Conclusion sur l’éolien

Dans Éolienne par le 25 mai 2009Commentaires fermés

La France s’est fixé pour objectif, d’accroître à 20% la production d’énergies renouvelables dont 10% en énergie éolienne.

L’éolien en France aura donc toute sa place dans la production d’énergie propre, grâce à sa situation géographique remarquable, si l’influence du lobbying nucléaire se fait moins présent dans les années à venir.
Acheter de l’électricité verte (éolien, solaire, hydraulique, etc.) est un acte citoyen. Il permet de soutenir les plus petits (ceux qui cherchent à vendre du 100 % renouvelable) sur un jeune marché très engagé dans le développement durable. D’autre part, il permet de faire passer aux acteurs les plus présents (EDF, GDF-Suez, etc.) un message fort pour les pousser à investir sur le long terme dans des énergies, autres que fossiles, et en particulier pour sortir la France du tout nucléaire.
Aujourd’hui il est reconnu (au travers des exemples Allemand, Espagnol et plus récemment les plans de relances verts aux USA et en Chine) que pour dynamiser le secteur des énergies renouvelables il faut créer une offre nationale, pour espérer faire partie des acteurs de demain du renouveau énergétique.
En dehors des politiques, qui ont un pouvoir certain dans ce domaine, au travers des tarifs de rachat, des crédits d’impôt, etc. (limité chez nous par le lobby nucléaire) c’est aux citoyens de passer à l’acte et de donner un signal fort aux acteurs de l’énergie en France.
Pour les plus ambitieux des « consom’acteurs » et écologistes convaincus, l’éolien domestique reste une des actions (avec entre autre le solaire) pour contribuer individuellement, mais aussi au niveau des entreprises et des collectivités, à l’essor de l’éolien en France. De plus, cette solution peut s’avérer rentable (en fonction des conditions de vent et des équipements choisis) grâce au rachat de sa production. Dans tous les cas, rapprochez-vous de professionnels reconnus et de confiance.

Et si le futur de l’éolien était en pleine mer ?

La France, en retard par rapport à nos voisins Anglais, Danois et bientôt Allemands, va se lancer prochainement dans l’éolien offshore (en mer). Une issue peut-être pour contrer le lobby des anti-éoliens. En effet les nuisances des éoliennes en mer sont bien moindre et le potentiel est encore plus au rendez vous que pour ses cousines sur le planché des vaches ! C’est en tout cas une des solutions pour atteindre les objectifs Européens ambitieux de 20% d’énergies renouvelables et 10% pour l’éolien d’ici à 2020.

Ne pas oublier que la meilleure électricité c’est celle que l’on ne consomme pas !

Parc éolien Off-shore

Parc éolien Off-shore

Documentation supplémentaire :

Rapport Mondial sur l’énergie éolienne – 2008

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis l'administrateur du site www.acteurdurable.org et vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender le développement durable. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-moi.

Les commentaires ne sont pas autorisés.