Quelles entreprises recrutent dans le développement durable ?

Dans Entreprise, Finances & Economie, Salariés par le 11 février 2019Commentaires fermés

Ils sont tous unanimes (Cadre emploi, Keljob, les Echo…) le développement durable est un secteur qui recrute ! Alors que l’intérêt des étudiants pour travailler dans ce secteur ne cesse de se renforcer, on déplore pourtant un déficit important d’offres d’emplois dans cette thématique bien précise. Les offres sont trop rares car la plupart des postes sont pourvus en interne ou par le bouche-à-oreille. Résultat, peu de postes concernent les jeunes diplômés compte tenu des compétences demandées. Alors quelles sont les entreprises qui recrutent ? Quelles formations viser pour avoir le plus de chances de trouver un emploi ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article…

universite-RSE-DD

Qui recrute ? Où postuler ?

Si de plus en plus d’entreprises s’engagent dans une démarche RSE, la grande majorité des emplois cadres sont pourvus chez les prestataires de services. Seulement voilà, mis à part les grands groupes cotés en bourse tels Danone, Carrefour, Nestlé…, peu d’entreprises possèdent vraiment un service ou une équipe dédiée au développement durable. Cela complique donc sérieusement la tâche. En effet, les services RSE des entreprises sont le plus souvent constitués de petites équipes : un directeur ou un responsable du développement durable et quelques chargés de mission. Il faut donc viser juste en identifiant chaque entreprise susceptible d’avoir un service DD interne et de guetter le renouvèlement de poste ou la recherche d’un nouveau collaborateur.

A part donc les artisans et les entreprises du bâtiment dont la liste est impossible à dresser tellement elle est grande, voici d’autres pistes possibles :

  • les sociétés implantées dans le commerce équitable (Max havelaar, …) ou dans l’environnement (Reforest’action, Coral Guardian,…)
  • les agences publiques (type Adem, Anah, …)
  • les cabinets ou les agences spécialisés dans le RSE (type Viageo Ou Novethic)
  • les gros cabinets d’audit (type Ernst & Young, Capgemini)

Quels types de poste ?

On distingue globalement 5 types de postes dont les qualifications requissent sont de bac+5 :

  1. ANALYSTE ESG des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance
  2. RESPONSABLE DES ACHATS DURABLES intègre la société et les parties prenantes
  3. CONSULTANT(E) CONSEIL RSE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE, le stratège
  4. RESPONSABLE INNOVATION, le pilote
  5. CHARGE(E) DE COMMUNICATION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE, le porte-voix …

Bien choisir sa formation RSE !

Forcément qualifiante, en général Bac+5 type Master RSE de l’ESI Business School, mais allant aussi jusqu’à Bac+8, cette formation devra vous permettre de développer une approche managériale à la fois technique et stratégique de la RSE, du développement durable et de la maîtrise des risques QSE en entreprise.
Vous devrez apprendre comment engager votre entreprise dans une démarche responsable intégrant compétitivité, innovation, conformité réglementaire, responsabilité sociale, sociétale et stratégie durable.
Vous pouvez aussi télécharger ce petit guide du Ministère qui vous donne un réseau de 12 Écoles Supérieures du Développement durable.
Comme toute recherche d’emploi, rien n’est simple. Déjà il faut avoir le bon diplôme en poche. Ensuite, identifier les entreprises qui recrutent (on vous a donné certaines pistes dans cet article). Puis le plus difficile peut-être, réussir à s’imposer face à une candidature interne.

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Paris innove avec un prix participatif du développement durable

Dans A LA UNE, Communication, Entreprise, Salariés par le 12 avril 20132 Commentaires

Il y a deux ans, Paris avait lancé les acteurs du Paris Durable. La Mairie passe à la vitesse supérieure. Les cibles sont multiples : les particuliers mais aussi les associations collectives, les copropriétés ou encore les entreprises.

Promo paris durable

La Ville de Paris a décidé de récompenser les français qui font des gestes pour la planète au quotidien. « Promotion 2013 Paris Durable ».

Pour Gaël Rougeux, responsable de la division « mobilisation du territoire » à la mairie de Paris, à travers cette initiative, les collectivités s’offrent un nouveau rôle. Jusqu’à présent, un Parisien venait à la Mairie pour demander à développer son initiative. Par exemple mettre en place un composteur. Désormais la Ville se veut catalyseur. Rien de plus efficace que des citoyens qui se mettent en réseau.

Pas question de remettre un énième prix du développement durable. La Mairie de Paris veut créer l’émulation et donner l’envie de participer à une entreprise commune. Ce sont donc dix pionniers qui seront mis en avant tout prochainement. Toutes les initiatives sont les bienvenues: un service de livraisons de plats bio, une braderie green entre voisins, du recyclage dans son entreprise et même des initiatives de télé-travail. Tout ce qui permet de faire bouger la ville.


Accompagnement sur deux mois

C’est à la fin du mois que les dix initiatives les plus séduisantes seront retenues par un jury. Au mois de mai, les Parisiens pourront les découvrir. Et même « liker ». Sans oublier une cérémonie fin juin. Ces lauréats ne resteront pas dans l’anonymat puisque ils seront exposés aux feux des médias pendant deux mois. Et bénéficieront d’un accompagnement dans le même temps. Networking, communication, recherche de financement rien ne sera laissé au hasard à travers des formations sur-mesure. De quoi développer leur projet.

Vous avez jusqu’au 22 avril pour vous manifester. Et devenir un pionnier.

Déjà une quarantaine de candidats se sont manifestés. Un message personnel aux entreprises : n’hésitez pas à vous présenter. C’est aussi le tissu économique local qui fait bouger les lignes.

Si vous êtes tenté, rendez-vous vite sur ces sites :

ajoutez cet article a votre liste de favoris