L’industriel Kronenbourg expérimente l’agroécologie de houblonnière

Dans Agriculture par le 30 septembre 2021Pas de commentaire
experimentation houblonnière

Produire sainement et durablement, tel est l’objectif du nouveau type de houblonnière testée en Alsace par le spécialiste de la bière. En recréant un sol riche et vivant, l’industriel espère une meilleure fertilité des terres et donc une production agricole de houblon beaucoup plus rentable et respectueuse de l’environnement. Présentation du projet mené dans l’Est de la France initié en 2020.

L’agroécologique, une solution face à l’infertilité des sols ?

Le projet d’houblonnière de rupture est un projet de recherche visant à réinventer le mode de production du houblon dans son milieu naturel. En n’utilisant plus de pesticide, en replantant aux abords des houblonnières arbres, arbustes, buissons ; en couvrant les sols pour limiter l’érosion ; et en réintroduisant l’animal, les sols devraient redevenir à terme beaucoup plus fertiles.

systèmes agricoles durables
avec des sols couverts et riches en composés organique le vers revient dans les sols

Mené avec de nombreux partenaires locaux et européens, ce projet qui repose sur deux axes de travail, a pour ambition de permettre à la culture du houblon, de mieux s’adapter au changement climatique.

  • En premier lieu, sécuriser la production en anticipant les problématiques futures, notamment la sécheresse, liées au réchauffement climatique, à la disponibilité des ressources et à leur qualité ;
  • A plus long terme, expérimenter un système d’houblonnière qui permette tout à la fois de stocker du carbone, de restaurer la fertilité des sols, d’optimiser l’utilisation de l’eau, d’introduire plus de biodiversité et de réduire les intrants chimiques tout en maintenant les rendements.

Les expérimentations menées permettront de définir une chromatographie des sols. En analysant et en comparant l’harmonie des couleurs et des motifs entre les couches de terre, on peut savoir si le sol est riche en minéraux, en protéines, et en enzymes.

L’agroécologie une voie essentielle pour lutter contre le changement climatique.

L’agro écologie s’impose comme le nouveau modèle agricole et alimentaire. En préservant ou en restaurant la fertilité des sols par des pratiques de couverture végétale et de limitation du travail du sol, l’agriculteur produit des services écosystémiques variés : production durable de nourriture, conservation d’un habitat pour la biodiversité, recyclage des résidus végétaux et animaux.

Les pratiques agroécologiques dans une houblonnière vont permettre de stocker du carbone, produire de la biodiversité, de l’eau de qualité, de la fertilité, de la santé et des microclimats. La fin de l'utilisation des produits phytosanitaires est en adéquation avec la transition écologique amorcée par la France et démontre que les pratiques agricoles évoluent vers des systèmes de production alimentaires plus sécurisés et qui vont contribuer à limiter les gaz à effet de serre dans les nouveaux systèmes agricoles du futur !
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Passionnée des arts graphiques, de la mode et des dernières tendances, j'ai longtemps travaillé pour des groupes de presse dans la Santé. Mes longues années passées au sein d'un hebdomadaire ou d'une régie pub, m'ont donné l'envie de poursuivre l'écriture à titre personnel pour le blog ActeurDurable.org qui fait un excellent travail de sensibilisation pour un monde plus éco responsable !

Pas de commentaire

Répondre