La lampe a ampoule ionisante (ions négatifs)

Dans Eclairage par le 15 juin 20091 Commentaire
lampes de luminothérapie
lampes de luminothérapie

L’homme a tendance à se sentir mieux au contact de sources naturelles, riches en ions négatifs, comme la mer, la forêt, les cascades …
Hélas, notre quotidien urbain est pauvre en ions négatifs ce qui contribue notamment aux maux de têtes parfois ressentis. Les polluants, qui sont à l’origine de cette pauvreté en ions négatifs, sont émis par les bois traités, agglomérés, contreplaqués, colles, moquettes, peintures, isolants qui contiennent des particules en suspension que l’on inhale à longueur de journée. Une ampoule ionisante n’est pas une ampoule classique. Elle est utilisée pour purifier l air, les mauvaises odeurs ou comme lampe de luminothérapie pour l’ amélioration de la forme physique et du tonus cérébral. Pour améliorer la qualité air que nous respirons, les ampoules à ions négatifs détruisent les composés organiques volatiles. C’est pour cela que l’on retrouve un air qui se rapproche plus de celui de la mer, de la montagne ou en forêt

Lampe ionisante : quels impacts pour la santé ?

Les ions négatifs sont à l’origine d’une meilleure forme physique, et cérébrale (tonus et baisse du stress), prévention de maladies infectieuses (la grippe notamment) tout ceci retarde donc, toute mesure gardée, le vieillissement. Ils revitalisent l’atmosphère, éliminent la micropollution, neutralisent l’électricité statique et réduisent les perturbations électromagnétiques.

Ampoule ionisante
Ampoule ionisante température de couleur type lumière du jour
  • Une atmosphère sans pollution compte environ 2000 ions négatifs par cm3.
  • Une pièce fermée ou polluée aura un taux d’environ 20 ions négatifs par cm3.

Afin de reconstituer ce manque d’ions négatifs dans notre quotidien, certaines ampoules fluocompactes intègrent désormais un ionisateur. Celui-ci n’est pas aussi efficace qu’un vrai ionisateur, mais contribue tout de même à une meilleure qualité de l’air ambiant

Une lampe ionisante émet des électrons qui s’attachent aux particules en suspension dans l’air ceux-ci vont ensuite se déposer progressivement sur le sol. Ces particules polluantes ne sont donc plus nocives pour la santé.
Seul bémol, son prix qui est supérieur à celui d’une ampoule fluocompacte.

Au même titre que l’ampoule fluocompacte, l’ampoule ionisante se doit d’être recyclée.


ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Répondre à “La lampe a ampoule ionisante (ions négatifs)”

Trackbacks / Rétroliens

  1. La lampe à incandescence, éclairage non écologique | Lynetta Web page