiscale de l’auto. Divisez ensuite le résultat par 2 afin d’obtenir le montant de la taxe régionale. Enfin, rajoutez 13,76 € pour déterminer le coût final.

Exemple 3 : vous ne profitez pas de l’exonération fiscale (0 %). Dans ce cas, multipliez le prix du cheval fiscal par la puissance du véhicule. Puis, ajoutez 13,76 € à la somme précédente. Par ailleurs, la taxe régionale est réduite de moitié pour les véhicules âgés de plus de 10 ans. Un avantage économique supplémentaire qui fait du bien au portefeuille !

Bon à savoir : certaines villes d’Europe ont instauré des zones à circulation restreinte au sein de leur centre-ville. L’accès y est réservé aux véhicules respectant une certaine norme environnementale, dont les véhicules hybrides. Paris, Milan, Barcelone et Amsterdam ne sont que quelques exemples de ces villes. Dans la même veine, vous pourrez vous rendre avec votre véhicule hybride dans les zones réservées de Londres, de Copenhague et de Berlin sans aucun souci.
ajoutez cet article a votre liste de favoris
A propos de cet auteur...
Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !
Pas de commentaire
Répondre