La composition de la peinture naturelle

Dans Peinture par le 18 juin 2009Commentaires fermés

Dans la composition de la peinture, 3 types d’ingrédients entrent en compte (que ce soit une peinture synthétique ou naturelle) :

  • Le pigment : c »est ce qui donne la teinte et l’opacité de la peinture
  • Le liant ou médium : il lie le pigment et donne la consistance et la transparence
  • Le diluant : il rend la peinture liquide et permet une application facile puis s’évapore lors du séchage

Alors pourquoi continuer à acheter des peintures polluantes et nocives alors qu’elles côtoient des peintures plus écologiques dans vos rayons ?
Voici les correspondances de composition entre une peinture synthétique et une peinture naturelle :

Composition de la peinture écologique/synthétique

Composition de la peinture écologique/synthétique

Les liants naturels

Les liants naturels peuvent être de deux types, soit sous forme de résine ou sous forme d’huile.
En ce qui concerne les résines naturelles, on retiendra principalement les suivantes :

  • Résines balsamiques
  • Dammar
  • Sanderak
  • Elemi
  • Copal
  • Propolis

Pour ce qui est des huiles végétales, on retiendra :

  • L’huile de lin
  • L’huile de bois
  • L’huile de ricin
  • L’huile de soja
  • L’huile de noix

Les pigments utilisés pour une peinture naturelle

Les pigments naturels

Les pigments naturels

La coloration est faîte au travers de pigments naturels, d’origine minérale ou végétale.

Voici les principaux pigments minéraux :

  • Pigments à base de terre
  • Pigments à base de minéraux
  • Pigments à base d’oxydes de métaux

Les pigments d’origine végétale (ou animale) sont :

  • Le jaune
  • Le rouge
  • Le bleu
  • Le vert
  • Le brun
  • Le noir

Les produits de charge

Les produits de charges sont similaires à ceux utilisés pour les peintures synthétiques mais ne subissent pas de traitement chimique.

Les diluants de la peinture naturelle

En ce qui concerne les diluants naturels, on retrouve fréquemment :

  • La térébenthine balsamique, produite à partir de balsamine liquide de pin ou d’aiguillettes similaires.
  • Les terpenes d’agrumes (orange ou citron). Ils ne sont aucunement nocifs et sont obtenus après une une distillation puis un pressage à froid des écorces de ces fruits
ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Les commentaires ne sont pas autorisés.