ISPO 2019 de Munich, le plus grand salon de l’industrie du sport !

Dans A LA UNE, Recyclage, Sports & loisirs par le 15 avril 2019Commentaires fermés

Petit retour en arrière sur le salon ISPO 2019 de Munich, le plus grand salon de l’industrie du sport, qui s’est déroulé du 3 au 6 février dernier. Plus de 2 800 exposants français et du monde entier ont présenté leurs dernières « green innovations » dans le domaine du textile et accessoires pour les sports alpins, urbains, de l’outdoor et des sports d’équipe. Découvrez dans cet article une sélection des dernières tendances, innovations et matériaux les plus propres au service de l’industrie du sport et loisir !

Awards ispo 2019

Awards ispo 2019

Les Éco-innovations dans le textile de sport

PEAK PERFORMANCEARGON : Doudoune technique, fabriquée à partir d’un tissu externe recyclé associé à une doublure THERMORE ECO DOWN (polyester recyclé), sans couture grâce à un procédé de tissage innovant qui encapsule l’isolation. Produit esthétique et responsable tout en étant innovant dans son approche, comme ont pu l’être les doudounes MILLET SYNT’X.

ARGON - PEAK PERFORMANCE

ARGON – PEAK PERFORMANCE un produit esthétique et responsable

MAMMUT - CASANNA HS : Produit éco-conçu qui permet de réduire l’utilisation d’eau de 75% (teinture Drydye), les emissions de CO2 de 25% (matériaux recyclés), l’utilisation de produits chimiques de 90% (Teinture et matériaux certifiés Bluesign) et la consommation d’énergie de 30% (teinture Drydye). Très beau produit et surtout belle communication, mais cela reste un produit unique dans la gamme, qui n’est finalement pas différentiant avec des produits de la concurrence.

CASANNA HS - MAMMUT

CASANNA HS de MAMMUT permet d’économiser 75% d’eau et de réduire de 25% les émissions de CO2

PACSAFEVENTURE SAFE : La marque propose un sac fabriqué entièrement à partir de nylon recyclé, issu des filets de pêche collectés dans l’océan, le tout avec la technologie de protection contre le vol PACSAFE. Rien de révolutionnaire dans l’utilisation de matériau ECONYL mais un sac qui est finalement performant, esthétique, avec un impact réduit sur l’environnement et intégrant une technologie unique contre le vol.

VENTURE SAFE - PACSAFE

un sac fabriqué entièrement à partir de nylon recyclé, issu des filets de pêche collectés dans l’océan !

VAUDESKARVAN MID : La marque va encore plus loin dans l’éco-conception de ses chaussures de randonnée avec une membrane SYMPATEX recyclée, une tige en tricot de polyester recyclé, une semelle interne ORTHOLITE bio-sourcée à 25% et une semelle externe à 30% recyclée. VAUDE va ici assez loin dans l’assemblage de composants de qualité et à l’impact réduit. On notera surtout la membrane recyclée et l’utilisation de matériaux bio-sourcés dans la semelle interne.

SKARVAN MID - VAUDE

Le must de l’éco-conception des chaussures de randonnée

LIGHT MY FIREBIOPLASTICS : La marque suédoise a changé l’ensemble de son sourcing de plastiques pour des bio plastiques pour sortir des énergies fossiles et réduire leur impact sur le climat. L’ensemble des compositions sont disponibles en toute transparence sur leur site web. Un mouvement fort pour LIGHT MY FIRE, qui s’engage clairement sur une réduction drastique de son impact sur le climat et sur l’environnement. Un bel exemple pour l’industrie.

BIOPLASTICS - LIGHT MY FIRE

la marque se tourne vers les bio plastiques pour réduire son impact sur le climat

Les Éco-matériaux dans le sport

ECOYA : Communication très claire du fournisseur sur les impacts comparés du Nylon conventionnel et d’un Nylon ECOYA, teinté avec une technologie « Solution Dye » qui intègre des pigments de couleur dans le polymer avant la filature. Bel argumentaire pour faire un choix éclairé entre ces matériaux, car cette solution permet une réduction d’émissions de CO2, d’utilisation de produits chimiques, d’énergie et d’eau.

ECOYA

les nylons ECOYA utilisent moins de produits chimiques, d’énergie et d’eau

PONTETORTOBIOPILE : Matériau innovant pour la fabrication de fleece / polaire, avec une face interne grattée en Tencel (biodégradable) et une face externe lisse en polyester recyclé. Intéressant dans son approche mixte et dans la limitation des microfibres issues des polaires grattées. Mais globalement, le produit n’est pas biodégradable.

PONTETORTO - BIOPILE

Matériau innovant pour la fabrication de polaire

SÜDWOLLESARGASSI DESCRIPTION Mix 80% laine merino (traitement sans chlore : Naturetexx Plasma) + 20% polyamide biodégradable. Un mix 100% biodégradable qui permet d’ajouter de la durabilité à un produit en laine.

SÜDWOLLE - SARGASSI

des laines à 80% merino (sans chlore) + 20% polyamide (biodégradable)

Que retenir de l’édition 2019 ?

L’élargissement des gammes, la multiplication des produits et des références (même responsables), que l’on voit chez tout le monde, n’est clairement pas la solution pour réduire l’impact de cette industrie sur l’environnement.
Le sujet des matériaux bio-sourcés et/ou biodégradables est aujourd’hui le focus numéro 1 de cette industrie. Pour lutter contre la pollution aux micro-plastiques, trouver une solution de fin de vie à ces produits ou sortir des ressources non-renouvelables, les marques et fournisseurs doivent innover encore plus et proposent de nouvelles approches.
Cependant il faut souligner l’énergie qui se dégage de ce regroupement d’industriels présent à cette édition ISPO 2019 ! Gageons que les contraintes environnementales se généralisent à toutes ces marques du textile et qu’elles soient rapidement intégrées tous les produits, de la chaussure à la toile de tente.

 

 

ajoutez cet article a votre liste de favoris

17ème édition des Initiatives Océanes : tous contre le plastique

Dans A LA UNE, Eaux, Emballages, Environnement, L'eau, Matériaux, Polluants, Pollution, Recyclage, Tri sélectif par le 16 février 20122 Commentaires

En 2011, 42 000 bénévoles se rassemblent dans 35 pays pour donner un petit coup de propre à plus de 1200 plages, lacs et rivières le temps d’un weekend. Ils collectent l’équivalent en volume de 38 bus remplis de déchets aquatiques, parlent de leurs modes de consommation et combattent la pollution des océans.

L’objectif de la campagne 2012

reduction-plasticL’objectif de cette campagne qui se déroulera un peu partout sur les plages du littoral français du 22 au 25 mars 2012 est de réduire l’impact des plastiques à usage unique sur l’environnement marin, en sensibilisant le plus grand nombre aux dangers de la pollution qu’ils créent et en prônant leur réduction à la source, par « la règle des 4 R » : Refusons, Réduisons, Réutilisons et Recyclons.

Voici ce que nous dit Gilles Asenjo, Président de Surfrider Foundation Europe à propos de cette 17ème édition des Initiatives Océanes : tous contre le plastique

Cette campagne, vous l’aurez compris, s’intègrera tout naturellement à la 17ème édition des Initiatives Océanes de Surfrider Foundation Europe qui se déroulera du 22 au 25 mars 2012, partout dans le monde ! Nous connaissons votre attachement à ce rendez-vous, vous connaissez son importance. Rejoignez-nous à cette occasion : cette année, plus que jamais, nous avons tous un rôle à jouer.
Gilles Asenjo.

Ensemble réduisons notre empreinte plastique

Les Initiatives Océanes, ce sont des bénévoles, des représentations locales de Surfrider, des familles, des amis, des enseignants, des camarades de classe, des surfeurs, des bodyboardeurs, des planchistes, des salariés, des journalistes et tout simplement des citoyens qui se mobilisent sur le terrain. Ce sont eux qui font de l’opération ce qu’elle est.

Pour 2012, quel message veulent-ils transmettre ?

Endiguer la prépondérance de plastique est aux yeux des bénévoles la priorité. C’est à la demande des antennes locales de Surfrider Foundation Europe, que l’association a décidé d’intégrer les Initiatives Océanes à la campagne Rise Above Plastics*.
Dans le cadre de leur lutte contre l’indigestion de déchets, rejoignez-nous du 22 au 25 mars 2012 .
* Réduisons notre empreinte plastique !

10 façons de réduire votre empreinte plastique

A l’image de l’empreinte carbone, les gens ont tous une empreinte plastique – qui mesure la quantité de plastique qu’une personne utilise sur une période donnée. Bien qu’il soit impossible – et sans doute irréalisable – d’éliminer entièrement le plastique dans votre vie, vous pouvez prendre des mesures pour réduire les plastiques inutiles.

affiche-initiatives-oceans-2012

L’affiche 2012

Voici 10 façons simples de réduire votre empreinte plastique dans le cadre de la campagne Rise Above Plastics :

  • 1. Arrêtez d’utiliser des bouteilles d’eau à usage unique en plastique. Dans presque tous les cas, l’eau de votre robinet est tout aussi sûre – sinon plus – que l’eau distribuée dans les bouteilles en plastique à usage unique. Au lieu de cela, vous pouvez acheter et utiliser une bouteille réutilisable et la remplir d’eau.
  • 2. Autant que possible, achetez de la nourriture en vrac. Acheter de la nourriture en vrac contribue à réduire la quantité totale de matériaux d’emballages consommés.
  • 3. Passez au numérique ! Achetez votre musique et vos vidéos par voie électronique. Vous éviterez la nécessité de créer des disques et boîtiers en plastique sous cellophane.
  • 4. Arrêtez d’utiliser des sacs d’épicerie en plastique. Chaque année, plus d’un milliard de sacs de plastique sont utilisés dans le monde entier. Parce que ces sacs sont si légers et minces, ils sont facilement transportés par le vent dans l’environnement. A la place, utilisez des sacs réutilisables pour ramener vos courses et autres achats à la maison.
  • 5. Dites « NON » aux portions individuelles pré-emballées. Ces types de produits sont parmi les pires quand il s’agit de suremballage. Refusez les portions individuelles, les emballages excessifs et autres plastiques « jetables ». Emportez des ustensiles réutilisables dans votre sac à main, sac à dos ou voiture en cas de BBQ, pique-nique ou plat à emporter.
  • 6. Les contenants réutilisables c’est top ! Pour le déjeuner et les restes, utilisez des contenants réutilisables au lieu de sacs en plastique. Ils sont tout aussi faciles à utiliser et beaucoup moins nocifs pour la planète.
  • 7. Achetez une tasse de voyage réutilisable. Utilisez une tasse de voyage réutilisable ou à emporter pour le café, le thé et autres boissons achetés. Pensez à tous les couvercles (ainsi que les gobelets en papier ciré) que vous économiserez.
  • 8. Il faut toujours chercher les emballages alternatifs. Beaucoup d’articles comme les boissons gazeuses, les détergents, litière pour chats, etc sont proposés dans un emballage de remplacement (comme l’aluminium ou de carton) qui peut être plus facilement recyclé que le plastique.
  • 9. Achetez et vendez d’occasion. Vêtements, jouets, équipements pour bébé, meubles, articles ménagers, articles de sport et de nombreux autres articles de consommation courante peuvent souvent être trouvés d’occasion, réduisant ainsi la quantité de plastique entrant dans le flux de déchets.
  • 10. Recyclez ! Dans les cas où vous devez utiliser du plastique, s’il vous plaît assurez-vous de le recycler. Vous pouvez allonger le cycle de vie de nombreux plastiques pour fabriquer des objets cool et utiles ! Évitez les sacs en plastique et en mousse de polystyrène vu qu’ils ont généralement des taux de recyclage très faibles.

Vous voulez plus d’action ?

Voici 4 choses faciles à faire pour garder le plastique hors de l’environnement marin :

  • 1. Participez à un nettoyage de plage. Les antennes de Surfrider Foundation organisent des nettoyages mensuels voire plus fréquemment.
  • 2. Soutenez les pétitions et lois d’endiguement des déchets marins, d’interdiction de sacs plastiques et la consigne de recyclage des bouteilles.
  • 3. Passez le mot. Parlez-en à votre famille et vos amis et expliquez-leur pourquoi il est important de toujours rechercher les alternatives au plastique !
  • 4. Rejoignez l’une de nos antennes bénévoles et menez des actions dans le cadre de la campagne Rise Above Plastics.

Bibliographie et ressources

Disponible sur le site officiel, une BD des schtroumpfs sur les déchets aquatiques, un document présentant la durée de vie des déchets et leur type de recyclage, des affiches, des stickers à distribuer chez vos commerçants …


ajoutez cet article a votre liste de favoris