L’économie circulaire appliquée au second œuvre des bureaux

Dans Bureautique, Clean tech, Entreprise, Matériel par le 23 novembre 2017Pas de commentaire

Installer une meilleure gestion et éviter la fin prématurée des équipements et matériaux du second œuvre grâce à l’économie circulaire, voilà le pari que relèvent l’IFPEB (Institut Français pour la performance du bâtiment), les industriels CLESTRA, INTERFACE, PHILIPS, SERGE FERRARI et maître d’œuvre WATT NETWORK avec l’ADEME au sein du projet « Workspace Future ». Un ensemble de directions immobilières membres de l’IFPEB et partenaires sont intégrées côté prescription.

Visuel CP WSF

Qu’est ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire est souvent envisagée sous l’angle de la valorisation des déchets de chantier, le réemploi et les opérations de déconstruction. Or, si les volumes du gros œuvre sont considérables (40 millions de tonnes de déchets par an ), les travaux de réaménagement du second œuvre ne doivent pas être négligées car plus fréquents, notamment dans la « rotation » des locataires ou les évolutions des espaces de travail.

Installer une meilleure gestion et éviter la fin prématurée des équipements & matériaux du second œuvre grâce à l’économie circulaire au sein du projet « Workspace Future ». 

Quelles sont les dernières tendances dans l’économie circulaire ?

Evolutions dont les tendances lourdes sont identifiées : densification, espaces plus flexibles, développement du télétravail, notions de bien-être au travail pour toutes les générations, porosité grandissante entre la sphère privée et le monde du travail, qualité du service rendu, etc. Si l’agilité des espaces sera la clé, comment répondre à ces défis en restant responsable sur la gestion du matériel ?


Le Workspace Future : quésaco ?

Le projet Workspace Future, partant de solutions pouvant « boucler la boucle », explorera les nouveaux modèles pour aménager, entretenir et adapter les espaces de bureaux dans toutes les étapes de la vie locative (prise à bail, sortie de bail, réaménagement, …) maximisant les enjeux de performance au travail tout en s’inscrivant dans une logique circulaire.
Des études de performances (économique, environnementale, des espaces aménagés) seront menées par ailleurs.
Le projet est ouvert aux industriels ou directions immobilières qui le souhaitent. Associant les maîtrises d’ouvrage et les maîtres d’œuvre, le projet visera la mise en place de démonstrateurs.

World Efficiency Solutions (#WE2017)

World Efficiency Solutions

Organisé sous le haut patronage de M. Emmanuel Macron, Président de la République, et avec le soutien de M. Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire, World Efficiency Solutions a pour objectif la mise en relation entre projets et solutions en termes d’infrastructure bas carbone, d’écoconstruction, de nouveaux modes de production sobres.

Le premier rendez-vous international de l’économie sobre en ressources et carbone
Du 12 au 14 décembre 2017 // PARIS Porte de Versailles

10 000 participants attendus pour développer les nouvelles collaborations qui contribueront à créer le monde de demain. Un programme riche de 162 conférences, associant débats de très haut niveau et workshops opérationnels. Jusqu’à 540 speakers français et internationaux !

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Maison BBC, un œil du coté de la Bretagne

Dans A LA UNE, Communication, Consommation, Energies, Energies, Entreprise, Habitat, Maison, Matériaux, Matériaux & Construction, Matériel par le 27 novembre 20133 Commentaires

Depuis le 1er janvier 2013, toutes les maisons neuves doivent dépenser moins d’énergie et, pour cela, respecter la nouvelle réglementation thermique (RT 2012). Trouver le bon constructeur pour votre maison est donc essentiel. Comment choisir ? Qu’est ce qu’une maison BBC ? Explications…

Les nouveautés de la règlementation RT 2012 pour maison BBC

La maison BBC ou Basse Consommation fixe une consommation énergétique inférieure à 50kwhEP/m2/an (kWhEP : kWh d’énergie primaire) en pays de la Loire, soit environ 4 fois moins que les exigences actuelles (RT 2005).

La norme RT 2012 suppose des bâtiments encore mieux isolés, trouver un bon constructeur est donc essentiel !

La norme RT 2012 suppose des bâtiments encore mieux isolés, sans ponts thermiques, et pensés différemment à grand renfort d’architectes, thermiciens, économistes… Mais, contrairement à la RT 2005 qui imposait des moyens pour obtenir La norme RT 2012 suppose des bâtiments encore mieux isolésde meilleurs résultats en labellisant telle ou telle solution ou tel ou tel matériel, la RT 2012 oblige à des résultats précis tout en laissant une grande marge de manœuvre dans le choix des moyens pour y parvenir. Mais attention, ces résultats sont draconiens et doivent s’inscrire dans le projet du « Grenelle de l’environnement » qui vise à réduire d’un facteur 4 la consommation globale d’énergie.

Une maison basse consommation BBC permet d’obtenir des conditions avantageuses en termes de financement. En complément du PTZ+ en vigueur au 1er janvier 2011, le taux ayant été étendu à la totalité des primos-accédants sans contrainte de revenu, il est également possible d’obtenir des financements complémentaires à des taux préférentiels comme le prêt EDF Vivrélec ou les prêts éco-vert de certaines banques.

Une maison BBC présente également un coût énergétique plus favorable qu’une maison traditionnelle ; elle est aussi plus facile à revendre car de plus en plus recherchée par les français.


Maisons Arteco, constructeur de maison BBC aux normes RT 2012

Fort de plus de 20 ans d’expérience, Maisons arteco accompagne ses clients dans des travaux avec qualité et sérieux. Avec plus de 1 500 maisons personnalisées créées à ce jour dans le Morbihan et le Finistère, Maison Arteco propose la construction de maisons adaptées aux besoins de chacun : des maisons pour les séniors, des maisons RT 2012, des maisons traditionnelles et contemporaines.
Premier constructeur à réaliser une maison Expo à énergie positive dans le Morbihan, Arteco a ouvert sa « maison laboratoire » à Vannes avec plus de 10 ans d’avance sur la règlementation !

ajoutez cet article a votre liste de favoris