Le financement locatif, une solution flexible et vertueuse pour l’environnement

Dans Dépenses, Finances & Economie par le 19 juillet 2019Commentaires fermés

Les particuliers ne sont pas les seuls à être concernés par les offres de Leasing. Les entreprises y ont de plus en plus recours pour concrétiser leurs projets dans de bonnes dispositions. Nous vous introduisons à la location d’équipements d’entreprise, qui aide les professionnels à se lancer ou à contrôler leurs dépenses, tout en s’inscrivant dans une économie circulaire.

image-environnement-financement

La location des équipements d’entreprise

La location financière désigne une forme de financement locatif de l’équipement des entreprises. Elle est entre autres plébiscitée par les professionnels qui n’ont pas le budget pour investir immédiatement dans le matériel dont elles ont besoin, ou qui y font appel à titre ponctuel. Des administrations / collectivités publiques aux artisans, commerçants, en passant par les associations et professions libérales : toutes les entreprises peuvent prétendre à ce type de leasing, quelle que soit leur taille.

Les caractéristiques du contrat

Le contrat de location financière fixe la durée de la location, la périodicité et le montant des loyers. Le contrat mentionne souvent la valeur d’assurance du bien loué et ne comporte pas d’option d’achat en faveur du locataire. Le locataire devra restituer le matériel en fin de contrat ou demander une prorogation soumise à de nouvelles conditions, définies à ce moment-là. Ce mode de financement vise à assurer la mise à disposition de mobilier dans le seul but de son utilisation. Concernant le traitement comptable et fiscal, l’entreprise étant locataire et non propriétaire du bien, ceci n’impacte pas directement le bilan des comptes sociaux.

Quelle est la différence avec le crédit-bail ?

Le contrat de crédit-bail, contrairement à la location financière, autorise le locataire à acquérir le matériel à l’issue du contrat pour le prix déterminé dès le départ. C’est un système d’option d’achat. Le marché du leasing B to B, qui regroupe le crédit-bail et la location financière, a progressé de 3% par an entre 2014 et 2017.

Financement locatif et économie circulaire

Une valorisation des équipements

Le passage d’une économie de propriété à une économie de l’usage est particulièrement salvateur pour l’empreinte carbone des entreprises. Cette évolution permet à de plus en plus de sociétés françaises à disposer de leur matériel informatique ou d’imprimerie jugé obsolète. La location financière évolutive implique dans de nombreux cas une commercialisation des équipements après une opération de reconditionnement, suite à valorisation, selon les cours des marchés de l’occasion. Il s’agit de donner une seconde vie à des machines encore fonctionnelles qui auraient pu bêtement terminer broyées, à la casse.

Des déchets traités

Le cas échéant (matériel considéré comme hors d’usage), les ordinateurs, périphériques, téléphones fixes et autres appareils font l’objet d’un recyclage dans le respect des normes Déchets D’Équipements et Électroniques (DEEE) les plus exigeantes. Elles impliquent des opérations de collecte, de dépollution, de démantèlement et de traitement des déchets. Davantage de ressources seraient prélevées – à l’image du minerai – si un important recyclage n’était pas ainsi mis en oeuvre.

Ces déchets non traités sont à l’origine d’émanations toxiques, susceptibles de polluer pour des siècles l’océan et la terre où nous puisons nos ressources alimentaires.

Une contribution écologique supplémentaire

Nous entendons de plus en plus de polémiques concernant les dommages environnementaux causés par les entreprises du numérique. Google et d’autres mastodontes du digital sont notamment pointés du doigt pour la consommation excessive de leurs serveurs. Les entreprises de location financière réellement soucieuses de ces questions n’ignorent pas les efforts qu’elles doivent poursuivre et ne se satisfont pas des seules opérations de recyclage.

C’est notamment le cas de Leasecom qui tient à compenser ses émissions de CO2 (+ de 3428 tonnes) en participant au programme « Co2″. Ce programme « Compte Co2 »récompense les entreprises et collectivités françaises responsables. C’est-à-dire des TPE, PME, organisations publiques, etc. qui réalisent des efforts de réduction de leurs émissions de Co2 au quotidien (Transports, isolation des bâtiments, …).

Les avantages de la location financière pour les entreprises

Un financement souple

Le leasing donne l’opportunité aux entreprises d’accélérer le déploiement de leurs projets tout en lissant la charge d’investissement dans le temps. Vous envisagez de recourir à de nouvelles machines plus productives ou des équipements qui vont vous permettre de fabriquer des biens plus rentables ? Vous pouvez vous affranchir d’allouer une part de trésorerie à ces achats et tirer profit de la location financière qui fait la part belle à l’économie d’usage. Vous économiserez des sommes d’argent que vous pourriez par exemple utiliser pour concrétiser un recrutement ou allouer à des investissements différents.

le-financement-locatif-une-solution-flexible-et-vertueuse-pour-l-environnement

Ensuite, la location financière évolutive est attractive de par la flexibilité qu’elle offre aux professionnels. Ils ont la possibilité à l’issue du contrat de le renouveler et éventuellement de fixer de nouvelles conditions plus en phase avec leurs besoins. D’autre part, ils peuvent restituer le matériel et mettre fin à l’opération quand ils le souhaitent.

Des intérêts financiers

De nombreuses raisons peuvent vous pousser à vouloir changer régulièrement de matériel. Il peut s’agir de vouloir diversifier vos gammes de produits, de distribuer des offres que la concurrence ne présente pas encore, d’améliorer votre productivité ou encore de solutionner un usage intensif et prévenir d’éventuelles pannes.

Si votre entreprise s’appuie constamment sur la meilleure technologie, vous auriez tout intérêt à faire appel à la location évolutive. Les loyers dus, perçus comme des charges externes, sont déductibles de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu. Le deuxième avantage conséquent de ce mode de financement est que votre société n’est pas concernée par la TVA sur le matériel contracté. Le système en vigueur permet à l’entreprise d’échelonner son acquittement au fur et à mesure du règlement des loyers.

Les services associés

Les intérêts de la location financière ne s’arrêtent pas là ! Plusieurs services associés sont proposés par les professionnels locataires : l’assurance multirisque des équipements par exemple, comportant une garantie de perte financière en cas de sinistre total pendant la durée du contrat de location. Mais aussi, la maintenance du matériel ainsi que des services complémentaires relatifs à la gestion des fins de contrat. Rappelons que l’économie d’usage préserve d’une surconsommation, qui non seulement pèse sur les résultats de l’entreprise, mais épuise de façon inutile des ressources naturelles.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Les commentaires ne sont pas autorisés.