POLLUTION-CHIMIE-FRANCE-HONGRIE

Dans par le 11 janvier 2018Pas de commentaire

POLLUTION-CHIMIE-FRANCE-HONGRIE

Vue générale prise le 08 octobre 2010 du site de MangeGarri à Gardanne où des résidus de bauxite produisant des boues rouges sont stockés sous forme solide par l’unique usine française de traitement de minerai de bauxite exploitée par la société Rio Tinto. La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno a demandé le 07 octobre 2010 « un nouveau contrôle » de l’usine après l’accident industriel survenu en Hongrie, où plus de 1 million de mètres cubes de boue rouge toxique se sont déversés après un accident dans une usine de bauxite-aluminium à Ajka. AFP PHOTO / ANNE-CHRISTNE POUJOULAT / AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

ajoutez cet article a votre liste de favoris

A propos de cet auteur...

Bonjour, je suis le directeur de la rédaction du site www.acteurdurable.org et je vous souhaite une bonne visite sur notre blog ! Je remercie tous les experts qui nous ont fourni des données précieuses afin de vous aider à mieux appréhender les sujets pointus dans le développement durable, notamment en matière de nouvelles technologies sur les énergies renouvelables. Si vous avez un savoir-faire, une expertise ou l'envie de participer, contactez-nous !

Pas de commentaire

Répondre