Le guide du recyclage pour bien trier ses déchets

Dans A LA UNE, Alimentation, Allaitement, Autres Recyclages, Compléments Alimentaires, Déchets Naturels, Durable, Electronique, Emballages, Recyclage, Tri sélectif par le 5 août 20105 Commentaires

Ou en sommes nous avec le recyclage ?

Composition de la poubelle type du Français. Image © Rudy Salin / L'Internaute Magazine

Composition de la poubelle type du Français. Image © Rudy Salin / L’Internaute Magazine

Le recyclage commence a rentrer dans les mœurs des français. Et c’est tant mieux car la quantité de déchets a doublé entre 1980 et 2002. Le tri sélectif est vraiment disparate d’une ville à l’autre. Chaque citoyen peut donc se rendre compte par lui-même du niveau d’implication de sa mairie et donc d’adapter son prochain passage aux urnes si les maires ne respectent pas leurs engagements.

Malgré les efforts des collectivités, seulement 12 % des déchets sont actuellement recyclés.

Rendez-vous compte ! 51 % sont mis en décharge sans aucune valorisation, et 26 % sont incinérés avec récupération d’énergie (chiffre en progression mais encore loin des possibilités actuelles nées des dernières technologies).

Mais savez-vous vraiment trier vos déchets ?

Sur internet, nous avons vu apparaitre des outils pour vous aider à trier vos déchets. Malheureusement, on y retrouve des erreurs récurrentes ; c’est pourquoi ActeurDurable souhaite cette semaine faire un bilan du recyclage et du compostage.

logo de la société privée Eco-emballage qui ne signifie pas que l'emballage est recyclé ou sera recyclé !!

logo de la société privée Eco-emballage qui ne signifie pas que l’emballage est recyclé ou sera recyclé !!

Avant cela, nous aimerions signaler aux consommateurs que vous êtes, que le logo ci-contre, ne signifie EN AUCUN CAS que l’emballage est fait à partir de produits recyclés, NI que l’emballage est recyclable.
Autrement dit, pour le consommateur, ce signe est à OUBLIER !
Nous vous conseillons de lire notre dossier sur les labels >>

En fait, cela signifie que l’industriel à payé une taxe d’emballage, une soit disant « éco taxe »… en fait tout ceci ressemble à un embrouillage collectif, qui contribue à la confusion du consommateur dans son acte de recyclage. C’est vraiment dommageable, surtout lorsque l’on voit à qui profite cette taxe. La société Eco Emballage bénéficie de cette manne financière importante, mais pour en faire quoi ?

Nous avons visité leur site web. Ok c’est joli et pas trop mal fait, mais leur guide comporte des erreurs, notamment pour le compostage. Les pelures d’agrume ne se composte pas. Les os, arrêtes de poisson, viande et autres déchets de repas doivent être incinérés. En les mettant dans votre bac à composte, vous aurez de mauvaises surprises olfactives et vous perturbez le processus de décomposition. Vous conviendrez que pour une société qui est dans l’éco emballage, c’est inacceptable de se tromper sur le cœur de son métier.


Mais à notre sens, il y a encore plus grave : Ou sont les bilans des actions menées ? A quoi sert cette argent ? Quels sont les résultats attendus ? Pourquoi est-ce le seul organisme privé à collecter cette taxe ? A qui profite cet argent ? Et enfin pourquoi utiliser un logo qui se rapproche tant du sigle du recyclage ?

Plus de 30 % des matériaux jetés dans les bacs de tri ne peuvent pas être recyclés, à cause d’erreurs des usagers. Voici quelques pistes pour vous aider.

Il serait temps de faire table rase des erreurs du passé et d’investir dans des solutions durables. Les marchés publics sont aussi en cause. La ville de Marseille est le triste exemple national des problèmes de sous-traitance de la propreté à des sociétés privées (Veolia, etc.) dont seul le profit compte.
Si vous souhaitez connaitre les consignes de tri sélectif dans votre ville consultez ce site >>

Le recyclage vu de façon ludique

Vous pouvez télécharger le guide Eco Junior N°34 de Septembre 2012 sur le recyclage des emballages.
Avant dernier numéro ici >> guide trimestriel Eco Junior N°33 d’Avril 2012 sur le recyclage des emballages.

Testez-vous !

A très bientôt et bon tri sélectif !!

ajoutez cet article a votre liste de favoris

La Spiruline

Dans A LA UNE, Algues, Compléments Alimentaires, Durable par le 15 juin 2009Pas de commentaire

Présentation de la spiruline

La spiruline est une algues à mi chemin entre l’espèce végétale et l’espèce animale. L’Arthrospira est un genre de cyanobactéries vieille de plus de trois milliards d’années. Ce micro-organisme en forme de petit ressort d’un quart de millimètre de longueur se reproduit par scissiparité. Elle vit principalement dans les eaux chaudes peu profondes et saumâtres de la ceinture intertropicale.

Spiruline au microscope

Spiruline au microscope

Des algues sont sans doute consommées depuis la préhistoire et les Aztèques consommaient de la spiruline au XVIe siècle.

Culture des algues Spiruline

En raison de leur richesse exceptionnelle en protéines, les spirulines sont cultivées dans de nombreux pays, depuis les années 1970 : Afrique, Antilles, Chine, États-Unis, Hawaï, Inde, Madagascar, Mexique, Équateur, Thaïlande… Depuis peu, on les cultive sous serres en France (Cévennes, Var, Bouches-du-Rhône, Tarn-et-Garonne, Aude).
La culture se pratique dans des bassins aquatiques de quelques décimètres de profondeur exposés au soleil, dans une eau alcaline (pH proche de 10) et maintenue à une température comprise entre 30 et 35 °C. Après filtration, égouttage, lavage, puis séchage, on obtient une fine poudre verte.

Culture sous serre de la Spiruline

Culture sous serre de la Spiruline

Composition

Son efficacité contre la malnutrition tient à la qualité de ses protéines qui représentent de 55 à 70% de son poids et contiennent tous les principaux acides aminés.

  • Vitamines : A, E, D, B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12, K, PP
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium, sélénium
  • Acides aminés essentiels : tous les principaux, dont : cystine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanyne, thréonine, thrytophane et valine.
  • Acides gras essentiels – oméga 3 et 6 : Acide linoléique, gamma-linoléique, dont la fraction acide di-homo-gammalinoléique
La spiruline séchée

La spiruline séchée

Répartition du poids pour 100 g (valeur calorifique : 370 kcal /1569 kJ)

  • Glucides : 13 grammes
  • Protides : 67 grammes
  • Lipides : 1,9 grammes
  • Fibres : 0,9 grammes

Utilisation de la Spiruline

Ce serait «le» complément alimentaire capable de rééquilibrer un régime peu varié.
La spiruline est fabriquée puis distribuée en afrique (Burkina Faso, République Centre Afrique, Burundi, Sénégal, Togo, etc.), elle est aussi utilisée aux Etats-Unis, pour faire maigrir les obèses.
Les sportifs (notamment les culturistes) l’utilisent pour ses vertus supposées de remise en forme et de prise de muscles. Elle permet de stimuler le système immunitaire, d’entrainer une baisse du cholestérol et de prévenir le cancer du pancréas et de la prostate. Elle ralentit le vieillissement et on lui reconnaitrait un effet aphrodisiaque. Hélas, ces effets ne sont pas encore tous reconnus de manière scientifique.


ajoutez cet article a votre liste de favoris