Qui sommes-nous ?

Interview du directeur de la rédaction de Acteur Durable : Yvan Todoroff par François-Xavier Artaud, journaliste indépendant.

Journaliste : C’est quoi le site Acteur Durable ?

Y.T : Acteur Durable c’est avant tout un collectif de personnes sensibilisées au développement durable. Nous voulons expliquer aux consommateurs que des solutions en matière de développement durable existent. Au travers de dossiers complets et de conseils, validés par des experts reconnus, nous essayons de démontrer les bénéfices pour la planète et les économies engendrées pour les consommateurs.
Acteur Durable c’est aussi plusieurs plateformes communautaires : Facebook  Twitter Google+ et un forum sur le WWF de planète attitude  afin d’échanger sur les thématiques du développement durable.

Journaliste : Pourquoi le site acteur durable ?

Y.T : Cela vient d’une idée simple : « On peut faire des économies tout en protégeant la planète »
Avant tout, il s’agit de sensibiliser les gens au développement durable pour qu’ils commencent à changer leurs habitudes de consommation. Tâche ardue, si on considère que les modes de consommation des pays riches définissent leurs identités.

Journaliste : N’est-ce pas un peu utopique ?

Y.T : Faire prendre conscience au plus grand nombre que chacun d’entre nous est personnellement responsable de notre planète n’est pas une utopie mais un objectif.
Être un éco citoyen, c’est avant tout respecter l’autre. En malmenant notre planète, l’avenir du vivant est en jeu. Pour une grande partie de l’humanité, la première préoccupation est de se nourrir. Nous, habitants des pays développés, sommes des privilégiés.
Chacun de nos actes quotidiens sont importants : si on déverse un produit toxique dans l’évier, il rejoint une rivière, puis la mer, et de là, il pollue n’importe quel continent. Si on achète du café issu du commerce équitable, on décide d’aider des gens à vivre autrement.

Journaliste : Vous seriez pas un peu écolo par hasard ?

Y.T : Le développement durable peut parfois paraître comme une notion abstraite, absente du terrain et très éloignée de nos préoccupations immédiates. Les pouvoirs publics ont longtemps pensé que c’était réservé aux écologistes ! L’urgence climatique et la politique américaine en matière de Green technology leur ont donné tord. Et comme d’habitude, en France, nous prenons du retard parce que nous regardons les autres de haut.

Nous ne faisons pas de politique, mais la promotion du développement durable lorsqu’il est une solution alternative à l’économie actuelle, celle du pétrole et de la surconsommation.

C’est au fil des jours, des gestes simples devenus évidents, que l’on aide et participe à la protection de l’environnement. L’environnement est une des 3 composantes du développement durable et c’est en ce sens que nous rejoignons les écologistes. Nous poursuivons un projet commun, mais nos objectifs sont plus vastes.

Journaliste : Quelles différences par rapports aux autres sites sur cette thématique ?

Y.T : Acteur durable se veut être un site très proche de ses lecteurs , ce qui n’était pas forcément le cas ailleurs. Nous avons donc décidé de faire des dossiers très complets, qui abordent la technique mais aussi l’aspect financier (aides, subventions, coûts d’une installation , etc.). Notre valeur ajoutée : nos experts. Ils certifient aux lecteurs que les informations sont fiables.

Ensuite, on peut parler de la motivation de notre équipe et de son implication. Cela fait plusieurs mois que 4 à 5 personnes travaillent gratuitement et d’arrache-pied sur ce projet. Cela prouve bien que ce site est né de démarches personnelles et non pour des raisons lucratives.

Enfin, comme la sensibilisation est plus facile chez les jeunes, nous avons axé une grosse parti du travail sur l’aspect communautaire. Notre page Facebook compte plus de 5000 likes, preuve que cela intéresse des gens

Mais on aurait pu aussi parler du site qui est traduit en 70 langues, de l’aspect web 2.0 grâce à la possibilité de réagir aux articles, du club des Green’Acteur sur lequel sera lancé des jeux concours d’ici fin 2010 et de notre forum externalisé sur le WWWF.

Journaliste : Qui sont les experts ?

Y.T : Ils viennent de différents horizons (développement durable ou des économies traditionnelles). Experts de l’Ademe, professionnels des énergies renouvelables ou fossiles, experts en eaux et forêts, en biodiversité, en matériaux et en construction durable… ils sont tous reconnus dans leurs secteurs et valident nos dossiers avant publication.

Journaliste : Que peut-on vous souhaiter ?

Y.T : Un maximum de lecteurs et d’interactivité entre nous. Après tout ce site est fait pour vous !
Je pense que grâce à ce blog, les français pourront décider, en toute connaissance de cause, de changer (ou pas) leurs habitudes de consommation. Nous avons prouvé dans nos dossiers que consommer autrement permet souvent de faire des économies. Ce qui ne nous semble pas inutile en ces temps de vache maigre.

ajoutez cet article a votre liste de favoris