Semaine Européenne de la Réduction des Déchets du 18 au 26 novembre

Dans A LA UNE, Alimentation, Autres Recyclages, Déchets Naturels, Durable, Emballages, Environnement, Pollution, Recyclage, Tri sélectif par le 17 novembre 2017Pas de commentaire
SERD2016

Une des affiches de la SERD 2016

Depuis 2013, nous vous parlons de ce sujet sensible qu’est la réduction des déchets, comme l’évoquait déjà notre article Réduisons vite nos déchets, çà déborde !. A votre disposition également notre guide du recyclage pour bien trier ses déchets, qui selon nos lecteurs est une bonne source de conseils. Pour l’édition 2017 de la SERD (Semaine Européenne de la Réduction des Déchets), rendez-vous du 18 au 26 novembre un peu partout en France pour tous nous sensibiliser à la réduction des déchets et à la prise de conseils…


Semaine européenne de la réduction des déchets du 18 au 26 novembre !

Semaine européenne de la réduction des déchets du 18 au 26 novembre !L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant. Le concept de la Semaine est basé sur la prévention des déchets c’est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple) !

La Semaine s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, qu’aux scolaires et au grand public. Tout le monde peut agir !

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets inscrite dans le cadre de la campagne nationale sur la réduction des déchets, est un moment fort de mobilisation. Elle dépasse même nos frontières, la Semaine est également organisée en Europe où près de 12 000 actions ont été organisées dans plus de 27 pays.

Chaque année, lors de la Cérémonie des Trophées de la SERD, les prix sont remis aux porteurs de projet ayant mis en place les actions les plus remarquables, après sélection des primés par un jury national et européen.

Le programme

Vous pouvez consulter le programme de votre région ici >>

Voici plusieurs fiches thématiques conseils à télécharger gratuitement :

 

Mais au fait, Qu’est ce qu’un déchet ?

Consultez notre article qui donne la définition du déchet en droit de l’environnement :

On parle de déchet quand une chose n’est plus susceptible d’être (re)traitée dans des conditions techniques et économiques

 

Comment limiter le gaspillage alimentaire ?

Regardez cette vidéo postée par L’ADEM qui donne quelques conseils pour lutter contre le gaspillage alimentaire !

ajoutez cet article a votre liste de favoris

Réduisons vite nos déchets, çà déborde !

Dans A LA UNE, Autres Recyclages, Déchets Naturels, Electronique, Emballages, Recyclage, Tri sélectif par le 19 décembre 2013Pas de commentaire

590 kilos c’est le poids moyen de déchets rejetés en une année par un français ! Le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’énergie et l’ADEME ont décidé de réagir en créant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD). Inscrite dans le cadre de cette campagne nationale sur la réduction des déchets, elle dépasse nos frontières nationales, puisqu’elle est également organisée dans plus de 23 pays en Europe où près de 11 000 actions ont été organisées.

Quel est l’objectif de la SERD 2013 ?

Il s’agit avant tout de sensibiliser nos citoyens sur la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et de donner des outils pour agir au quotidien. Et pour réduire cette quantité le mieux reste encore de ne pas produire de déchet.

Les actions pour la réduction des déchets menées au niveau européen

Comment réduire ses déchets ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Voici quelques pistes qui seront détaillées plus loin dans notre article

  • Achetez des produits avec des emballages réduits et privilégiez les produits des industriels qui utilise des procédés de fabrication éco-conçus.
  • Prolongez la durée de vie de vos produits en effectuant des réparations ou des dons : Ecoles, crèches, associations caritatives, associations locales, entreprises d’économie sociale… ils reprennent vos anciens matériels. Vous pouvez également revendre certains objets dans les brocantes, braderies, marchés aux puces et vide-greniers
  • Recyclez dans les bornes prévues à cet effet et compostez vos déchets alimentaires (épluchures de légumes, restes de repas, tontes de gazons, feuilles mortes, tailles de haies, etc.)
  • Parcourez le site dédié au recyclage de l’ADEME >>

590 kilos c’est le poids moyen de déchets rejetés en une année par un français !

Comment acheter malin ?

> Avant de partir faire mes courses, je prépare ma liste en regardant ce qu’il reste dans mon réfrigérateur et dans mes placards : cela m’évitera de racheter la même chose. Et je planifie si possible les repas de la semaine.
> Une fois dans le magasin, je suis vigilant sur les dates de péremption et je fais mes achats dans le bon ordre… c’est à dire en finissant mes courses par le frais et le surgelé.
> Si je reçois, j’achète les quantités qui correspondent au nombre de mes invités et je prépare plutôt des plats qui peuvent encore être consommés le lendemain.
>

Comment bien conserver mes aliments ?

> Je respecte le mode de conservation indiqué sur les emballages.
> Je regarde les dates limites de consommation et je range devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement.
> Dans le réfrigérateur, je range les produits à la bonne place en fonction des zones de fraîcheur, je les mets dans des boites fermées pour mieux les conserver et je nettoie régulièrement mon frigo pour éviter la prolifération des bactéries.
> Je pense à congeler les aliments pour allonger leur durée de vie mais attention je ne congèle pas des aliments déjà périmés ou trop proches de la date limite de consommation.
> Dans la corbeille de fruits, j’enlève ceux qui sont abîmés : les fruits pourris contaminent ceux qui sont sains.

Comment cuisiner astucieusement ?

> Je cuisine des quantités adaptées au nombre de personnes à table.
> Je regarde la durée de vie des produits que j’ai en stock : j’utilise en priorité les produits entamés et dont la date limite de consommation est la plus proche.
> Je respecte les dosages indiqués sur les recettes et à cette fin j’utilise les instruments appropriés : verre doseur, balance, cuillères à soupe ou à dessert…
> J’accommode les restes en vérifiant au préalable qu’ils sont encore consommables.

Comment trier mes déchets et rapporter mes objets et produits usagés ?

Pour les déchets courants : vieux papiers, déchets d’emballage et de verre je vais au bac de recyclage ou à la déchetterie
Le tri se fait généralement chez moi : je dépose ces produits dans des poubelles dédiées, identifiables grâce à un code couleur et qui font l’objet d’un ramassage spécifique. Des bacs de collecte peuvent également être mis à ma disposition sur la voie publique pour le verre et les papiers.

Pour les déchets plus occasionnels : appareils électriques et électroniques hors d’usage, mobilier cassé, textiles et piles usagées, lampes grillées, médicaments non utilisés, déchets de produits ménagers dangereux…

Différents modes de collecte peuvent exister :

> un service d’enlèvement à domicile pour les encombrants à jour fixe ou sur des points de regroupement, selon les communes ;

> la collecte dans certains magasins pour les piles, cartouches d’encre d’imprimantes, lampes usagées… ;

> la collecte chez les détaillants pour les déchets d’équipements électriques et électroniques ;

> la collecte via des associations, certains magasins, des conteneurs dans la rue, des espaces dédiés en déchéteries pour les textiles, linges de maison et chaussures usagés ;

> la collecte chez les pharmaciens pour les médicaments non utilisés ;

> la collecte dans l’une des 4500 déchèteries installées sur le territoire principalement pour les encombrants, les déchets dangereux et les déchets verts ;

> la collecte via les recycleries (telles que le réseau Emmaüs, le Réseau des ressourceries, etc.) qui récupèrent, valorisent ou réparent des produits tels que les meubles, vêtements, objets de décoration…

Le problème de l’éco-emballage

Je vous invite à découvrir également notre article sur l’Eco-emballage (Attention le logo de la société privée Eco-emballage qui ne signifie pas que l’emballage est recyclé ou sera recyclé !!) et de télécharger notre guide sur le recyclage.

Testez vos connaissances en matière de recyclage !

ajoutez cet article a votre liste de favoris