Le nettoyage écologique de la vaisselle

Dans Vaisselle par le 20 août 20091 Commentaire

Lave vaisselle ou vaisselle à la main

Depuis longtemps le débat fait rage entre le lave vaisselle et faire la vaisselle à la main.

Le principal argument envers le lave vaisselle est que la quantité d’eau utilisée est amoindrie. Mais ne serait-ce pas qu’un argument commercial de la part des constructeurs de ce type de matériel ?

Attention à la consommation d'eau

Attention à la consommation d'eau

En effet, il faut aussi prendre en compte d’autres paramètres afin de cerner quelle méthode est la plus écologique :

  • Le lave vaisselle nécessite d’être produit, donc utilise des matières premières comme l’acier et le plastique.
  • Il contient aussi une partie électronique qui n’est pas ou peu recyclable.
  • Un lave vaisselle nécessite aussi plusieurs transports (depuis les usines vers le revendeur, puis du revendeur vers son lieu d’utilisation final), émettant donc CO2 et autres gaz à effet de serre.
  • Ensuite, pour le faire fonctionner cela nécessite de l’électricité ce qui induit donc, potentiellement selon votre méthode d’approvisionnement d’électricité, des rejets de gaz à effet de serre.
  • Enfin, il faut aussi tenir compte de son degré de recyclage et de l’énergie dépensée pour le réaliser.

De plus, il faut parfois prélaver un peu la vaisselle avant de pouvoir la mettre dans le lave vaisselle, notamment lorsque les tâches sont incrustées et difficiles à faire partir. Ceci permet aussi d’éviter d’encrasser prématurément le lave vaisselle, évitant ainsi une surconsommation (d’eau et d’électricité).

Le prélavage manuel implique donc d’utiliser du produit vaisselle et une éponge, venant tous deux ajouter de la pollution supplémentaire (chauffage de l’eau par le chauffe eau, les polluants du liquide vaisselle, le recyclage de l’éponge …)

Laver sa vaisselle écologiquement

Laver sa vaisselle écologiquement

Voici un comparatif entre le lavage manuel et le lavage automatique de la vaisselle pour une famille de 4 personnes pour 1 journée : (chiffres arrondis)

  • Méthode de lavage manuel de la vaisselle

* Eau : 70 litres, soit 0,16 € (environ 2.28€ du m3)

Cela dépend surtout de votre méthode de lavage. Si vous laissez couler l’eau tout le temps du nettoyage (le moins écologique), par intermittence ou si vous remplissez l’évier (le plus écologique des 3).

* Électricité (pour la production d’eau chaude) : 4,8 kW soit 0,53 €

* Produits (éponge, liquide vaisselle) : 0,11 €

Total : 0,96 € pour 4 personnes pour 1 journée

  • Méthode de lavage au lave vaisselle

* Eau : 16 litres, soit 0,04 €

* Electricité : 1,4 kW soit 0,15 €

* Produits (liquide de rinçage, sel, anti-calcaire, etc) : 0,10 €

Total : 0,29 € pour 4 personnes pour 1 journée

Un lave vaisselle vous fait donc économiser près de 245€ chaque année, ce qui le rend rentable au bout d’environ 3 ans.


Attention ! Ce comparatif ne prend pas en compte la quantité de gaz à effet de serre émis ! En prenant en compte les gaz à effet de serre émis de la production du lave vaisselle à son recyclage en passant par son utilisation quasi-quotidienne, celui-ci doit être bien moins écologique.

Hélas, nous ne disposons pas de chiffres vérifiés.

La vaisselle jetable

La solution de la vaisselle jetable n’est pas la meilleure des solutions … et de loin !

Vaisselle jetable

Vaisselle jetable

Certes vous utiliserez beaucoup moins d’eau et d’électricité mais la quantité de déchets produite est faramineuse. Son prix est lui aussi important !

  • En reprenant le comparatif ci-dessus, une famille de 4 personnes pour une journée, voici les résultats :

Couverts en plastique -> ~ 3€ les 100 -> ~ 0.03€ pièce

Assiettes en plastique -> ~ 7€ les 100 -> ~ 0.07€ pièce

Il faut 3 couverts par personne (fourchette, couteau et cuillère) = 4x3x0.03 = 0.36€

Il faut 1 assiette par personne = 4×0.07 = 0.28€

Soit un total de 0.64€ de vaisselle par repas pour 4 personnes.

Afin de pouvoir comparer ce résultat à ceux exposés ci-dessus, il faut ramener ce chiffre à la journée (3 repas par jour).

On obtient donc un coût journalier de 1.92€ pour 4 personnes, auquel s’ajoute le coût écologique engendré par ce type d’utilisation. Le recyclage est couteux, long et créé tout de même du gaz à effet de serre (transport, fonte, revalorisation, etc.)

Adapter ses habitudes

Il faut aussi raisonner sa manière d’utiliser sa vaisselle, car moins on en utilise et plus on économise !

  1. Si on utilise un lave-vaisselle, il faut le faire tourner une fois que celui-ci est plein, rien ne sert de gaspiller de l’eau et de l’électricité si le lave vaisselle est à moitié rempli.
  2. Il faut aussi préférer le faire tourner plutôt aux heures creuses pour payer moins cher l’électricité grâce à un programmateur horaire
  3. Le fait de changer d’assiette (voire même de couverts) à chaque changement de plat n’est pas obligatoire. L’entrée, le plat et le fromage peuvent être consommés dans la même assiette et avec les mêmes couverts, permettant ainsi de diviser par 3 la consommation.

Mais la quantité d’eau et d’électricité nécessaires à laver la vaisselle n’est pas le seul paramètre à prendre en compte afin d’avoir une vaisselle propre écologiquement.

Les produits pour laver la vaisselle

Il faut aussi tenir compte du ou des produits utilisés pour nettoyer la vaisselle. En effet, la grande majorité d’entre eux contiennent des composants polluants.

En général, les détergents utilisés pour les lave vaisselle sont plus agressifs et donc plus nocifs que ceux utilisés pour le lavage manuel. S’ils rentrent en contact avec l’œil ou la peau, ils provoquent une brûlure sévère et immédiate. En cas d’ingurgitation, même en quantités réduites, la bouche, la gorge et le tube digestif peuvent être sévèrement brulés. Des séquelles digestives, même après traitement, peuvent subsister plusieurs mois.

Les nettoyants pour lave vaisselle contiennent d’avantage de phosphates que ce soit sous forme liquide, solide (tablettes) ou en poudre. Ils permettent de détacher la saleté de la vaisselle et la laisser en suspension dans l’eau. Efficaces aussi sur les tâches de graisse et d’huile, les phosphates adoucissent l’eau et accentuent le lavage.

Les phosphates sont extrêmement polluants et sont déjà interdits dans de nombreux produits d’entretien mais pas encore dans les produits pour lave vaisselle.

Les produits pour laver la vaisselle antibactériens sont à éviter absolument. Les bactéries éliminées ne le sont qu’en infime partie et celles qui restent se multiplient presque instantanément pour arriver au même nombre qu’avant l’utilisation du produit. Ceux-ci tendent aussi à rendre ces bactéries plus résistantes.

Certaines personnes sont sensibles aux détergents contenus dans ces liquides vaisselle industriels. Ils agissent sur la peau de la même manière qu’ils nettoient votre vaisselle. Votre peau est donc attaquée par de nombreux agents venant la dégraisser en détériorant votre épiderme. De nombreux effets secondaires sont notés, comme des allergies, des dessèchements ou encore des crevasses.

Heureusement, des alternatives écologiques existent et remplacent avec succès ces polluants utilisés de longue date. Ils suppriment ainsi les détergents (tensio-actifs) d’origine pétrochimique, les composés alcalins (borate, carbonate, etc.) qui renforcent les tensio-actifs en acidifiant l’eau, les enzymes modifiées ou synthétiques, les azurants optiques, etc.

Il faut veiller à choisir des produits écologiques ayant reçu une certification officielle, comme le label écologique européen ou le label Nf Environnement.

Label écologique européen

Label écologique européen

Label NF Environnement

Label NF Environnement

Les produits vaisselle écologiques sont composés de :

  • Tensio-actifs d’origine végétale
  • Enzymes non modifiées
  • Percarbonate de sodium qui est un agent de blanchiment oxygéné écologique.
    Substance dangereuse pour l'environnement

    Substance dangereuse pour l'environnement

    On attribue aussi des propriétés désodorisantes et désinfectantes au percarbonate de sodium.

Attention ! Ne pas confondre avec le perborate de sodium qui lui est dangereux pour l’environnement. Une fois rejeté dans la nature, le perborate de sodium libère du bore qui peut être très toxique pour certains végétaux.

  • On trouve aussi des agents anioniques dans les produits écologiques, qui, grâce à une charge négative aident significativement au dégraissage et ont des propriétés moussantes et détergentes. Ils composent en général 15 à 30% du produit.
  • Le parfum et les colorants sont d’origine naturelle, comme les huiles essentielles par exemple. Ainsi, ils écartent tout risque d’allergies.

Dans la très grande majorité des cas, les flacons qui contiennent un nettoyant écologique sont recyclables.

Produit vaisselle écologique - L'Arbre Vert

Produit vaisselle écologique - L'Arbre Vert

Liquide vaisselle écologique - Rainett

Liquide vaisselle écologique - Rainett

Tablettes Lave-vaisselle ecologiques - Rainett

Tablettes Lave-vaisselle écologiques - Rainett

Vous pouvez aussi utiliser le savon noir liquide afin de nettoyer votre vaisselle. Il fonctionne tout aussi bien que les autres solutions et à un impact moindre sur l’environnement.

Voici quelques uns de nos conseils pour le nettoyage écologique de la vaiselle et de la cuisine >>

N’hésitez pas à réagir à nos conseils !

ajoutez cet article a votre liste de favoris