L’hydroélectricité

Dans Hydraulique par le 18 mai 20091 Commentaire

L’heure est à la réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre. Le plan ambitieux Européen, (accepté par la France), de réduire les émissions de gaz à effet de serre, implique la production d’énergies renouvelables à hauteur de 23% de sa production de gaz

Depuis longtemps la France possède une production propre via l’exploitation de barrages hydroélectriques. Cette ressource représente 8% de l’énergie totale produite.

Barrage Hydraulique

Barrage Hydraulique

Les différentes installations hydroélectriques

On distingue deux types d’installations hydroélectriques :

Une hydrolienne est une turbine sous-marine utilisant l’énergie cinétique des courants marins. Cette turbine transforme alors l’énergie hydraulique, captée par les pales, en énergie mécanique grâce à un rotor. Cette énergie mécanique est enfin transformée, à l’aide d’un alternateur, en énergie électrique.

  • Les Barrages

Ces derniers sont composés de différentes technologies, on retrouve donc principalement :

  1. Les installations que l’on qualifie comme « Au fil de l’eau ». On les retrouve majoritairement sur les fleuves et les grandes rivières ayant des courants relativement rapides. Elles ne rejettent ni CO₂ ni déchet dans la nature et ne consomme aucune autre énergie. Le courant du fleuve vient entrainer les turbines, ce qui produit de l’énergie. Ce mode de production produit de façon continue une puissance de 3 000 à 4 000 MW, réinjectée sur le réseau.
  2. Les centrales en éclusées stockent de l’eau dans leurs retenues pendant les périodes de faible demande d’énergie pour la turbiner et produire de l’électricité en période de forte consommation. Ces installations nécessitent le remplissage du réservoir dont la durée varie de 2 à 400 heures.
  3. Les Stations de Transfert d’énergie par Pompage (STEP) : lors des heures creuses de consommation, l’eau en aval de la station est pompée pour être restockée en amont. Lorsque l’on arrive en heures de pointe, l’eau est alors turbinée afin de créer de l’énergie. Cependant, l’énergie produite par les STEP n’est pas considérée comme énergie renouvelable car elle nécessite une consommation d’électricité afin de remonter l’eau en amont de la station.

Le prix de rachat de l’électricité produite à partir de l’énergie hydraulique est variable, mais peut s’avérer très intéressant selon les moments de l’année.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Répondre à “L’hydroélectricité”

Trackbacks / Rétroliens

  1. Energies marines, l'hydrolien tarde à se mettre en place en France