Soins naturels pour chiens et chats

Dans Alimentation, Animaux par le 1 mai 2016Pas de commentaire

Hygiène, alimentation, santé de l’animal

Soins naturels pour chiens et chats

En librairie à partir du le 27 janvier 2016 – 144 pages – 17 € – Collection Conseils d’experts – Éditions Terre vivante

Comment soigner son compagnon à quatre pattes sans avoir recours à l’arsenal chimique traditionnel ? Sylvie Hampikian passe en revue tous les soins naturels à prodiguer aux chats et aux chiens, ainsi que les conseils d’hygiène pour prévenir les maladies (choix de la litière, observation et examen de l’animal, antiparasites, etc.). Ce livre propose également des soins à faire soi-même à partir d’ingrédients naturels, des recettes pour des gamelles saines et quelques remèdes en complément des prescriptions vétérinaires. Les cas particuliers (jeunes animaux, femelles gestantes et animaux vieillissants) ne sont pas oubliés.

Un vrai guide pratique pour des animaux en bonne santé !

Sylvie Hampikian est docteur vétérinaire et expert pharmaco-toxicologue. Spécialisée dans les plantes médicinales et leurs actifs, elle marie savoir scientifique et pratiques traditionnelles. En librairie le 27 janvier 2016 – 144 pages – 17 € – Collection Conseils d’experts – Éditions Terre vivante Voici le sommaire >> et quelques exemples de pages ou vous retrouverez des dizaines de conseils, notamment des recettes comme la vinaigrette anti-puce à réaliser vous-même !

Recette de Vinaigrette anti-puces

Ce soin associe trois actifs connus pour leur action anti-puces : lavande, neem, vinaigre. Ne contenant pas d’huile essentielle, il convient à la gent féline. > Espèces : chien, chat Fréquence d’emploi : 2 semaines de suite en cas d’infestation, puis 1 fois par mois Durée de préparation : 10 minutes Durée moyenne de conservation : 2-3 mois à température ambiante Ingrédients : 400 à 500 ml de vinaigre blanc (cristal) • environ 1 tasse de fl eurs de lavande séchées • 20 ml d’huile de neem • base neutre pour le bain ou dispersant pour huiles essentielles Matériel : Grand bocal, fl acon muni d’une pompe Vinaigrette anti-puces

  1. Commencez par préparer le vinaigre de lavande. Faites chauffer le vinaigre jusqu’à frémissement. Ajoutez les fl eurs de lavande, couvrez et laissez chauffer pendant 5 minutes à feu doux. Au bout de ce temps, retirez du feu et versez, sans filtrer, dans un grand bocal. Laissez macérer pendant 10 à 15 jours à température ambiante. Veillez à ce que les plantes soient bien immergées dans le vinaigre.
  2. Filtrez à travers un fi ltre à café ou une passoire très fi ne, mettez en bouteille, étiquetez et réservez.
  3. Dans un fl acon muni d’une pompe, versez 20 ml de vinaigre de lavande, puis le même volume d’huile de neem. Ajoutez 1 ml (ou ¼ de cuiller à café) de base neutre pour bain ou de dispersant pour huiles essentielles. Agitez énergiquement.
  4. Appliquez sur le pelage de l’animal, en vaporisant ou en versant dans le creux de la main, en massant pour bien faire pénétrer. Insistez bien sur les zones où les puces aiment se réfugier. Renouvelez une semaine après, puis tous les mois pendant la saison des puces (du printemps à l’automne).

Vinaigrette anti-puces2


ajoutez cet article a votre liste de favoris

Les biens-faits des huiles essentielles

Dans A LA UNE, Cosmétique bio, Entretien, Environnement, Maison, Pollution par le 8 janvier 20161 Commentaire

Partout on en attend parler, elles sont même utilisées dans les hôpitaux français. A quoi servent les huiles essentielles ? Comment les utiliser ? Quels sont les risques ? Découvrez notre article, sorte de mini guide de découverte pour les novices en aromathérapie !

Qu’est ce qu’une huile essentielle ?

aromathérapie Aromathérapie, huiles essentielles bio ou pas, on vous explique tout dans cet article ;)

Voici une définition compilée de Wikipédia : on appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale), le liquide concentré des composés aromatiques volatils d’une plante. Elle est obtenue par extraction mécanique, ou entraînement à la vapeur d’eau, ou distillation à sec.
On apprend donc que c’est une fraction odorante volatile qui est extraite des végétaux. Plus simplement, c’est le parfum concentré d’une plante que l’on obtient sous forme liquide. Une huile essentielle s’évapore facilement donc son contenant doit être refermé immédiatement après usage. Plus légère que l’eau et non miscible, les huiles essentielles ne sont pas grasses contrairement à ce que l’on pourrait croire.

Les huiles essentielles possèdent 3 vertus très recherchées :

  • Anti-infectieuse
  • Antiseptiques
  • Antivirales

Ce sont les seules alternatives aux antibiotiques que produit notre médecine occidentale. Elles se généralisent en milieux hospitalier comme l’explique cet article (lien vers hôpitaux Marseille). Tiens, savez-vous ce que signifie antibiotique ? Et bien cela se traduit par « Contre la vie ». Pas étonnant que les asiatiques continuent de se soigner par les plantes ! Mais bon c’est un autre débat…

Par exemple, l’eucalyptus citronné est utilisé pour ses effets calmant et apaisant ; le lavandin grosso pour ses effets décontractants ; la camomille romaine possède la vertu de calmer profondément les esprits agités. Vous trouverez une myriade de sites qui explique chaque plante et ses effets. Pour nous c’est un peu complexe et long à appréhender mais si vous pouvez regarder ces sites http://www.aroma-zone.com/ et http://www.huiles-et-sens.com/ et comme d’habitude, n’hésitez pas à comparer les prix, nous avons constaté des variations jusqu’à 20% pour les même produits !

La rédaction du blog voulait surtout mettre à l’honneur les huiles essentielles car le marché à récemment évolué vers plus de démocratisation. Les nons initiés peuvent enfin les utiliser, vous allez découvrir pourquoi et comment…

Comment utiliser les huiles essentielles ?

C’est bien là le problème car à moins d’être initié à chaque plante et ses vertus, il est compliqué pour les novices de se soigner eux-mêmes avec des huiles essentielles sans risque. En effet le dosage et le mélange des essences est crucial. Une mauvaise utilisation peut provoquer des réactions cutanées. De plus les huiles essentielles concentrées ne sont pas à mettre entre toutes les mains.
Heureusement, de nouveaux produits apparaissent sur le marché, ce sont les huiles essentielles prêtes à l’emploi ! Les fabricants ont travaillé sur des mélanges et des associations d’huiles essentielles appliquées à une problématique spécifique. Par exemple, on trouve maintenant un roller massant cutanée à appliquer localement pour apaiser les douleur ou des sprays aériens pour soit désinfecter l’air ambiant, soit vous plonger dans une atmosphère favorisant le sommeil !
Les huiles essentielles sont en général interdites aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants selon les huiles -3 ans ou -7 ans .

Nos conseils d’utilisation des huiles essentielles pour les novices

    1. utiliser des mélanges prêt à l’emploi : il existe différentes marques, assez peu pour le moment, testez et comparez l’efficacité, les produits ne dépassent généralement pas les 15€ le flacon donc c’est facile et peu coûteux.
    2. privilégier des produits bio et certifiés : ce qu’il est important c’est de lire la composition des produits et d’en décrypter le sens. Il me semble important d’utiliser des huiles essentielles 100 % naturelles et 100 % pures, de plus le label « Écocert » est le gage que la matière première est exempte de pesticides, et BIO à plus de 90 %.Nous l’avons fait avec un spécialiste et les résultats sont édifiants. Si on compare le spray aérien de Puressentiel à celui de Maëllya on s’aperçoit que le spray Maëllya possède 6 huiles essentielles en plus. Quand on sait que c’est le dosage en huile qui est important on comprend pourquoi certains sont plus efficaces que d’autres que vous les trouviez en pharmacie (Puressentiel) ou en grandes surfaces (Maëllya). D’un point de vu olfactif, nous avons plutôt préféré le parfum que dégage le spray Puressentiel. Question de goût. Il n’en reste pas moins que le produit Maëllya a obtenu la certification bio, ce qui n’est pas le cas de Puressentiel. On n’a donc pas l’assurance que Puressentiel n’utilise pas des produits exposés aux pesticides.
    3. acheter des produits fabriqués en France : ce n’est pas du chauvinisme ou de la préférence mal placée, mais entre la Cop21 et tous les scandales alimentaires, s’assurer de la provenance d’un produit, c’est avoir l’assurance de retrouver le fabricant facilement et de pouvoir lui poser toutes les questions en cas de doute sur son produit.
    4. trouver des produits hors des circuits traditionnels (pharmacie et magasins d’aromathérapie) : en pharmacie les produits sont souvent plus chers, et dans les magasins spécialisés vous trouverez principalement des huiles essentielles non mélangées, donc à vous de faire vos préparations et de savoir les utiliser. Les produits Maëllya sont disponibles en grande surface, pas ceux de Puressentiel (uniquement en pharmacie). Alors qu’aujourd’hui on trouve aussi dans les grandes surfaces ces produits d’huiles essentielles déjà mélangés et prêt à l’emploi, à prix égale voire moins chers et à qualité parfois supérieur.

Retrouvez la gamme Maëllya en grande surface ou sur Amazone

Huiles essentielles puressentiel

Retrouvez la gamme Puressentiel en pharmacie ou sur leur site web

Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire ; vous pouvez abandonner vos produits bourrés de parfums de synthèse pour commencer à respirer sain, au moins chez vous !!

ajoutez cet article a votre liste de favoris